Pourquoi l’Occident hait-il Poutine ? La raison secrète

Le 1er mars 2015 – Source australianvoice

Les raisons officielles

Nous savons tous que les gouvernements occidentaux, emmenés par les États-Unis et le Royaume-Uni, se sont retournés contre la Russie. Les raisons données par les médias sont nombreuses: la Russie a essayé d’empêcher l’Ukraine de rejoindre l’Union européenne. La Russie a aidé les « rebelles pro-russes » à abattre le MH-17. La Russie a « envahi » illégalement la Crimée. Des milliers de troupes et de tanks russes combattent en Ukraine. Certains d’entre nous pensent que ces affirmations sont de la propagande de guerre à l’intention des citoyens de l’Ouest dans le but de justifier des sanctions contre la Russie et de faire monter les tensions militaires.

Continuer la lecture de Pourquoi l’Occident hait-il Poutine ? La raison secrète

Les États-Unis n’ont qu’une logique : celle du chaos

Par Michel Raimbaud – Le 3 mars 2015 – Source Afrique-Asie

Interview par Majed Nehmé, Augusta Conchiglia et Hassen Zenati

Ancien ambassadeur français en Mauritanie, au Soudan et au Zimbabwe, l’écrivain Michel Raimbaud* vient de publier Tempête sur le Grand Moyen-Orient, un ouvrage qui s’annonce déjà comme un classique de la géopolitique moyen-orientale et eurasienne. Il revient sur ce projet élaboré par les néoconservateurs américains qui a non seulement déstabilisé le monde arabo-musulman, reconfiguré les relations internationales, mais fait désormais des vagues jusqu’en Europe, avec la violence qu’on connaît.

Vous avez placé en épigraphe de votre livre cette citation de Voltaire :

« Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. » De qui parlez-vous ?

Il suffit de voir autour de soi. La maxime s’applique à ce qu’on appelle le pouvoir profond… On ne peut pas critiquer certaines catégories de personnes et les sujets qui vont avec, dont ceux que je traite dans ce livre. Ce sont ces sujets sensibles.

Continuer la lecture de Les États-Unis n’ont qu’une logique : celle du chaos

La Chine construira une station de suivi des satellites en Argentine

Le 3 mars 2015 – Source – Russia Insider

Le Parlement argentin approuve un projet faisant apparemment partie de la course vers la lune de Beijing.

cielBUENOS AIRES, 26 février (TASS) –

Le Congrès argentin a approuvé mercredi l’installation d’une station chinoise de suivi des satellites dans un  pays d’Amérique du Sud. La mesure a été adoptée à la chambre basse avec 133 votes en faveur et 107 voix contre.

La Chine prévoit d’installer un système de suivi de satellites dans la province de Neuquen, en investissant 300 millions de dollars dans le projet qui est une partie de l’ambitieux programme lunaire de Beijing. La station sera opérationnelle en 2016.

L’Argentine aura également accès à la station et à son antenne de 35 mètres pour ses propres projets de recherche.

Les législateurs qui ont voté contre l’installation, se questionnent sur la possible utilisation de la base à des fins militaires.

En octobre dernier, l’Argentine est devenue le premier pays latino-américain a avoir lancé un satellite de communications à orbite géostationnaire, l’ARSAT-1. Il offre plusieurs services de télécommunications, internet et la téléphonie mobile, en Argentine, au Chili, en Uruguay et au Paraguay.

Traduit par Toma, relu par jj pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Une mégapole de cent millions d’habitants prend forme en Chine

Le 23 février 2015 – Source SputnikNews 

gigapolis

La plus grande ville au monde est en train de naître dans l’est de la Chine, sur le fleuve Yangtsé. Son agglomération connaît, grâce à une gestion du trafic et des infrastructures à la pointe de la modernité, une transformation profonde, et de nombreuses grandes villes, y compris Shanghai, Nanjing et Hangzhou, sont occupées à fusionner pour donner la première Gigapolis* sur Terre.

Continuer la lecture de Une mégapole de cent millions d’habitants prend forme en Chine

Que mijotent les BRICS et l’Allemagne?

Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 28 février 2015 – Source Russia Today

Winston Churchill a déjà dit que sans guerre, il se sentait bien seul. L’empire perdu lui manquait énormément aussi. Le successeur de Churchill, l’Empire du Chaos, est aujourd’hui aux prises avec le même dilemme. C’est que certaines de ses guerres par procuration, comme en Ukraine, ne se passent pas très bien.

D’autant plus que la chute de l’empire se manifeste de plus en plus par une série de mesures prises par certains joueurs qui vont dans le sens d’un monde multipolaire.

Tout cela met évidemment dans tous leurs états les groupes de réflexion formant le royaume du baratin aux USA, qui y vont de leurs prévisions portant la marque de la CIA à propos de la désintégration prochaine de la Russie et de la montée de la dictature communiste en Chine. Bref, on se berce d’illusions (impérialistes) dans le peu de temps qui reste à la prolongation de l’hégémonie.

