Direction le Sud


Par James Howard Kunstler – Le 6 mai 2019 – Source kunstler.com

Image associée
Des droits de douane de 25 % en hausse sur les marchandises chinoises entrant aux États-Unis. Si vous pensez à mettre un terme à l’économie holographique de l’Amérique, c’est bien joué. Pendant une trentaine d’années, c’est ainsi que cela a fonctionné : La Chine nous a envoyé un volume massif de produits finis et nous les avons payés avec un volume massif de bons du Trésor américain à des taux d’intérêt toujours plus bas. Une belle affaire pour nous le temps que ça a duré. C’est du moins ce qu’il semble. Finalement, la Chine s’est rendue compte de l’escroquerie et a commencé à liquider ses obligations américaines pour acheter de l’or et d’autres biens immobiliers comme des droits miniers et des terres agricoles en Afrique, du pétrole iranien et des installations portuaires dans des endroits stratégiques du monde.

Continuer la lecture de Direction le Sud

Pourquoi l’Europe tente-t-elle de saboter l’accord nucléaire iranien ?

2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 14 avril 2019

L’accord nucléaire iranien, dit Plan d’action global conjoint (JCPOA), limite les activités nucléaires de l’Iran pendant 15 ans. Passé ce délai, l’Iran serait toujours lié par le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et son Protocole additionnel. Mais l’Iran serait libre de produire de l’uranium enrichi pour ses réacteurs nucléaires.

En octobre 2017, les États-Unis ont quitté le traité et réintroduit des sanctions économiques contre l’Iran. Mais les signataires européens, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, ont déclaré qu’ils respecteraient l’accord. Gérard Araud, ambassadeur de France aux États-Unis, tweetait à cette époque :

Continuer la lecture de Pourquoi l’Europe tente-t-elle de saboter l’accord nucléaire iranien ?

Chantage américain à l’énergie : l’Allemagne remet Macron au pas


Par Finian Cunningham – Le 13 février 2019 – Source Strategic Culture

Finian CunninghamCela a été présenté poliment comme un « compromis » franco-allemand lorsque l’UE a hésité à adopter une directive sur le gaz qui aurait sapé le projet Nord Stream 2 avec la Russie.

Néanmoins, rhétorique diplomatique mise à part, le blocage par Berlin la semaine dernière de la tentative du président français Emmanuel Macron d’imposer une réglementation plus sévère sur le projet gazier Nord Stream 2 était sans aucun doute une rebuffade ferme à Paris.

Germany Pulls Rank on Macron and American Energy Blackmail

Continuer la lecture de Chantage américain à l’énergie : l’Allemagne remet Macron au pas

Les dessous de la guerre commerciale sino-américaine dévoilés


Un agent américain craint le chaos que pourrait causer le PCC dont l’économie est au bord du gouffre. Les ventes de l’entreprise Geely sont en chute libre.


Le 8 Janvier 2019 − Source Banned Book


La guerre commerciale sino-américaine est au point mort. Selon les analystes, le dernier round de négociations qui s’est déroulé le 7 janvier à Pékin a vu la délégation américaine demander à sa consœur chinoise de lui présenter un plan concret prouvant le sérieux de ses engagements. De fait, si les pays occidentaux expriment leur manque de confiance envers le PCC [Parti communiste chinois, NdT], c’est la conséquence de l’affaire du réseau 5G. Les experts en communication américains craignent que la domination chinoise du réseau 5G à l’échelle mondiale puisse être utilisée pour détourner des villes à des fins militaires, les attaquer et y semer le chaos. Taiwan Unicom qui a accompagné la ville de Jinhua (province du Fujian) dans le développement de son industrie des semi-conducteurs, accueille en son sein une centaine d’experts dans le domaine de la mémoire informatique. Ils sont aujourd’hui de retour à Taïwan : c’est la première fois qu’un tel événement se déroule sur l’île depuis le début de l’année. L’économie chinoise est en récession : le volume des ventes du géant de l’automobile Geely a chuté de 44 % en décembre.

