Ukraine : la folle marche de l’Histoire


Par Jean-Luc Baslé − Le 3 Juin 2024

La marche folle de l'histoire - Tuchman, Barbara Wertheim; Vierne ...Tentant de comprendre la guerre au Vietnam, l’historienne américaine Barbara Tuchman publia en 1984 un livre intitulé : « La marche folle de l’Histoire » dans lequel elle s’interrogeait sur les raisons qui conduisirent des rois ou des dirigeants, tel Montezuma, George III et bien d’autres, à poursuivre des politiques contraires à leurs intérêts vitaux en dépit d’alternatives évidentes. La guerre en Ukraine nous le remet en mémoire.

Continuer la lecture

Ukraine : l’escalade suicidaire


Par Jean-Luc Baslé − Le 23 Mai 2024

Robert Fico

Le sort des armes est défavorable à l’Ukraine. La défaite est inscrite dans les faits. L’inquiétude des Occidentaux transparaît dans leurs commentaires. Selon Richard Haass, président honoraire du Council on Foreign Relations, l’Ukraine devrait tout à la fois attaquer la Russie sur son sol et négocier un cessez-le-feu avec Moscou ce qui semble quelque peu contradictoire. Loin d’amener les Russes à la table de négociation, ces attaques génèreront une réaction de leur part d’autant plus violente qu’ils connaissent la provenance des missiles utilisés. Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale, souhaite que l’Ukraine lance une contre-offensive. Cette proposition est irréaliste compte tenu de l’état de l’armée ukrainienne. Cette inquiétude américaine frise la panique en Europe où le premier ministre slovaque, Robert Fico, a été victime d’un attentat en raison de sa décision de ne plus financer l’Ukraine.

Continuer la lecture

Quel avenir pour Joe Biden ?


Par Jean-Luc Baslé − Le 6 Octobre 2023

Biden Is Failing, But Not Because He Isn't 'Left' Enough

La guerre en Ukraine est perdue. Pourquoi s’acharner à la poursuite au prix de vies humaines inutilement sacrifiées ? Cette question taraude certains observateurs de la scène internationale. Patrick Lawrence, journaliste indépendant, ancien correspondant de l’International Herald Tribune à Paris (aujourd’hui le New York Times International) pose une question intéressante : se pourrait-il que Joe Biden soit victime d’un chantage de la part du président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky ? Selon certaines sources, Joe Biden aurait exigé alors qu’il était vice-président pendant la mandature de Barack Obama qu’un procureur un peu trop curieux soit dessaisi de l’affaire Burisma – première société gazière en Ukraine – dans laquelle était mêlée son fils, Hunter qui aurait reçu plusieurs millions de dollars de paiements illicites. Si cela est vrai, le président ukrainien en est informé et pourrait utiliser cette information dans ses négociations avec les États-Unis sur la guerre.

Continuer la lecture

S’il s’agit de dominer le monde, il ne peut y avoir de paix


Si au travers de l’Ukraine, l’objectif des États-Unis est de dominer le monde, il ne peut y avoir de paix durable, librement consentie par toutes les nations.


Jean-Luc Baslé – Le 30 mai 2023

The Wolfowitz Doctrine

Quelques mois après l’effondrement de l’Union soviétique, en février 1992, les États-Unis déclare leur intention de ne plus tolérer de concurrent susceptible de s’opposer à leur vision du monde dans un document au titre abscons : Defense Planning Guidance. Le mot ne figure pas dans la déclaration, mais c’est d’hégémonie dont il s’agit. Les États-Unis entendent être les seuls maîtres du monde. C’est leur destinée. Dans ce schéma, la Russie n’a pas sa place en tant que puissance souveraine. Aussi, ne faut-il pas s’étonner qu’en dépit des assurances qui auraient été données à Mikhaïl Gorbatchev que l’OTAN n’avancerait pas d’un pouce à l’est, en échange de son accord sur la réunification de l’Allemagne, l’OTAN ait agrégé les anciennes nations de l’Empire soviétique, hormis le Belarus, la Géorgie et l’Ukraine.

Continuer la lecture

L’Ukraine ou l’agonie du néoconservatisme


Par Jean-Luc Baslé – le 17 avril 2023

Jack Teixeira, la “source”

L’article du Washington Post du 10 avril 2023 a fait l’effet d’une bombe : des documents ultrasecrets sur la guerre en Ukraine seraient sur la toile. Trois jours plus tard, le New York Times déclare que le coupable, un membre de la garde nationale aérienne du Massachussetts âgé de 21 ans, a été arrêté. Cette affaire a donné lieu à un vif débat dans les cercles politiques, non seulement sur le contenu des révélations, mais aussi sur la fuite elle-même. Est-ce une vraie fuite ou a-t-elle été fabriquée ? L’analyse permet de conclure que cette fuite est réelle et, qui plus est, qu’elle prend son origine dans les services secrets américains ! Comment cela se peut-il et comment en être sûr ? Un témoignage et un article répondent à ces questions, et annoncent peut-être l’agonie du néoconservatisme et une ère nouvelle.

