Hillary Clinton : élection d’une espionne étrangère à la présidence des États-Unis ?


Par James Petras – Le 7 juin 2016 – Source ICH

Au cours des quatre ans où elle a occupé le poste de secrétaire d’État (2009-2014), Hillary Clinton contrôlait la politique étrangère des États-Unis. Elle avait accès à l’information et aux documents d’État les plus confidentiels : des dizaines de milliers venant des principaux ministères et organismes gouvernementaux, du renseignement, du FBI, du Pentagone, du Trésor et du bureau du président.

Continuer la lecture de Hillary Clinton : élection d’une espionne étrangère à la présidence des États-Unis ?

Les énigmes de l’histoire de Sandy Hook

Note du Saker francophone

Sandy Hook est le nom de l’école élémentaire où une prétendue tuerie meurtrière aurait eu lieu en 2012. La petite localité est située près de la ville de Newtown, d'où le nom de tuerie de Newtown, sous lequel elle est connue en France.

Par Paul Craig Roberts – Le  1er mars 2016 – Source paulcraigroberts.org

Afficher l'image d'origine


Peut-être la caractéristique la plus insolite de l’histoire de Sandy Hook reste-t-elle le grand nombre de photographies qui ont été publiées afin de documenter l’histoire. C’est comme s’il n’y avait aucun événement sans la preuve fournie par les photographies. Ceci est inhabituel. Lorsque, par exemple, le FBI a assassiné environ cent hommes, femmes et enfants dans l’enceinte de Waco, au Texas, la réalité des victimes n’a pas eu à être établie avec un grand nombre de photos prouvant que les victimes étaient de vraies personnes avec de vraies familles. Lorsque des travailleurs pètent un plomb et tirent sur leurs collègues, des photos ne sont pas utilisées pour prouver que les personnes tuées étaient de vraies personnes avec de vraies familles. Quand un avion s’écrase, l’événement n’a pas à être vérifié avec la médiatisation de parents en deuil.

Pourtant, les photos sont une caractéristique déterminante de l’histoire de Sandy Hook. C’est presque comme si les photos étaient l’événement.

Continuer la lecture de Les énigmes de l’histoire de Sandy Hook

Il faut une longue cuillère pour souper avec le Diable…


Les rapports incestueux entre les États-Unis et l’Arabie saoudite ont accouché du 11 septembre et de la catastrophe actuelle au Moyen-Orient

Préambule 

Le directeur de l'Agence de sécurité nationale sous Ronald Reagan – le lieutenant-général William Odom – a déclaré :

«Parce que les États-Unis eux-mêmes ont une longue histoire de soutien aux terroristes et d'utilisation des tactiques terroristes, les slogans actuels concernant la guerre contre le terrorisme ne font que rendre les États-Unis hypocrites au reste du monde.»

Il a ajouté :

«En tout état de cause,les États-Unis utilisent depuis longtemps le terrorisme. En 1978-1979 le Sénat a tenté d'adopter une loi contre le terrorisme international, dans toutes les versions qu'ils a produites, les avocats ont déclaré que les États-Unis violaient la loi.»

Continuer la lecture de Il faut une longue cuillère pour souper avec le Diable…

Élection américaine : pire qu’en 1860


James Howard Kunstler
James Howard Kunstler

Par James Howard Kunstler– Le 18 janvier 2016 – Source kunstler.com

L’histoire perdue au milieu des chahuts de réfectoires et des concours de fanfaronnades que sont devenus les débats est celle de la destruction tournant au naufrage des deux grands partis eux-mêmes. Je ne vois pas comment les républicains ou les démocrates vont pouvoir sortir vivants de cette chausse-trappe. La saison des primaires est maintenant sur nous avec pour horizon des événements qui aspirent les deux partis sans but dans le trou sans fond des mauvais souvenirs historiques. Continuer la lecture de Élection américaine : pire qu’en 1860

Les techniques de contre-terrorisme du FBI (1/3)


Préambule

Cet article, qui repose sur l’analyse de 508 procès, et qui a gagné un prix de journalisme, nous montre les méthodes tendancieuses du FBI pour traquer, mais surtout fabriquer, du terroriste. Il concerne les États-Unis. Mais nous savons avec quelle facilité les techniques américaines, quelles qu’elles soient, se répandent dans le monde occidental. Lire cette enquête permet de voir les attentats de 2015 à Paris sous un autre angle car, en France aussi, de sérieuses zones d’ombres recouvrent ces attentats et finissent pas faire douter toute personne gardant son esprit ouvert. En fin de texte, des liens, en français, pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la version française de ces méthodes.

Trevor Aaronson

Par Trevor Aaronson – septembre 2011 – Motherjones

James Cromitie était un homme à la fois bigot et fanfaron. Il s’inventait de grandes histoires et de prétendus exploits comme, par exemple, de faire exploser des bonbonnes de gaz dans des postes de police en utilisant des lances-fusées. Il fulminait aussi contre les juifs : «Le pire des frères dans tout le monde musulman est encore meilleur que 10 milliards de juifs», a-t-il une fois prétendu.  Continuer la lecture de Les techniques de contre-terrorisme du FBI (1/3)