Le vice représentant américain au commerce Jeffrey Gerrish

Continuer la lecture de Les dessous de la guerre commerciale sino-américaine dévoilés

Affaire Skripal : coïncidence ? …


…L’infirmière en chef de l’armée britannique a été la première à arriver sur la scène de l’empoisonnement de Skripal au Novichok


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 19 janvier 2019

Le 4 mars 2018, l’agent double russo-britannique, Sergueï Skripal, et sa fille, Yulia, ont été trouvés en état d’incapacité sur un banc à Salisbury. Le gouvernement britannique affirme qu’ils ont été affectés par un poison chimique du groupe Novichok. L’affaire a conduit à un conflit diplomatique alors que la Grande-Bretagne accusait la Russie de tentative d’assassinat sur les Skripals. Le gouvernement britannique n’a fourni aucune preuve à l’appui de ces accusations. Les Skripals ont depuis disparu.

Continuer la lecture de Affaire Skripal : coïncidence ? …

Poutine demande et Trump s’exécute…


…une liste de toutes les bonnes choses que Trump a faites pour la Russie


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 15 janvier 2019

Fred Kaplan de Slate écrit :

Greg Miller, du Washington Post, a rapporté dimanche que la confiscation par le président Donald Trump des notes du traducteur prises lors d’une conversation en tête-à-tête avec le président russe Vladimir Poutine en 2017 était «inhabituelle». C’est inexact. C’était sans précédent. Il n’y a rien de tel dans les annales de l’histoire présidentielle.

Continuer la lecture de Poutine demande et Trump s’exécute…

Du « krach boursier de 2018 » à la « crise financière de 2019 »


Par Michael Snyder – Le 4 janvier 2019 – Source Economic Collapse

Michael SnyderLes marchés boursiers s’effondrent dans le monde entier, nous assistons à des flash crash extrêmement violents sur le marché des changes, des conditions économiques ralenties dans le monde entier et la peur rend de nombreux investisseurs extrêmement vifs à dégainer.

Continuer la lecture de Du « krach boursier de 2018 » à la « crise financière de 2019 »

Ce n’est pas qu’une guerre commerciale, ce n’est pas que la Chine. C’est aussi la Russie.


Par Alastair Crooke – Le 24 décembre 2018 – Source Strategic Culture

Il ne s’agit pas d’une simple guerre commerciale : derrière se cache une guerre technologique, et encore derrière se dessine le spectre d’une course aux armements totale, depuis l’espace jusqu’à l’internet.

Comme le dit un officier américain, « des quantités de données et d’informations, voilà le carburant de la guerre contemporaine ». « Quelles sont les missions que nous développons dans l’espace de nos jours ? Diffuser de l’information, donner accès à des canaux de communication ; en cas de conflit, on coupe l’accès de nos adversaires à l’information. » Ainsi, la nouvelle course aux armements se joue autant sur le maintien et l’expansion de l’avantage technologique des États-Unis dans les domaines du développement des puces informatiques, du calcul quantique, du big data et de l’intelligence artificielle appliquée à l’armement, que sur le maintien d’une avancée technologique appliquée au domaine économique : la domination des standards industriels des produits de grande consommation et des gadgets intelligents que nous achèterons tous. Continuer la lecture de Ce n’est pas qu’une guerre commerciale, ce n’est pas que la Chine. C’est aussi la Russie.

G20 : Trump plie sur tout


Aux néocons : « Bienvenue à la fin de la présidence de Trump … Il est devenu Bush le petit avec une chevelure sans doute plus remarquable. »


Par Tom Luongo – Le 5 décembre 2018 – Source Russia Insider

Tom LuongoJe savais que quelque chose n’allait pas avec la présidence de Donald Trump le jour où il avait bombardé la base aérienne d’Al-Shairat en Syrie. C’était un tournant. Je savais que c’était une erreur au moment où il l’avait fait et j’avais argumenté en ce sens à l’époque.

Aucun acte de sa part n’a été plus controversé.

Continuer la lecture de G20 : Trump plie sur tout

La pensée à court terme étatsunienne met la stratégie anti chinoise en échec


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 12 décembre 2018

Les États-Unis ont émis un mandat d’arrêt contre le directeur financier et héritier présumé de Huawei, Mme Meng Wanzhou. La raison en est une violation présumée, il y a six ans de cela, des sanctions contre l’Iran. Mme Meng a été arrêtée au Canada. Elle a été libérée contre une caution sévère de 10 millions de dollars. Un procès pour extradition suivra en février ou mars.

Continuer la lecture de La pensée à court terme étatsunienne met la stratégie anti chinoise en échec