Trump Vs État Profond


Trump a été la victime d’une psyop dirigé contre lui. Une alliance entre les médias institutionnels, le FBI, le ministère de la justice et le Parti démocrate s’est formé pour lancer une psyop afin de destituer Trump. Cette psyop s’appelle le Russiagate. Elle a essayé de faire croire que Trump avait été élu grâce aux interférences de Poutine dans l’élection présidentielle et que celui-ci était donc en place pour détruire le pays, sous les ordres de Poutine. D’où l’urgente nécessité de le destituer. Cette psyop n’a pas marché pour une destitution mais a certainement empêché sa réélection.

Mais avant tout Russiagate, Trump a été le symbole d’une Amérique en perdition. S’il a été élu malgré les bâtons dans les roues de la part de l’Establishment étasunien c’est parce qu’il n’était pas pris au piège de la narrative médiatique que tout homme politique qui veut pouvoir être reconnu se doit de suivre. Cela lui a permis de s’adresser aux nombreux laissés pour compte du libéralisme, visiblement une bonne moitié de la population, est d’être élu grâce à leur voix.

Examinons donc d’abord le phénomène Trump avant de passer à la psyop Russiagate.

Qui est Trump ?

Comment a-t-il pu être élu ?

Voyons maintenant comment, en quelques semaines, l’État Profond a fait retourner sa veste à un président fraîchement élu.

Bien qu’il ait retourné sa veste, Trump restera l’homme à abattre. Le Russiagate prend de l’ampleur et va durer toute sa présidence. Non sans conséquences pour les États-Unis.

Cette psyop Russiagate nous aura permis de mieux comprendre ce qu’est réellement la « démocratie » étasunienne, son état de corruption. Dans le prochain chapitre non allons voir les autres signes montrant la chute de l’Empire.

   Envoyer l'article en PDF