Continuer la lecture de Que mijotent les BRICS et l’Allemagne?

L’empreinte de la Turquie dans la guerre de l’Occident contre la Chine et la Russie

Par Eric Draitser – Le 2 février 2015 – Source NEO

L’empreinte de la Turquie dans la guerre de l’Occident contre la Chine et la Russie

Alors que l’attention mondiale était focalisée sur la France à la suite des meurtres de Charlie Hebdo, la chasse à l’homme qui en a découlé, et sur les conséquences politiques de l’incident, de nombreuses informations importantes ont été discrètement repoussées dans les pages intérieures des principaux journaux mondiaux et sont passées derrière les premiers titres des programmes d’information des chaînes de télévision de la planète. Au Nigeria, Boko Haram est réapparu plus agressif que jamais, commettant une des pires atrocités de l’histoire récente de la région. En Syrie et en Irak, la guerre contre l’État islamique continue sans faiblir. En Grèce, une élection capitale aura lieu, qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le futur de l’Union Européenne.

Continuer la lecture de L’empreinte de la Turquie dans la guerre de l’Occident contre la Chine et la Russie

Les BRICS vont créer leur propre assemblée parlementaire

Le 26 février 2015 – Source Sputniknews

Le président de la Douma Russe, Sergueï Narychkine, et le président du Comité des Affaires étrangères de Russie, Alexei Pushkov, ont discuté de la possibilité de créer une assemblée parlementaire des pays des BRICS lors de leur visite en Inde.

 brics
MOSCOU (Spoutnik) – A partir d’une initiative russe, une assemblée parlementaire des pays membres des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, pourrait être instituée dans un avenir proche, a informé jeudi le journal Izvestia, citant une source proche du dossier.

La question devra, semble-t-il, être débattue lors du prochain voyage en Inde du président de la Douma russe Sergueï Narychkine et du président du Comité des Affaires étrangères de Russie, Alexei Pushkov.

«Nous allons débuter une coopération en vue de la création d’une assemblée parlementaire des pays des BRICS. Ce sera l’un des sujets qui seront discutés là-bas [en Inde]», a dit la source à Izvestia.

 

La Banque de Développement des BRICS fonctionnera fin 2015.

Narychkine et Pushkov seront rejoints lors de leur visite à New-Delhi par le vice-ministre des Finances de Russie Sergueï Storchak, qui supervise la création d’une nouvelle banque dans le cadre des BRICS  [qui a été fondée cette semaine], toujours selon cette source.

Pushkov s’est refusé à faire des commentaires plus détaillés quant aux informations données par cette source, mais a confirmé aux Izvestia que la Russie était en train «de renforcer et de donner un nouvel élan à la coopération interparlementaire au sein du format BRICS».

L’Agence de notation financière russo-chinoise va concurrencer S&P, Moody’s, Fitch © AP PHOTO/ VINCENT YU 

Le groupe des BRICS, les grandes économies émergentes, a été créé en 2010, lorsque l’Afrique du Sud à rejoint le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine dans ce qui a été précédemment connu sous le nom de BRIC.

Traduit par Toma, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone
   Envoyer l'article en PDF   

En savoir plus:
La nouvelle route de la soie

Le 2 février 2015 – Source sputniknews

La Chine annonce une NOUVELLE Route de la Soie traversant la Russie et l’Inde
Le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi © Reuters/Wu Hong


La Chine est prête à développer une coopération économique avec la Russie et l’Inde dans le cadre de la stratégie
une Ceinture, une Route, la construction d’une nouvelle route de la soie, a annoncé lundi le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Les relations Chine-Russie à un niveau sans précédent © AP PHOTO/ SERGEI CHUZAVKOV

«Nous appelons à des bénéfices mutuels plutôt qu’à un jeu à somme nulle ou à une confrontation. La Chine a créée l’initiative Une Ceinture, une Route. Nous voulons continuer la tradition de la Route de la Soie et lui donner un nouveau sens dans un nouveau siècle», a-t-il dit aux journalistes à l’issue des discussions trilatérales entre les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de la Chine et de l’Inde.

Selon Yi , la Chine est prête à coopérer avec tous les pays situés le long du corridor économique qui relie la Chine à l’Europe.

«Ce n’est pas un solo de la Chine, c’est une symphonie pour tous nos partenaires», a fait remarquer Yi, déclarant que la Chine allait coopérer avec toutes les parties intéressées, principalement la Russie et l’Inde, afin de parvenir à des bénéfices mutuels au XXIe siècle.

La Chine passe devant les US comme destination des investissement étrangers © FLICKR/ TREY RATCLIFF

En 2013, le gouvernement Chinois à ratifié la stratégie Une Ceinture, une Route, une ceinture économique qui passe par les pays de la Route de la Soie, qui dans le passé reliait la Chine à l’Europe à travers l’Asie de l’Est et l’Asie centrale.

 

Traduit par jj relu par Diane pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF