La Route de la Soie et les poux


Par Dmitry Orlov – Le 4 juillet 2019 – Source Club Orlov


L’ancienne Route de la Soie était une ancienne route commerciale qui reliait l’Empire romain à la Chine, d’où venait la soie. On l’appelait ainsi parce que la soie était au cœur du commerce. La soie arrivait en Europe, l’or et les produits de luxe en partait. La soie était importante parce que les vêtements de soie portés contre la peau empêchaient les poux sur le corps, et les riches citoyens romains étaient prêts à payer avec de l’or pour cette soie, parce que l’alternative était de regarder leurs femmes et concubines se gratter. En plus de porter de la soie, les Romains construisaient des bains, ainsi que des aqueducs pour les approvisionner. La procédure romaine d’épouillage consistait à se faire épiler tous les poils de son corps (ouch !), à s’huiler, à transpirer en faisant semblant de se reposer, puis à se gratter la peau avec un outil en forme de faucille appelé strigile. Ensuite, ils trempaient dans un bain chaud, enfilaient des sous-vêtements de soie et restaient exempts de démangeaisons jusqu’au lendemain du bain.

Continuer la lecture de La Route de la Soie et les poux

Leçons à tirer de Rome : notre oligarchie néo-féodale


Nos sociétés ont une structure juridique basée sur l’auto-détermination et la propriété du capital, mais dans les faits, nous vivons sous la coupe d’une oligarchie néo-féodale.

Par Charles Hugh Smith − Le 22 juin 2019 − Source Of Two Minds

L’héritage romain : l’illumination des âges sombres de l’an 400 à l’an 1000 n’est pas une lecture facile. La longueur de l’ouvrage et le foisonnement de détails qu’on y trouve sont une véritable épreuve.

Le jeu en vaut la chandelle, car cet ouvrage nous aide à comprendre comment la structure du pouvoir dans les sociétés évolue avec le temps, d’une manière qui rend ces évolutions invisibles à ceux qui les vivent.

Le livre « Inheritance of Rome » concentre son analyse sur la longue influence qu’ont eues les structures centralisées politiques et sociales de Rome alors même que son pouvoir économique central et ses routes commerciales perdaient de leur importance

Continuer la lecture de Leçons à tirer de Rome : notre oligarchie néo-féodale

Comment la centralisation politique a détruit la République romaine


Par Dave Benner − Le 25 avril 2019 − Source Mises.org

Ceux qui plaident passionnément pour la décentralisation politique sont souvent caricaturés comme des marginaux dont les idées sont tout à fait indignes de considération. En effet, les médias dominants et la classe dirigeante ont affirmé à maintes reprises que des événements comme le Brexit et le Calexit provoqueraient des changements politiques chaotiques et traitent couramment les partisans de telles causes d’extrémistes radicaux ou de « néo-confédérés ». Car beaucoup d’entre eux affectent des attributs religieux aux unions politiques contemporaines et dénigrent quiconque ose prétendre que la fonction d’un arrangement politique est de nature utilitaire plutôt que sacramentelle.

Continuer la lecture de Comment la centralisation politique a détruit la République romaine

La chimie d’un empire : la dernière impératrice romaine


Par Ugo Bardi – Le 22 décembre 2011 – Source CassandraLegacy

Ce Médaillon du Ve siècle montrant ce qui est peut-être le seul portrait que nous ayons de Galla Placidia (388-450 c.e.), la dernière (et la seule) impératrice romaine occidentale. L’inscription dit « Domina Nostra, Galla Placidia, Pia, Felix, Augusta », c’est-à-dire « Notre-Dame, Galla Placidia, Pieuse, Bénie et Vénérable ». Contemporain de personnages tels que Saint Augustin, Saint Patrick, Attila le Hun et – peut-être – le roi Arthur, Placidia a eu la rare chance de pouvoir faire quelque chose que les empereurs romains n’ont jamais pu faire : amener l’Empire à sa prochaine étape qui devait être, inévitablement, sa fin.

Continuer la lecture de La chimie d’un empire : la dernière impératrice romaine

Les martyrs sont-ils de retour ?


Julian Assange et la chute de l’empire mondial


Par Ugo Bardi – Le 6 mai 2019 – Source CassandraLegacy

Plus le drame mondial actuel se déroule, plus je suis étonné de voir à quel point nous suivons de près le chemin que l’ancien Empire romain a suivi vers son effondrement définitif. Dmitry Orlov, un autre observateur attentif de l’effondrement de la civilisation, semble penser de la même façon. Dans un post sur son blog, il note comment Julian Assange pourrait être le premier martyr de la vérité des temps modernes, il l’appelle « Saint Julien ». Je cite Orlov :

Si tout se passe bien, il sera libéré et redeviendra une personnalité médiatique de grande envergure. Et si tout va mal et que les Américains mettent la main sur lui et le torturent à mort, il mourra en martyr et vivra à jamais dans la mémoire publique.

Continuer la lecture de Les martyrs sont-ils de retour ?

L’Empire du mensonge : Comment nous nous effondrons de la même manière que l’Empire romain.


Par Ugo Bardi – Le 14 avril 2019 – Source CassandraLegacy

Source Wikipedia

On dit parfois que le Diable est « Le Père du mensonge ». C’est une définition appropriée pour une créature qui n’existe même pas, si ce n’est comme le fruit de l’imagination humaine. Satan est un égrégore maléfique que nous avons nous-mêmes créé, une créature qui semble de plus en plus grande derrière notre actualité. La récente arrestation de Julian Assange n’est que le dernier acte d’un Empire qui semble vouloir vraiment créer sa propre réalité, un acte qui, en soi, ne serait pas nécessairement mauvais, mais qui le devient quand il implique de détruire toutes les autres réalités, y compris la seule vraie.

Continuer la lecture de L’Empire du mensonge : Comment nous nous effondrons de la même manière que l’Empire romain.

Sommes-nous sur le chemin de l’effondrement de la civilisation ?


L’étude des grandes civilisations peut nous montrer le degré de risque que nous affrontons en ce moment, explique Luke Kemp, expert en collapsologie. Or, de manière inquiétante, les signaux négatifs s’intensifient.


Par Luke Kemp − Le 19 février 2019 − Source BBC

Abandoned statue in Syria (Credit: Getty Images)
Les grandes civilisations ne finissent pas assassinées. En fait, elles se suicident.

Telle était la conclusion de l’historien Arnold Toynbee dans sa grande œuvre en douze volumes, Une étude de l’histoire, exploration de la croissance et du déclin de 28 civilisations différentes.

Et il avait raison par de nombreux aspects : ce sont souvent les civilisations qui sont responsables de leur propre déclin. Mais cette auto-destruction n’est généralement pas spontanée. Elle a ses déclencheurs.

Continuer la lecture de Sommes-nous sur le chemin de l’effondrement de la civilisation ?

Que pouvons-nous apprendre sur l’effondrement en regardant le Moyen Âge ?


Le grand défi du goulot d’étranglement de Sénèque


Par Ugo Bardi – Le 3 mars 2019 – Source CassandraLegacy


L’idée qu’un effondrement attend notre civilisation semble gagner du terrain, même si elle n’a pas atteint le débat dans les médias. Mais aucune civilisation avant la nôtre n’a échappé à l’effondrement, il est donc logique de penser que l’entité que nous appelons « Occident » va s’effondrer, durement, dans l’avenir. Puis, comme cela est arrivé aux Romains il y a longtemps, nous allons entrer dans un nouveau monde. Qu’est-ce que ce sera ? Est-ce que ça ressemblera au Moyen Âge ? Peut-être, mais qu’était exactement le Moyen Âge ? Il se peut bien que ce soit loin d’être l’âge de la barbarie que le nom d’« âge des ténèbres » semble impliquer. Le Moyen Âge a été plus une période d’adaptation intelligente à des ressources rares. Alors, pouvons-nous apprendre de nos ancêtres médiévaux comment gérer le déclin à venir ?

Continuer la lecture de Que pouvons-nous apprendre sur l’effondrement en regardant le Moyen Âge ?

Que fait l’Empereur Trump ?


Il est occupé à diviser l’Empire en deux


Par Ugo Bardi – Le 11 février 2019 – Source CassandraLegacy


Donald Trump semble faire ce que les empereurs romains comme Dioclétien, Constantin et Théodose ont fait il y a longtemps : diviser l’empire en deux parties. Trump n’a peut-être pas consciemment décidé de le faire, mais un Empire ne peut avoir que la taille qu’il peut se permettre et l’Empire américain ne peut plus se permettre de dominer le monde entier.

Continuer la lecture de Que fait l’Empereur Trump ?

L’Italie, l’UE et la chute de l’empire romain


Par Alastair Crooke – Le 3 décembre 2018 – Source Strategic Culture

Alastair CROOKELes dirigeants européens tentent de contenir une crise qui s’accélère : ce défi concerne la l’émergence d’États rebelles – le Royaume-Uni, la Pologne, la Hongrie et l’Italie – ou de « blocs culturels » historiquement méfiants (de Catalogne) – qui sont tous explicitement désenchantés par l’idée d’une convergence forcée vers un « ordre » uniforme administré par l’UE, avec ses « disciplines » monétaires austères. Ils rejettent même la prétention de l’UE de faire partie, en quelque sorte, d’un ordre supérieur de civilisation pour les valeurs morales.

Italy, the EU, and the Fall of the Roman Empire

Continuer la lecture de L’Italie, l’UE et la chute de l’empire romain