Les BRICS vont créer leur propre assemblée parlementaire

Le 26 février 2015 – Source Sputniknews

Le président de la Douma Russe, Sergueï Narychkine, et le président du Comité des Affaires étrangères de Russie, Alexei Pushkov, ont discuté de la possibilité de créer une assemblée parlementaire des pays des BRICS lors de leur visite en Inde.

 brics
MOSCOU (Spoutnik) – A partir d’une initiative russe, une assemblée parlementaire des pays membres des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, pourrait être instituée dans un avenir proche, a informé jeudi le journal Izvestia, citant une source proche du dossier.

La question devra, semble-t-il, être débattue lors du prochain voyage en Inde du président de la Douma russe Sergueï Narychkine et du président du Comité des Affaires étrangères de Russie, Alexei Pushkov.

«Nous allons débuter une coopération en vue de la création d’une assemblée parlementaire des pays des BRICS. Ce sera l’un des sujets qui seront discutés là-bas [en Inde]», a dit la source à Izvestia.

 

La Banque de Développement des BRICS fonctionnera fin 2015.

Narychkine et Pushkov seront rejoints lors de leur visite à New-Delhi par le vice-ministre des Finances de Russie Sergueï Storchak, qui supervise la création d’une nouvelle banque dans le cadre des BRICS  [qui a été fondée cette semaine], toujours selon cette source.

Pushkov s’est refusé à faire des commentaires plus détaillés quant aux informations données par cette source, mais a confirmé aux Izvestia que la Russie était en train «de renforcer et de donner un nouvel élan à la coopération interparlementaire au sein du format BRICS».

L’Agence de notation financière russo-chinoise va concurrencer S&P, Moody’s, Fitch © AP PHOTO/ VINCENT YU 

Le groupe des BRICS, les grandes économies émergentes, a été créé en 2010, lorsque l’Afrique du Sud à rejoint le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine dans ce qui a été précédemment connu sous le nom de BRIC.

Traduit par Toma, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone
   Envoyer l'article en PDF   

Trois fronts pour la Russie: Comment Washington attise le chaos en Asie Centrale

par Ivan Lizan pour Odnako – Le 23 février – Source vineyardsaker

Traduit du russe par Robin

La déclaration du général Ben Hodges affirmant que dans les quatre ou cinq ans à venir, la Russie pourrait développer la capacité à mener une guerre  sur trois fronts simultanément n’est pas seulement la reconnaissance du potentiel militaire croissant de la Fédération de Russie, mais aussi une promesse que Washington s’assurera bien volontiers que ces trois fronts seront directement aux frontières de la Fédération de Russie.

Dans le contexte de l’inévitable ascension chinoise et la crise financière qui va bientôt s’aggraver, avec l’éclatement de bulles spéculatives, la seule façon pour les États-Unis de maintenir leur hégémonie mondiale est d’affaiblir leurs adversaires. Et la seule façon d’atteindre cet objectif est de déclencher le chaos dans les républiques limitrophes de la Russie.

C’est pourquoi la Russie va inévitablement entrer dans une période de conflits et de crises sur ses frontières.

Et donc le premier front de fait existe déjà, en Ukraine; le deuxième sera probablement entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, et le troisième, bien sûr, sera ouvert en Asie centrale.

Continuer la lecture de Trois fronts pour la Russie: Comment Washington attise le chaos en Asie Centrale

Les États-Unis exigent une guerre totale contre la Russie

Le 24 février 2015 -Source RT Allemagne

kerryÀ Washington, il semble que la possibilité d’un règlement pacifique de la crise ukrainienne inspire des craintes existentielles. Alors que l’UE cherche à jouer un jeu égal avec la Russie, le gouvernement US reste dur et voudrait voir souffrir la Russie. Pour cela, il voudrait déclencher des sanctions dévastatrices contre les marchés russes qui mèneraient à une faillite de l’économie en Russie.

Continuer la lecture de Les États-Unis exigent une guerre totale contre la Russie

Professeur Stephen Hawking: Coloniser d’autres planètes pour sauver l’espèce humaine

20 février 2015 – Source: RT

Le physicien Stephen Hawking, mondialement célèbre, a dit que l’humanité doit coloniser d’autres planètes afin d’assurer l’avenir de l’espèce. Il a répété qu’une agression armée pourrait mettre fin à la civilisation et que les voyages dans l’espace seraient le moyen de fournir un endroit où aller.