Continuer la lecture

L’économie mondiale dans l’expectative


Par Jean-Luc Baslé – 11 avril 2023

Kristalina Georgieva — Wikipédia

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international s’est récemment exprimée1 sur l’état de l’économie mondiale et les solutions à lui apporter pour en améliorer la performance. Elle s’inquiète à juste titre de l’inflation, de l’endettement et de l’inégalité qui fragilisent les économies nationales. Malheureusement, les solutions qu’elle préconise sont mutuellement exclusives et sont donc inapplicables. La raison en tient à l’abstraction qu’elle fait des causes qui expliquent l’état de l’économie aujourd’hui. Nous nous y arrêtons un instant avant d’examiner ses propositions, et conclure que l’économie mondiale est proche d’une crise majeure.

Continuer la lecture

  1. Sur la voie de la croissance : trois actions prioritaires, 6 avril 2023.

Ukraine : un jeu de go


Par Jean-Luc Baslé – Le 3 avril 2023

Forget Chess. A.I. Masters Wickedly Complex, Chinese Game Of 'Go' : The Two-Way : NPR

En Ukraine, ni les États-Unis ni la Russie ne peuvent perdre la guerre. Pour les États-Unis, la perdre signifierait la fin de leur prééminence, pour la Russie, la vassalisation. Poursuivre la guerre conduit à l’affrontement direct – une éventualité que les deux parties refusent. Vladimir Poutine lancera-t-il une grande offensive ou laissera-t-il l’OTAN s’épuiser dans une guerre qu’elle ne peut gagner, évitant ainsi d’être accusé à tort d’utiliser des bombes sales implantés par ses adversaires sur un territoire qu’il ne souhaite conquérir ? Sur le terrain, la guerre est dans une mauvaise passe, reconnaît le général Mark Milley, chef d’état-major de l’armée américaine1. Ne pouvant la perdre, Washington doit changer la nature du conflit. De local et meurtrier, il devient mondial et géopolitique. Le but n’est plus de vaincre l’adversaire mais de l’encercler pour mieux le détruire.

Continuer la lecture

  1. Ukraine Victory Unlikely This Year, Defense One, 31 Mars 2023.

Pour qui sonne le glas ?


Par Jean-Luc Baslé – Le 8 mars 2023

Poème de John Donne, 1624.

« La guerre est perdue. Négociez. » C’est en substance, le message d’Emmanuel Macron et d’Olaf Scholz à Volodymyr Zelensky, lors de leur entretien à l’Élysée, début février, selon le Wall Street Journal1. De son côté, Joe Biden aurait fait des propositions de paix, selon Newsweek2. Information immédiatement qualifiée de « complètement fausses » par la Maison Blanche. Y a-t-il désaccord entre alliés ? A la Conférence sur la sécurité de Munich (17-19 février), l’optimisme prévalait officiellement. En privé, c’est le pessimisme qui l’emportait. « Personne ne pense que l’Ukraine puisse regagner les territoires perdus », note Stephen M. Walt, professeur de géopolitique à Harvard, présent à la conférence3. L’objectif n’est plus la victoire mais une négociation aussi favorable que possible à l’Ukraine.

Il n’y a pas désaccord sur l’issue de la guerre, seulement sur la façon d’y mettre fin. Les Européens souhaitent entamer des négociations dans les plus brefs délais, les néoconservateurs espèrent obtenir quelques succès sur le terrain au préalable. Illusion. Les Leopard allemands et les Abrams américains – s’ils sont livrés un jour– ne changeront rien à l’affaire4. Bakhmout est sur le point de tomber5. La guerre est perdue. Les conséquences de cette défaite sont désastreuses pour les États-Unis et l’Europe. Washington, Londres, Paris et Berlin entrent donc dans une phase de « damage control » pour en minimiser les effets. L’ordre mondial qui prévalait depuis la chute de l’Union soviétique, n’est plus.

Continuer la lecture

  1. NATO’s Biggest European Members Float Defense Pact with Ukraine. The Wall Street Journal, February 24, 2023.
  2. Joe Biden offered Vladimir Putin 20 percent of Ukraine to end war. Newsweek, February 2, 2023.
  3. The Conversation About Ukraine Is Cracking Apart, Stephen M. Walt, Foreign Policy, February 28, 2023.
  4. Scrounging for Tanks for Ukraine, Europe’s Armies Come Up Short, New York Times – February 28, 2023
  5. Ukraine : Bakhmout plie l’échine sous l’assaut russe. Ouest France, 4 mars 2023.

Les mensonges de l’Amérique


Par Jean-Luc Baslé – Le 13 février 2023

C’est une affaire entendue : les dirigeants politiques mentent. Ils mentent à leur peuple. Ils mentent sur la scène internationale. Si le rire est le propre de l’homme, le mensonge l’est aussi. Les dirigeants américains mentent. Ils le font quasiment en toute impunité grâce à la complicité des médias. Fort heureusement, parfois la vérité éclate fortuitement ou grâce aux révélations de lanceurs d’alertes, comme Edward Snowden, exilé en Russie, de journalistes d’investigation comme Julian Assange emprisonné à Londres, ou de personnes courageuses qui ne supportent pas ces mensonges, comme Chelsea Manning, emprisonnée pendant sept ans pour avoir dévoilé les exactions américaines en Irak. Ces derniers jours, quatre mensonges américains ont été révélés ou confirmés : Russiagate, le dossier Twitter, les Accords de Minsk et Nord Stream II. Nous les reprenons brièvement.

Continuer la lecture