Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

Donald Trump dit que, guerre ou pas avec l'Iran, il «est d’accord dans un sens ou dans l’autre» et Téhéran semble en convenir également, avertit Pepe Escobar.

Par Pepe Escobar − Le 25 juillet 2019 − Source Consortium News

Pepe Escobar

Tous les paris sont ouverts sur les enjeux de la folie géopolitique lorsque le président des États-Unis (POTUS) annonce avec désinvolture qu’il pourrait lancer une première frappe nucléaire pour mettre fin à la guerre en Afghanistan en faisant disparaître le pays «de la surface de la terre» en une semaine. Mais préférerait ne pas le faire, donc il a la bonté de ne pas tuer dix millions de personnes.

Continuer la lecture de Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

Boris Johnson jette le gant à l’UE …


…pas de ‘backstop’, même temporaire


Par Mish − Le 27 juillet 2019 − Source moneymaven.io


2019-07-30_17h53_30
Par un geste pugilistique théâtral, Boris Johnson, jette le gant à l’UE,, faisant fi de toutes les convenances et finesses diplomatiques

Boris Johnson a défini les règles de base pour les discussions avec l’UE. L’UE répond qu’elle ne les acceptera pas.

Continuer la lecture de Boris Johnson jette le gant à l’UE …

Les racines structurelles et démographiques de la crise britannique


Le 14 juillet 2019 – Source Peter Turchin

Résultat de recherche d'images pour "uk people"
On me demande souvent, après mes exposés ou sur les médias sociaux, de porter un jugement sur la stabilité, ou l’absence de stabilité, d’un pays donné. Par exemple, si l’on regarde de l’autre côté de l’Atlantique vers le Royaume-Uni, on voit beaucoup de parallèles avec la crise que nous traversons actuellement aux États-Unis. La montée du populisme, la fragmentation croissante du paysage politique – ces similitudes reflètent-elles des tendances structurelles profondes sous la surface ? On ne peut répondre à de telles questions qu’au moyen d’une analyse structurelle et démographique appropriée.

Continuer la lecture de Les racines structurelles et démographiques de la crise britannique

Les origines de l’État profond en Amérique du nord – 2/6


La montée en puissance du Round table et le cas douloureux du Canada (1864-1945)


 

Par Matthew Ehret – Le 3 mai 2019 – Source The Duran

La première incarnation d’un gouvernement mondial remplaçant le principe fondateur de souveraineté fut le projet d’Union impériale autour duquel le Round Table avait été créé. Il s’agissait de créer une fédération de nations unies, rassemblées sous un Empire unique auprès duquel les diverses colonies pourraient envoyer des représentants au Parlement impérial, à l’instar de ce que fait la Troïka européenne qui enchaîne les nations aujourd’hui.

Continuer la lecture de Les origines de l’État profond en Amérique du nord – 2/6

Poutine confirme : Sergei Skripal voulait retourner en Russie


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − le 20 juillet 2019

Le cinéaste Oliver Stone a récemment interviewé le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. La transcription a été publiée hier soir. L’essentiel de l’interview concerne l’Ukraine. Un article distinct à venir couvrira ce pays. Il y a aussi un passage sur l’élection américaine.

Mais les éléments les plus intéressants de Poutine concernent l’affaire Skripal.

Continuer la lecture de Poutine confirme : Sergei Skripal voulait retourner en Russie

La Grande-Bretagne a piraté le navire iranien Grace 1


L’Iran réagit et prend un pétrolier britannique en otage.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 19 juillet 2019

En juillet, les Britanniques ont utilisé leur base coloniale de Gibraltar pour s’emparer du pétrolier iranien ‘Grace 1’ et de ses 2 millions de barils de pétrole en cargaison. Le Corps des Gardiens de la révolution iraniens (IRGC) a alors menacé de prendre des mesures similaires contre les navires britanniques. Aujourd’hui, Gibraltar annonce qu’il gardera le ‘Grace 1’ pendant un mois supplémentaire. On peut supposer que ces plans vont bientôt changer.

Il semble qu’aujourd’hui, vers 16 h UTC, l’IRGC a saisi sa chance.

Continuer la lecture de La Grande-Bretagne a piraté le navire iranien Grace 1

Les origines de l’État profond en Amérique du nord – 1/6


La montée en puissance du Round table et le cas douloureux du Canada (1864-1945)


Par Matthew Ehret – Le 3 mai 2019 – Source The Duran

Avec l’élection de Donald Trump en Novembre 2016, il est devenu évident que l’Amérique n’est pas ce que beaucoup pensaient qu’elle était.

Soudainement, pour la première fois depuis l’assassinat de John F. Kennedy en 1963, il n’y avait plus une Amérique, mais plutôt deux forces opposées au sein même de l’Amérique, et la question suivante fut soulevée : « quelle est la véritable Amérique, et qu’est-ce que Trump a donc réactivé ? »

Continuer la lecture de Les origines de l’État profond en Amérique du nord – 1/6

Le Ministre britannique des affaires étrangères défend la torture sur les journalistes, avant d’expliquer que nous devons les protéger


Par Caitlin Johnstone − Le 1er juin 2019 − Source Medium.com

Le Ministre britannique des affaires étrangères Jeremy Hunt vient de prononcer un discours qui vantait les vertus des médias libres, louant les journalistes assez courageux pour affronter l’oppression tyrannique des gouvernements et exposer la vérité sur leurs perversions. Et alors qu’il se préparait à prononcer ce discours, sans donner la moindre impression d’y avoir réfléchi, il a défendu l’usage de la torture sur Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks.

Continuer la lecture de Le Ministre britannique des affaires étrangères défend la torture sur les journalistes, avant d’expliquer que nous devons les protéger

Étrange erratum du New-York-Times…


…qui disculpe le gouvernement britannique et la CIA d’avoir manipulé Trump dans l’affaire de l’empoisonnement des Skripal par du Novichok 


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 6 juin 2019

Un article du New York Times avait expliqué comment, en mars 2018, Trump avait été manipulé par la CIA et le MI6 pour expulser 60 diplomates russes. Huit semaines après sa publication, le journal corrige ce récit et disculpe la CIA et le MI6 de cette manipulation. L’explication de son revirement n’a pas de logique factuelle.

Continuer la lecture de Étrange erratum du New-York-Times…