Les faits sur le terrain


Par Dmitry Orlov − 18 juillet 2017 − Source Club Orlov

Les bottes sur le terrain

C’est un fait triste que les gens à l’Ouest et surtout aux États-Unis vivent actuellement dans un monde qui manque d’informations réelles sur ce qui se passe dans de nombreuses régions du globe, en particulier dans les zones de conflit actifs, comme en Syrie, au Yémen et en Libye. Ce qu’ils entendent ne se base souvent pas sur les faits, mais sur une idéologie, qui est mise en avant par des officiels et des think tanks à Washington. Par exemple, en Syrie, Bashar al-Assad, les Russes et les Iraniens seraient en train de détruire le pays et les Turcs, les Kurdes et les divers rebelles soutenus par l’Arabie saoudite tenteraient de le « libérer », alors qu’en fait ce sont les forces du gouvernement syrien, aidées par la Russie et l’Iran, qui libèrent la Syrie des terroristes, y compris d’ISIS, qui eux sont soutenus par les Turcs, l’Arabie saoudite et les États-Unis, et qui y font du bon travail.

Continuer la lecture de Les faits sur le terrain

« Jour J » pour le changement de régime par la force au Venezuela


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 18 juillet 2017

Les États-Unis soutiennent l’opposition de droite au Venezuela contre le gouvernement socialiste du président Maduro.
 
Depuis avril, l’opposition tente de déloger le gouvernement en menant des opérations violentes de changement de régime. Ses manifestations et ses combats de rue avec la police sont dirigés par des gangs violents et militarisés.

Continuer la lecture de « Jour J » pour le changement de régime par la force au Venezuela

La bataille sur ce que signifie être une femme


Au moment où les lois en Europe, au Canada et aux États-Unis sont réécrites pour étendre la définition de ce qu’est être femme ou homme, comment un tel changement influencera-t-il la bataille pour l’égalité de celles qui sont nées femmes ?


 

Par Chris Hedges – Le 2 juillet 2017 – Source Truthdig

Le patriarcat, partout dans le monde, tourmente l’humanité. Dans certaines régions, les fœtus féminins sont souvent avortés parce qu’ils sont considérés comme de moindre valeur que les fœtus mâles. Les filles sont parfois étouffées dans leur berceau. De nombreuses femmes et jeunes filles sont vendues à des hommes comme esclaves sexuelles et reproductrices. Beaucoup sont victimes de mutilations sexuelles. Beaucoup sont victimes de traite et forcées de se prostituer. À beaucoup on refuse le droit à l’avortement et à la contraception. Beaucoup, pour survivre économiquement, vendent leurs ovules à des donneurs ou louent leurs ventres à des couples qui ne peuvent avoir d’enfants. Dans certains pays, dont l’Arabie saoudite et certains endroits en Inde, les femmes sont considérées comme la propriété de gardiens mâles. Il y a des villages en Inde où les femmes n’ont qu’un seul rein parce qu’elles ont vendu l’autre. Les femmes se voient souvent refuser l’instruction et, même dans les pays industrialisés, sont moins payées pour faire le même travail que les hommes. Continuer la lecture de La bataille sur ce que signifie être une femme

La fin d’une base croissante de consommateurs… Et le début du déclin


Le 26 juin 2017 – Source Econimica

grow_1

En 1960, le  cœur de la population (25-54 ans) des pays de l’OCDE (États-Unis, Canada, Mexique, Chili, la plupart de l’UE, du Royaume-Uni, de la Turquie, d’Israël, du Japon, de la Corée du Sud, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande) était de plusieurs millions supérieur à celui combiné des CRB (Chine, Russie et Brésil). Depuis lors, la croissance de la population de l’OCDE a ralenti et ce fut la croissance des CRB qui a conduit la base de consommateurs vers de nouveaux sommets. Cependant, 2017 est une année essentielle où on peut découvrir dans les statistiques quelque chose qui manque… La croissance. Le décompte du cœur des populations parmi les nations qui consomment plus de 70% du pétrole brut terrestre et près de 80% de toutes les exportations mondiales montre que ces populations de l’OCDE et des CRB combinées commenceront à diminuer à partir de 2018 (graphique ci-dessus).

Continuer la lecture de La fin d’une base croissante de consommateurs… Et le début du déclin

M. le président, je vous fais une lettre de Pologne. Que vous lirez peut-être…



Le 17 juillet 2017 – Source Librairie Tropiques

Bruno Drweski nous transmet une lettre digne d’intérêt.

Je vous envoie ci-joint la lettre traduite en français du polonais d’un ami polonais, Mateusz Piskorski, qui est en prison à Varsovie pour des raisons politiques depuis le printemps 2016. Il a été arrêté mais n’a toujours pas reçu d’acte d’accusation. Au début, le pouvoir de Varsovie l’a accusé dans les médias pour des liens supposés avec la Russie, puis la Chine, puis… l’Irak (en fait, on pense qu’il s’agissait de l’Iran, mais les incultes au pouvoir à Varsovie ne font sans doute pas la différence entre ces eux pays)… et la suite, vous pourrez la lire dans ces lettres plus bas. Continuer la lecture de M. le président, je vous fais une lettre de Pologne. Que vous lirez peut-être…

De la véritable nature de la monnaie

Par Valérie Bugault et Jean Remy − 11 juillet 2017

Alors que les économistes, formés pour être les gardiens du temple financier actuel, sont unanimes pour dire que la monnaie est, notamment mais essentiellement, un instrument de stockage de la valeur, Jean Remy et moi-même avons démontré dans notre ouvrage intitulé Du nouvel esprit des lois et de la monnaie (publié en juin 2017 aux éditions Sigest) que la monnaie est, de façon bien plus fondamentale, un service rendu à la collectivité par une puissance publique légitime. La monnaie n’est en aucun cas une marchandise dotée d’une valeur intrinsèque, et n’est donc pas non plus, contrairement à ce que d’aucuns affirment, un instrument de stockage de la valeur. En décider autrement revient à justifier tout l’édifice financiariste et dogmatique actuel, c’est-à-dire, in fine, à justifier le contrôle des monnaies par quelques banquiers anonymes, par le biais du jeu séculaire des banques centrales et des marchés subséquents de taux de change et d’intérêt.

Continuer la lecture de De la véritable nature de la monnaie

La falaise de Sénèque: Comment le concept a-t-il évolué ?


Par Ugo Bardi – Le 5 juillet 2017 – Source CassandraLegacy

Image prise lors d’une récente réunion à Barcelone

Vous pouvez voir sur l’image l’évolution du concept d’effondrement, de Malthus à Forrester. Ce dernier peut être considéré comme le véritable auteur du concept que j’appelle « falaise de Sénèque » ou « Effet Sénèque ».
Continuer la lecture de La falaise de Sénèque: Comment le concept a-t-il évolué ?

La liberté n’est pas nécessairement l’absence de la tyrannie


Par Brandon Smith – Le 6 juillet 2017 – Source alt-market.com

Est-il vrai que la liberté est un concept trop idéalisé ? Peut-être, mais c’est l’un des rares concepts digne de l’être. Il en est si digne qu’il vaut la peine de mourir pour lui.

Depuis l’aube de l’histoire connue, les êtres humains se sont battus et ont été sacrifiés pour atteindre la liberté. C’est une construction psychologique intrinsèque. C’est un principe enraciné non seulement dans la tête de l’homme, mais dans son esprit ou son âme. Les scientifiques de l’esprit ont travaillé dur pendant des générations pour comprendre d’où cela vient, d’autres ont cherché à le rejeter comme une notion fantaisiste ou une construction sociétale. Les nihilistes prétendent qu’il n’existe pas réellement, tandis que d’autres personnes centrent leur vie entière sur sa prolifération. La notion de liberté, d’amour ou de haine, est au cœur de toutes les cultures et de toutes les civilisations. Le rejet le plus répandu de l’idée de liberté que j’ai vu est l’argument selon lequel aucun de nous n’est vraiment libre car « la tyrannie existe ». La tyrannie est une constante, donc, du point de vue des nihilistes, la liberté ne peut exister. Je crois que cette mauvaise façon de penser provient d’une idée fausse de ce qu’est la liberté et d’où elle vient.
Continuer la lecture de La liberté n’est pas nécessairement l’absence de la tyrannie

Washington peut-il empêcher la mort des États du Golfe ?


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 17 juillet 2017

Le secrétaire d’État américain Tillerson est contrarié que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis aient rejeté ses efforts pour calmer leur différend avec le Qatar. Sa vengeance, assortie d’une menace de mesures plus sérieuses, prend la forme d’une « fuite » dans le WaPo : Les Émirats Arabes Unis ont orchestré le piratage des sites du gouvernement qatari, ce qui provoque des bouleversements régionaux, selon des responsables du renseignement américain.

Continuer la lecture de Washington peut-il empêcher la mort des États du Golfe ?

À quoi le monde ressemble-t-il hors Afrique


Le 6 avril 2017 – Source Econimica

xafr_1

Ceux qui souhaitent expliquer comment notre époque n’est pas différente se réfèrent au tableau ci-dessus, sur la croissance de la population mondiale. Ça avance de gauche à droite et de haut en bas, donc ils en déduisent que tout doit bien aller dans le monde.

Continuer la lecture de À quoi le monde ressemble-t-il hors Afrique