La Grèce ne peut pas se rétablir dans ce climat chaotique


Par Phil Butler – Le 13 octobre 2017 – Source New Eastern Outlook

Ici, en Grèce, les gens dans la rue en ont assez des politiciens, de tous. Un territoire doté d’autant de potentialités de croissance que les autres a du mal à préserver sa dignité, sa culture et le sentiment de sa valeur. En attendant, en coulisses, les mêmes requins qui ont planté leurs crocs dans la Grèce avant la crise économique l’encerclent pour la tuer. La Grèce est en péril, et le danger n’a rien à voir avec des factures impayées. Continuer la lecture de La Grèce ne peut pas se rétablir dans ce climat chaotique

Varoufakis :
Le cheval de Troie anti-russe démasqué


andrew-korybkoPar Andrew Korybko – Le 8 août 2016 – Source Katehon

Yanis Varoufakis est devenu une sorte de rock star des médias alternatifs, quand il a plaqué Syriza après le référendum sur le plan de sauvetage, en laissant Tsipras endosser le blâme complet pour la trahison de la volonté du peuple. Avant cela, la force de sa personnalité et son travail dans l’exposition des jeux financiers internationaux des États-Unis, comme dans le Global Minotaur lui ont valu beaucoup de respect dans de nombreux milieux activistes, mais les soupçons s’attardaient autour de l’homme dont certains pensaient, à bon escient, qu’il était « trop beau pour être vrai ».

Continuer la lecture de Varoufakis :
Le cheval de Troie anti-russe démasqué

« Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre » Virgile


La Grèce, stipendiée et insensée, rejoint la guerre du gaz menée par l’OTAN contre la Russie.
Résultat de recherche d'images pour "scier branche assis"L’Europe finance un pipeline pour importer, après 2020, du gaz d’Azerbaïdjan, que ce pays envisage aujourd’hui, pour cause de pénurie, d’acheter – à qui ? – aux Russes…


F. William Engdhal
F. William Engdhal

Par William Engdahl – Le 10 juin 2016 – Source New Eastern Outlook

Il y a seulement dix-huit mois, les projets d’un important pipeline de gaz naturel dans le sud de l’Europe, depuis les champs gaziers russes de l’autre côté de la mer Noire, jusqu’en Turquie et à la frontière gréco-turque, étaient en négociation entre le président russe Poutine et le Turc Erdogan.

Continuer la lecture de « Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre » Virgile

Tsipras joue au plus malin avec Poutine, échec assuré


Un membre de Syriza confirme que Tsipras a tenté de balader la Russie au sujet du projet de gazoduc


 

Alexander Mercouris
Alexander Mercouris

Par Alexander Mercouris – Le 2 septembre 2015 – Source Russia Insider

Une interview avec un membre de Syriza confirme que les avances de Tsipras à la Russie n’ont jamais été sérieuses et qu’il n’y a jamais eu de consensus politique en Grèce – de même que pour la sortie de l’Euro – pour une telle alliance.

 

Continuer la lecture de Tsipras joue au plus malin avec Poutine, échec assuré

Mieux connaître SYRIZA, origine, ascension, stratégie


Par Alex Moumbaris – Le 2 septembre 2015

En parlant de SYRIZA et de sa stratégie

Historique des composantes de SYRIZA par date d’intégration

En 2004 : Ανανεωτική Κομμουνιστική Οικολογική Αριστερά (AKOA) [Gauche novatrice communiste écologique] eurocommunistes, écologistes; Διεθνιστική Εργατική Αριστερά (ΔΕΑ) [Gauche internationaliste ouvrière] trotskistes; Ενεργοί Πολίτες [Citoyens actifs] gauchistes (démocratiques, patriotiques); Κίνηση για την Ενότητα Δράσης της Αριστεράς (ΚΕΔΑ) [Mouvement pour l’union de l’action de la gauche] communistes (unionistes), gauchistes; Κόκκινο [Rouge] trotskistes; Συνασπισμός της Αριστεράς των Κινημάτων και της Οικολογίας (ΣΥΝ) [Rassemblement de la gauche des mouvements et de l’écologie] eurocommunistes (marxistes).

Continuer la lecture de Mieux connaître SYRIZA, origine, ascension, stratégie

La Gauche et l’Euro : où est le problème ?

«...En ce sens, le problème ne résidait pas que dans le naïf européanisme de gauche de l’entourage pragmatique de Tsipras, mais dans la déconnexion elle-même entre la direction de ce parti faisant preuve d'une autonomie croissante et ses militants les plus actifs de plus en plus impuissants.» J. Roos

Par J. Roos – Le 27 août 2015 -–Source TeleSurTV

Beaucoup plus que de regagner le pouvoir gouvernemental pour sortir de l’euro, le défi pour la gauche grecque est de construire le pouvoir social susceptible d’appuyer une rupture radicale.

Continuer la lecture de La Gauche et l’Euro : où est le problème ?

Les Russes n’aiment pas les faux-culs

Alexander Mercouris
Alexander Mercouris

Par Alexander Mercouris – Le 23 juillet 2015 – Source Russia Insider

L’histoire que racontent les médias grecs, que la Russie a rejeté une demande de la Grèce portant sur 10 milliards de dollars, semble être une tentative de détourner les reproches dirigés vers Tsipras.