 

hawking
Tout en faisant un tour du Musée des sciences de Londres, en compagnie d’un visiteur états-unien, le physicien a dit que coloniser d’autres planètes pourrait être une assurance-vie pour tout ce qui resterait de l’espèce humaine, si elle existait encore à la suite d’une apocalypse nucléaire. Continuer la lecture de Professeur Stephen Hawking: Coloniser d’autres planètes pour sauver l’espèce humaine

Le Maïdan un an après

Le Saker Original
Le Saker Original

Par Le Saker original – Le 22 février 2015 – source: vineyardsaker 

Aujourd’hui, c’est le premier anniversaire de l’accord passé entre Ianoukovitch et l’opposition, et garanti par les ministres des affaires étrangères de la Pologne, Radosław Sikorski, de la France, Laurent Fabius, et de l’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier. Comme nous le savons tous, l’affaire a abouti à un retrait des forces de sécurité du centre de la ville de Kiev, immédiatement suivi par une insurrection armée qui a renversé le gouvernement. De façon prévisible, la Pologne, la France et l’Allemagne ne s’y sont pas opposées. Je ne vais pas raconter tous les événements qui ont eu lieu depuis ce jour infâme, mais je pense qu’il est important de regarder ce qui a changé en un an. Je pense qu’il est également judicieux de comparer ce que j’avais prédit qui allait se produire avec ce qui s’est réellement passé. Cela simplement pour voir si une personne qui n’a aucun accès aux données confidentielles et qui n’utilise que des sources libres d’accès pour son analyse aurait pu prédire ce qui s’est passé ou si ce n’était qu’une énorme surprise, totalement imprévisible.

Voici donc mes prédictions dans un ordre chronologique.

Continuer la lecture de Le Maïdan un an après

Kiev proteste contre la visite de députés allemands dans le Donbass

Le 21 février 2015 – Source Sputnik

Kiev proteste contre la récente visite de deux députés allemands dans la zone de conflit du Donbass, dans l’est de l’Ukraine. Comme l’annonce déjà Ukrainskaja Pravda ce samedi, le ministère des affaires étrangères à Berlin avait déjà reçu  une note du ministère ukrainien des affaires étrangères.

linke
Andrej Hunko et Wolfgang Gehrcke du parti Die Linke, veulent organiser un voyage humanitaire à Donetsk. Les médias allemands le conspuent.

Des politiciens de la vraie gauche, le parti allemand Die Linke, les députés Wolfgang Gehrcke et Andrej Hunko avaient annoncé la semaine précédente, avoir organisé un voyage dans la région du Donbass et avoir visité et discuté avec le chef de la République de Donetsk, Alexandre Sachartschenko. « Les deux députés, lors de leur voyage, auraient enfreint nos lois », a déclaré l’Ambassadeur d’Ukraine à Berlin, Andrei Melnik. Il aurait été abasourdi par le comportement de Hunko et Gehrcke.

Les députés avaient franchi samedi la frontière russe pour se rendre dans les régions séparatistes afin de distribuer des médicaments achetés avec l’argent de donateurs allemands. Lors de ce voyage, ils étaient accompagnés de Vladimir Bessonov, le chef du Parti Communiste de Russie.

Traduit par Toma, relu par Diane et jj pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

D’un symbole à l’autre, l’Europe en pleine déliquescence

Par Toma – Le 23 février 2015

On ne peut que se souvenir avec regrets d’une époque où les politiques allemands, certains d’entre eux du moins, avaient compris que l’URSS n’était pas l’ennemi, ce qui les poussa à développer une Ostpolitik comme on disait alors, une politique d’apaisement vers l’est.

S’il y a une image qui incarne et permet de résumer cette phase, c’est bien la vidéo de Willy Brandt lors de son agenouillement à Varsovie [8ème minute]; un homme qui savait parler d’égal à égal avec ses voisins:

Mais de nos jours, on a… Eh bien, on a ce qu’on mérite: trois présidents, celui du Conseil européen, Donald Tusk, ex-Premier ministre polonais, le président allemand Joachim Gauck, et le président ukrainien Piotr Poroschenko qui, apparemment, préfèrent faire une blague et s’esclaffer avec une bougie dans les mains pour célébrer les morts du Maïdan. Pourquoi rester sérieux durant la minute de silence? Il ne s’agit que de civils morts, tués pour certains d’une balle dans la tête par des snipers cachés en plein centre-ville. Des morts, il y en a eu aussi bien du côté de la police que des manifestants, un fait sur lequel personne n’a pu enquêter jusqu’à aujourd’hui. Bravo pour ce symbole qui en dit long sur l’état de déliquescence de l’élite européenne de nos jours.

Mauvais goût: Poroschenko, Tusk et Glauck discutent en rigolant pendant le prière lors d’une commémoration des victimes de la place Maïdan.

Toma pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Les combattants du Donbass remercient les USA pour leurs cadeaux

Le 23 février 2015 – Source Russia Insider

Un outil de haute technologie est maintenant entre les mains des combattants novorusses, ceci grâce à la courtoisie des USA qui ont offert des fournitures militaires à l’Ukraine qui les a laissées sur place lors de son retrait de Debaltsevo.

 

Pas d’inquiétude c’est une arme non-létale

À en juger par le rapport de LifeNews du 19 février 2015, les combattants de Novorussie peuvent désormais collecter leurs trophées après le départ des troupes ukrainiennes de Debaltsevo. Entre autres trouvailles, un ensemble complexe LCMR (Radar léger anti-mortiers), fourni par les États-unis dans le cadre de l’assistance militaire à l’Ukraine. En effet, les Etats-Unis avaient décidé d’envoyer aux forces armées d’Ukraine 20 LCMR, dont les trois premiers ont été livrés en novembre 2014.

Selon les informations reçues par notre blog de sources plus que sérieuses (en russe), peu de temps après leur transfert, l’une des stations a été endommagée pendant le transport, puis une autre station a été endommagée par des tirs d’artillerie de l’ennemi à la première tentative d’utilisation au combat par les forces armées ukrainiennes.

On peut supposer que ce LCMR abandonné par les troupes ukrainiennes dans Debaltsevo est donc le troisième de cette malheureuse première livraison de stations.

Traduit par Toma, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

 

   Envoyer l'article en PDF   

1 500 soldats ukrainiens sont «portés disparus en action»

Le 22 février 2015 – Source: Russia Today

Un soldat ukrainien (Reuters / Gleb Garanich)

Le négociateur pour l’échange de prisonniers à Kiev a reconnu que 1.500 soldats ukrainiens étaient MIA (missing in action), ou disparus au combat, et a appelé les parents de soldats MIA, de préférence par le biais de la lignée féminine, à se soumettre à une analyse ADN pour aider à identifier les corps.

Le Centre d’échange de prisonniers, qui agit sous les auspices du Service de sécurité ukrainien (SBU), a dû, par la voix de son président, révéler à la chaîne de télévision TV24, que le nombre de soldats MIA dû au conflit dans l’est s’élevait à 1.500 hommes.

Continuer la lecture de 1 500 soldats ukrainiens sont «portés disparus en action»

Ukraine:
La liberté de la presse au Banderastan

Par Le Saker original – Le 22 février 2015 – source: vineyardsaker

La nouvelle Eurokraine a décidé de marquer le premier anniversaire de sa glorieuse révolution par le retrait de l’accréditation de plus de cent organisations de presse russes dans tous les corps officiel de l’État. Il convient de le saluer. D’abord, les journalistes russes étaient simplement enlevés et souvent assassinés; maintenant, ils se voient tout simplement refuser l’accréditation et les médias russes sont interdits d’entrer en Ukraine, hors des zones contrôlées du Donbass. Je suppose que c’est une forme de progrès.

Dans l’intervalle, l’un des pires presstitués ukrainiens, Savik Shuster, a été licencié et son programme interdit pour avoir une seule fois réalisé une interview sur les ondes avec le journaliste russe, Maksim Shevchenko. Le super-monstre nazi Oleg Liashko était également dans le studio et il a pété les plombs en déclarant que la conversation (qui a duré cinq minutes) violait la nouvelle loi ukie du Code pénal et qu’il allait déposer une plainte. Il l’a fait et Shuster a été licencié. Fait intéressant, le même Liashko a également déclaré qu’il y avait plus de liberté d’expression sous Ianoukovitch que sous Porochenko. Allez comprendre…

Pour couronner le tout, Nadejda Savchenko, la contrôleur ukrainienne de l’artillerie, qui a été impliquée dans le meurtre de deux journalistes russes et qui est en prison en Russie, a été élue à la Rada (parlement ukrainien), avec effet rétroactif pour son immunité qui la met à l’abri des poursuites – du moins c’est le point de vue de la junte.. Il y a une photo de Savchenko à la tribune de la Rada et elle a été ajoutée à la délégation ukrainienne auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Savchenko est désormais défendue par le même avocat qui a défendu les Pussy Riot, et je ne plaisante pas.

Gloire à l’Ukraine! Gloire aux héros!

The Saker

Traduit par Toma, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF