Septembre 2001 aux États-Unis : quelle fut l’origine des évènements ?


Par Christian Darlot − Le 18 août 2021

Chronologie des attentats du 11 septembre 2001 — Wikipédia

L’attentat du 11 septembre 2001 aux États-Unis fut à l’origine de vingt années de guerres et de tensions internationales. La dynamique politique ainsi déclenchée s’est développée jusqu’à mettre la paix du monde en péril, tandis que la répression du terrorisme était prétexte à restreindre les libertés publiques. Les circonstances de cet attentat éclairent son origine.

Continuer la lecture de Septembre 2001 aux États-Unis : quelle fut l’origine des évènements ?

Septembre 2001 aux États-Unis : analyse physique des évènements


Par François Roby et Christian Darlot − Le 12 août 2021

Chronologie des attentats du 11 septembre 2001 — Wikipédia

La version officielle de la destruction des tours de Manhattan, en septembre 2001, est incompatible avec les lois de la Physique. Mais les principes fondamentaux de la Physique permettent, par une analyse simple, d’identifier le procédé de destruction.

Quoiqu’il puisse paraître déjà ancien tant les catastrophes se sont enchaînées depuis, l’attentat du 11 septembre 2001 à Manhattan et au Pentagone reste l’un des plus importants évènements récents, puisqu’il est à l’origine de 20 années de guerre au Proche-Orient. Comprendre les causes de cet attentat est donc capital pour anticiper l’évolution des relations internationales. Or le rapport officiel, publié par les pouvoirs publics étasuniens, présente tant de lacunes et d’impossibilités qu’il ne peut être considéré comme véridique1. Mais le choc d’un avion contre une tour, et l’effondrement d’une tour, sont déterminés par les lois de la Physique. Ces faits peuvent donc être étudiés selon une méthode sûre : l’analyse physique des observations. L’objectivité de principe d’une telle analyse n’empêche pas la compassion envers les victimes, mais au contraire peut permettre d’élucider les causes de leur mort, innocenter des innocents, identifier les coupables et les empêcher de récidiver.

Continuer la lecture de Septembre 2001 aux États-Unis : analyse physique des évènements

  1. Les faits n’ont pas été étudiés par plusieurs équipes d’experts indépendantes qui eussent ensuite confronté leurs avis, et les conclusions du rapport n’ont pas été débattues publiquement. Philip Zelikow, qui dirigea la commission d’enquête, était très lié au gouvernement.

Quel mouvement l’emportera ?


Par Christian Darlot − Décembre 2019

Partout dans le monde, des groupes oligarchiques rivalisent pour le pouvoir mais s’accordent pour dominer les peuples et réduire la controverse démocratique à de vaines parlotes et de piètres gesticulations. Parallèlement à l’imposition du libre-échange commercial et financier, le débat a été peu à peu anémié depuis un demi-siècle, tendance restée cependant longtemps masquée par des apparences de vie politique régulière. Toutefois depuis quelques années (en France depuis 2008, lors de la ratification du traité de Lisbonne), les oligarchies ne prennent plus guère de gants pour imposer leurs décisions : la main invisible ne se dissimule plus. Sont-elles sûres de l’emporter ou craignent-elles de perdre ? Veulent-elles par le fait accompli couper court à la révolte des peuples ? Veulent-elles effrayer en jetant bas les masques ?

Continuer la lecture de Quel mouvement l’emportera ?

Sale temps pour les Christine !


Elles préféreront bientôt se faire appeler Cunégonde.


Par Christian Darlot − Novembre 2019

« Christine Lagarde déclare : on sera plus content d’avoir un emploi plutôt que d’avoir une épargne protégée !! » L’édito de Charles SANNAT

Petit rappel : Strauss-Khan le mondialiste, lié à la Cité et en pourparlers avec la Chine et la Libye, fut évincé du FMI grâce au grotesque traquenard du Sofitel et remplacé par la suprémaciste étasunienne Lagarde.

À la direction de la BCE, Lagarde appliquera la politique de ses donneurs d’ordre. Or, sur la volonté de dominer l’économie mondiale, les suprémacistes et les nationalistes étasuniens sont d’accord, quoique à couteaux tirés dans d’autres domaines. Et ils sont même tactiquement d’accord avec la Cité !

Continuer la lecture de Sale temps pour les Christine !

La monnaie, instrument de la confiance publique


Par Christian Darlot − Mars 2019

Assignat

Dans un récent article, le très compétent et influent économiste Charles Gave a affirmé que l’interdiction faite à l’État de recourir à des avances de la Banque centrale fut instituée par la fameuse loi du 3 janvier 1973, puis inscrite  dans les traités européens, à seule fin d’empêcher des politiciens démagogues de répandre des largesses indues pour se faire réélire. Cette affirmation quelque peu abrupte a été aussitôt réfutée par madame Valérie Bugault dans deux articles publiés par le site du Saker francophone. Juriste et économiste, madame Bugault a analysé dans plusieurs livres la nature de la monnaie, l’organisation des pouvoirs publics et le statut des entreprises. L’opinion restrictive de monsieur Gave doit en effet être estimée dans le contexte plus large de la circulation de la monnaie dans l’économie.

Continuer la lecture de La monnaie, instrument de la confiance publique

Il y a un siècle, la victoire et ce qui s’en suivit


Par Christian Darlot − Août 2018

Résultat de recherche d'images pour "images 1ere guerre mondiale"

Le fait politique le plus frappant de cet été 2018 est le silence complet sur l’un des événements les plus importants de l’Histoire de l’Europe : en juillet 1918, l’armée française gagna la guerre. Puisque la propagande qui tient lieu d’information ne cesse de harceler l’esprit par des détails insignifiants et bientôt oubliés, il faut rappeler l’essentiel.

Continuer la lecture de Il y a un siècle, la victoire et ce qui s’en suivit