Grèce : quelle leçon pour la Russie ?


«Aujourd’hui, la dette de la Grèce ne peut être soutenue au travers de mesures d’allégement qui vont bien au-delà de ce que l’Europe a été disposée à envisager jusqu’à présent.» Déclaration du Fonds monétaire international


Par Paul Craig Roberts – Le 17 juillet 2015 – Source ICH

La leçon que la Russie, la Chine et l’Iran peuvent tirer de la crise financière actuelle en Grèce est qu’il est nécessaire d’éviter totalement toute relation financière avec l’Occident. On ne peut tout simplement pas faire confiance à l’Occident ; Washington est engagé dans une relation hégémonique économique et politique avec tous les autres pays et utilise le Système financier occidental pour geler, confisquer et sanctionner leurs actifs. 

Continuer la lecture de Grèce : quelle leçon pour la Russie ?

Le grand-maître Poutine enferme l’Occident dans le Piège de l’Or [1/3]

«...Eh bien, en échange du pétrole, du gaz et de l’uranium russes, les pays occidentaux paient la Russie en dollars, dont le pouvoir d’achat est exagérément gonflé par rapport au pétrole et à l’or. Mais Poutine utilise ces dollars uniquement pour retirer de l’or-métal de l’Ouest, dont le prix est sous-évalué par rapport au dollar. Merci l’Occident !»

Par Dmitry Kalinichenko – Le 15 novembre 2014 – Source : Fort Russ

Quand on parle de Poutine en Occident, on a l’habitude de rappeler que c’est un ancien officier du KGB. Et donc que c’est quelqu’un de cruel et d’immoral. On dénigre Poutine à tout propos. Mais personne n’a encore osé l’accuser de manquer d’intelligence.

Toutes les accusations contre lui ne font que mettre en évidence son habileté à analyser une situation vite et bien, et à prendre des décisions politiques et économiques claires et équilibrées.

Continuer la lecture de Le grand-maître Poutine enferme l’Occident dans le Piège de l’Or [1/3]

L’impasse nucléaire en Iran résumée en un tweet


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 10 juillet 2015 – source Asia Times

Le tweet, désormais légendaire, du ministre des Affaires étrangères de l’Iran, Zarif, dans lequel il a cité Abraham Lincoln, est la clé de l’énigme pour déchiffrer l’impasse actuelle entre les États-Unis et l’Iran à Vienne.

Zarif a tweeté: «Écoutez-moi bien ; vous ne pouvez pas changer de cheval au milieu du gué.» Eh bien, une source iranienne privilégiée a dit à Asia Times que changer de cheval est exactement ce que le président américain Barack Obama a fait brusquement, par rapport à la conciliation des positions qui avait été convenue deux jours plus tôt.

Continuer la lecture de L’impasse nucléaire en Iran résumée en un tweet

Les Etats-Unis veulent entraîner l’Iran dans des pourparlers nucléaires sans fin


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 8 juillet 2015 – Source Moon of Alabama

Les pourparlers entre le P5 + 1 et l’Iran sur les questions nucléaires ont été prolongés encore et encore. Les États-Unis n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, à savoir la capitulation iranienne totale, et ils ne sont pas prêts à faire de véritables compromis.

Continuer la lecture de Les Etats-Unis veulent entraîner l’Iran dans des pourparlers nucléaires sans fin

Agriculture : la Russie auto-suffisante en 2025

Staff
Staff

Le 8 juillet 2015 – Source Russia Insider

 

Les mesures russes anti-sanctions vont s’étendre dans les années à venir…

Dans une contre-attaque suite aux sanctions de l’UE, le gouvernement russe a annoncé que, dans la prochaine décennie, la Russie sera entièrement auto-suffisante en matière de produits alimentaires.

Continuer la lecture de Agriculture : la Russie auto-suffisante en 2025

Voilà pourquoi il n’y a toujours pas d’accord avec l’Iran sur le nucléaire

«...Par une nuit viennoise profonde et chaude, avec le légendaire Café Sacher déjà fermé, il y avait encore un long chemin à parcourir. Dans une chambre d'hôtel, un diplomate iranien réfléchit. ‹Les Américains ont créé une structure de sanctions qu'ils ne veulent pas détruire. Émotionnellement, ils veulent la garder.› Il n'est pas étonnant que la plupart des parenthèses non résolues dans le texte final se rapportent encore à des sanctions américaines et européennes.»

Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le – 7 juillet 2015 – Source Asia Times

VIENNE – Alors que la négociation  Iran-P5 + 1 atteignait son étape décisive lundi soir, et que les équipes techniques avaient poussé pour qu’un texte clair soit divulgué mardi – sans succès – le point d’achoppement s’est avéré être l’embargo sur les armes classiques imposé à l’Iran par le Conseil de sécurité, a déclaré un diplomate européen à Asia Times.

Continuer la lecture de Voilà pourquoi il n’y a toujours pas d’accord avec l’Iran sur le nucléaire

Qu’est-ce qu’il faut vraiment pour un accord américano-iranien sur le nucléaire ?

Jusqu'à mardi prochain, tout reste en jeu. Obama a réfléchi, il ne veut pas d'une mauvaise affaire. Là n'est pas la question. La question c'est Obama lui-même prenant la décision politique fatidique d'abandonner l'arme de choix de la politique étrangère américaine : les sanctions. A-t-il les moyens qu'il faut pour ça  ?
Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 1er juillet 2015 – source Russia Today

Le Secrétaire US de l’Énergie Ernest Moniz, Secrétaire d’Etat US John Kerry et la sous-secrétaire aux affaires politiques Wendy Sherman (3e à g.) rencontrent le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif (2e à d.)  à Vienne le 28 juin 28, (Reuters / Carlos Barria) 

Oubliez les racontars stupides. Ici, en un mot, voila ce qu’il faut vraiment pour que l’Iran et le P5 + 1 décrochent un accord nucléaire qui change les règles du jeu avant la nouvelle échéance du 7 juillet.

L’Iran et le P5 + 1 ont accepté à Lausanne un plan d’action global tenant compte des considérations constitutionnelles délicates à la fois aux États-Unis et en Iran. Une partie cruciale du plan est le mécanisme pour se débarrasser des sanctions. Ce qui se discute à Lausanne – et maintenant à Vienne – n’est pas un traité ; c’est un plan d’action. Il y aura une déclaration quand un accord sera atteint. Mais il n’y aura pas de cérémonie de signature.

Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’il faut vraiment pour un accord américano-iranien sur le nucléaire ?

Saint-Pétersbourg dans le cœur de l’action

Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 20 juin 2015 – Source AsiaTimes

Les chiens de la peur et des sanctions occidentales aboient, tandis que la caravane eurasienne passe .

Et aucun caravansérail ne pourrait rivaliser avec la 19e édition du Forum international économique de Saint-Pétersbourg (SPIEF). Des milliers de chefs d’entreprises mondiales – y compris des Européens, mais pas d’Américains ; après tout, le président Poutine est le nouvel Hitler – représentant plus de 1 000 sociétés internationales, y compris les PDG de BP, Royal Dutch Shell et Total, ont investi la ville avec panache.

Continuer la lecture de Saint-Pétersbourg dans le cœur de l’action

L’Europe vassale des US : panorama et perspectives

Bryan MacDonald

Par Bryan MacDonald – le 17 juin 2015 – Source Russia Today.

En suivant servilement la politique de Washington face à la Russie, les dirigeants européens sont surtout en train de planter des aiguilles dans des poupées vaudous à leur propre effigie. Je veux dire que leurs actes sont aussi inutiles que ridicules.

Continuer la lecture de L’Europe vassale des US : panorama et perspectives

Russie et Chine : prenez garde Moody’s, Fitch et S&P ! Le coach ne sera plus l’arbitre

Les agences de notation sont des piliers essentiels de la domination du dollar après 1971 et un instrument important de la politique étrangère des États-Unis. Le mouvement des Russes et des Chinois pour fonder leurs propres agences constitue un développement majeur et un défi à l’ordre financier mondial établi.


William Engdahl

Par F.William Engdahl – Le 1er juin 2015 – Source Russia Insider

Au cours du quart de siècle, à peu près, de ce qu’on appelle la mondialisation, la capacité de Wall Street à héberger les seules agences de notation dominantes mondiales qui fournissent des évaluation de la solvabilité du monde a été l’une des armes les plus efficaces de la guerre financière dans l’arsenal de ce même Wall Street. Elles évaluent des pays ainsi que des sociétés privées.

Continuer la lecture de Russie et Chine : prenez garde Moody’s, Fitch et S&P ! Le coach ne sera plus l’arbitre