Mais le vrai résultat est que cela va rendre furieux Poutine et le gouvernement russe.

Continuer la lecture de Les Russes n’aiment pas les faux-culs

L’Allemagne sauve l’Euro en humiliant la Grèce

Préambule

Il est bon de rappeler que l'eurogroupe, est une réunion informelle des ministres des Finances de la zone euro, sans aucune légitimité démocratique. Ce n'est pas un groupe appelé à prendre des décisions économiques ou politiques. Un groupe de discussion c'est tout, il n'a aucun pouvoir de décision.

Le décideur politique est le Conseil européen composé de membres démocratiquement élus par chaque pays de l'UE.

L'habitude a été prise par le Conseil de transformer systématiquement les préconisations technocratiques de l'eurozone en décisions politiques.

Ceci est tout sauf anecdotique, et montre à quel point les dirigeants élus de l'Europe ont abdiqué institutionnellement leur souveraineté politique aux mains du pouvoir financier et des conglomérats industriels; en bon français ça s'appelle une forfaiture.

Le Saker Francophone

Par Pepe Escobar – Le 13 juillet 2015 – Source SpunikNews

Il a fallu aux institutions de l’UE le plus long sommet jamais tenu pour infliger à la Grèce une humiliation cuisante enrobée de novlangue eurocratique.

Et cela vient d’institutions qui ne bronchent pas lorsqu’il s’agit de sanctionner l’agression russe.

Continuer la lecture de L’Allemagne sauve l’Euro en humiliant la Grèce

Cassandre : Méfiez-vous des cadeaux des Grecs


La capitulation de Tsipras au sommet de l’Eurozone montre que son ouverture à Moscou n’a jamais été sérieuse et qu’il a toujours été attaché à une solution européenne gardant la Grèce dans l’euro.

«...La simple vérité est que la classe politique grecque – dont il est clair maintenant que Tsipras et Syriza font partie – est totalement engagée dans le projet européen et incapable de chercher une solution hors de celui-ci, aussi terrible en soit le coût.
[...]
Il est maintenant clair, d'après les résultats du référendum – Merkel, Hollande et Rienzi ayant dit aux Grecs que c’était un référendum sur l’euro – que le peuple est beaucoup moins attaché à l’euro que ses dirigeants.»

Par Alexander Mercouris – Le 15 juillet 2015 – Source : Russia Insider

Un article que j’avais écrit il y a quelques semaines, dans lequel je parlais de la politique de Tsipras à l’égard de la Russie comme franchement manipulatrice, a été mal perçu par certaines personnes (voir Playing Russia and Europe off Against Each Other Is Losing Greece Friends, Russia Insider, 25 juin 2015).

La conduite de Tsipras ces dernières semaines leur a sûrement ôté tout doute sur cette question.

Continuer la lecture de Cassandre : Méfiez-vous des cadeaux des Grecs

Interview de Yanis Varoufakis: L’Europe bafoue impitoyablement la démocratie


Yanis Varoufakis se sent «sur le toit du monde» maintenant que son rôle dans les pourparlers de crise est terminé.

Transcription intégrale de la première interview de l’ancien ministre des Finances grec depuis sa démission.
Par Harry Lambert

Par Sayed7asan – Le 13 juillet 2015 – Source sayed7asan via  newstatesman

Yanis Varoufakis regarde désespérément son écran d’ordinateur au cours des pourparlers de crise. Photo : Getty
Extraits
 
L’absence totale de scrupules démocratiques, de la part des défenseurs supposés de la démocratie en Europe. La compréhension très claire, en face, que nous étions sur la même ligne analytiquement – bien sûr, ils ne le reconnaîtront jamais à présent. [Et pourtant] d’avoir des personnages très puissants qui vous regardent dans les yeux et disent : ‘Ce que vous dites est vrai, mais nous allons vous broyer quand même.’
[...]
Mais Schäuble [le ministre des Finances allemand] est resté cohérent jusqu’à la fin. Son point de vue était «Je ne discute pas du programme – il a été accepté par le gouvernement précédent et nous ne pouvons pas permettre à une élection de changer quoi que ce soit. Parce que nous avons des élections tout le temps, nous sommes 19 [pays], si à chaque fois qu’il y avait une élection on devait changer quelque chose, les contrats conclus entre nous ne vaudraient rien.»

Donc à ce moment j’ai dû me lever et dire :« Eh bien, peut-être que nous devrions tout simplement arrêter de tenir des élections dans les pays endettés», et il n’y a eu aucune réponse. La seule interprétation [de leur point de vue] que je peux donner est «Oui, ce serait une bonne idée, mais ce serait difficile à faire. Donc soit vous signez sur la ligne pointillée, soit vous sortez.»
[...]
Donc ce que nous avons est un groupe inexistant qui a le pouvoir absolu de déterminer les conditions de vie des Européens. Il n’a à rendre de comptes à personne, étant donné qu’il n’a pas d’existence légale ; aucun procès-verbal n’est conservé ; et il est confidentiel. Donc aucun citoyen ne sait jamais ce qui se dit en son sein... Ce sont presque des décisions de vie et de mort, et aucun membre n’a à en répondre devant quiconque.
[...]
La zone euro est un endroit très inhospitalier pour les honnêtes gens.

Continuer la lecture de Interview de Yanis Varoufakis: L’Europe bafoue impitoyablement la démocratie