Révélation : le Pentagone est en train de dépenser jusqu’à 2,2 milliards de dollars…


… pour armer les rebelles syriens avec des armes de l’époque soviétique


Par Ivan Angelovski et Lawrence Marzouk – Le 12 septembre 2017 – Source OCCRP

Le Pentagone s’est appuyé sur une armée de sous-traitants et sous-sous-traitants, des géants de l’armement, jusqu’à des entreprises liées au crime organisé, pour fournir jusqu’à 2,2 milliards de dollars d’armes et de munitions de style soviétique aux rebelles syriens qui combattent une guerre contre État islamique (EI).

Les usines d’armements dans les Balkans et en Europe de l’Est, travaillant déjà à pleine capacité pour alimenter la guerre en Syrie, ne sont pas en mesure de répondre à la demande. Du coup, le ministère américain de la Défense (DoD) s’est tourné vers de nouveaux fournisseurs comme le Kazakhstan, la Géorgie et l’Ukraine pour obtenir des munitions supplémentaires tout en assouplissant les normes sur le matériel qu’il accepte, selon une enquête du Balkan Investigative Reporting Network (BIRN) et du Centre d’information sur le crime organisé et de la corruption (OCCRP).

Les journalistes ont reconstitué la complexe ligne d’approvisionnement que le Pentagone utilise pour la Syrie en réunissant des contrats d’approvisionnement, des données de suivi des navires, des rapports officiels, des courriels fuités et des entretiens avec des initiés. Ce programme est distinct de celui de la CIA, maintenant interrompu, pour armer les rebelles qui se battent contre le président syrien Bachar Al-Assad.

Continuer la lecture de Révélation : le Pentagone est en train de dépenser jusqu’à 2,2 milliards de dollars…

La survie de la Syrie porte un coup aux djihadistes


Malgré les efforts déployés par Israël et ses alliés pour sauver le projet de « changement de régime » en Syrie, la défaite imminente des djihadistes soutenus par l’Occident est un tournant pour le Moyen-Orient moderne, analyse l’ex-diplomate britannique Alastair Crooke.


Par Alastair Crooke – Le 8 septembre 2017 – Source Consortium News

Le fait d’exister encore est une victoire pour la Syrie – toujours debout, en quelque sorte – malgré les ruines dues à ce qu’elle a subi. Cette victoire marque effectivement l’échec de la Doctrine Bush pour le Moyen-Orient (le « Nouveau Moyen Orient »). Cela signale le début de la fin, non seulement pour le projet politique de « changement de régime », mais aussi pour le projet jihadiste sunnite, qui a été utilisé comme outil coercitif pour créer ce « Nouveau Moyen-Orient ».

Il n’y a pas que la région qui ait atteint un point d’inflexion géopolitique, mais aussi l’islam sunnite. L’islam d’inspiration wahhabite a connu un revers majeur. Il est maintenant largement discrédité parmi les sunnites et haït par tout le monde.

Continuer la lecture de La survie de la Syrie porte un coup aux djihadistes

Le clash saoudo-qatari – Le Qatar et l’Iran l’emportent – Les princes saoudien et émirati perdent la face


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2017

La campagne saoudo-émiratie contre le Qatar a vite tourné au bazar. Le Qatar n’a pas craqué comme prévu. Il n’y avait pas de plan B. Les instigateurs du plan doivent maintenant craindre pour leur tête.

Continuer la lecture de Le clash saoudo-qatari – Le Qatar et l’Iran l’emportent – Les princes saoudien et émirati perdent la face

Le danger État Islamique persistera même après la libération de la Syrie et de l’Irak


Par Elijah J. Magnier – Le 11 juin 2017 – Source Son blog

Malgré les opérations militaires en cours en Syrie et en Irak qui se déroulent quotidiennement dans le vaste territoire sous le contrôle d’« État islamique » (EI), ce dernier a pu toucher des cibles éloignées dans le monde islamique et jusqu’en Europe et en Asie. Malgré sa perte de territoires, le monde est confronté – et continuera à l’être – à une idéologie adoptée et incarnée par une organisation qui a réussi à attirer des jeunes hommes et femmes, à susciter leur émotion, à mettre le feu à leur haine et leur colère et à secouer la stabilité des frontières géographiques établies. Nombreuses en sont les raisons, mais le monde occidental ne veut pas faire attention à certaines d’entre elles qui mettent en évidence sa complicité dans la propagation de cette idéologie et des conséquences qu’elle entraîne, conséquences pouvant frapper toutes les sociétés, sans faire de différence.

Continuer la lecture de Le danger État Islamique persistera même après la libération de la Syrie et de l’Irak

Le Département d’État : al-Qaïda, ayant été renommée, n’est plus une organisation terroriste.


Elle peut donc recevoir des approvisionnements de la CIA.


Par Moon of Alabama – Le 15 mai 2017

Max Abrams, un professeur qui travaille sur le terrorisme, a proposé cette nouvelle définition du « terrorisme » :

Des acteurs non étatiques qui utilisent la violence contre les civils pour un but politique et qui ne sont pas soutenus par les États-Unis.

La partie en gras est « nouvelle » pour ceux qui n’ont pas appris de l’histoire et des nombreuses occasions où les États-Unis ont soutenu des organisations terroristes (généralement d’extrême-droite), comme les « contras » du Nicaragua, les fascistes de l’OUN en Ukraine ou les Moudjahidines djihadistes en Afghanistan. On peut aussi discuter sur le fait que les États-Unis ont créé al-Qaïda ainsi qu’État islamique (EI).

Continuer la lecture de Le Département d’État : al-Qaïda, ayant été renommée, n’est plus une organisation terroriste.

L’avenir de l’islam en Europe occidentale


Saker US
Saker US

Par le Saker – Le 5 avril 2017 – Source The Saker

Avec les prochaines élections présidentielles en France, le thème de l’islam en Europe est revenu au centre du discours politique. Ce n’est pas nouveau : nous l’avons aussi vu au Royaume-Uni, en Hollande, en Autriche et même en Suisse, où les communautés musulmanes ont été interdites – par un référendum populaire – de construire des minarets (même si seulement quatre minarets existaient en Suisse avant ce référendum). Les tensions entre musulmans et non-musulmans sont clairement en augmentation, non seulement en raison de sentiments plus ou moins racistes ou anti-immigrés au sein de la population, mais aussi à cause du comportement souvent épouvantable de certains réfugiés issus de pays musulmans (agressions, viols, hooliganisme) et même de certaines communautés musulmanes en Europe (promotion du terrorisme, tentatives d’imposer la charia). Avant que la situation ne s’améliore (en supposant que ce soit le cas), elle va très probablement aller de pire en pire. Continuer la lecture de L’avenir de l’islam en Europe occidentale

La vérité sur le fondamentalisme islamique


 

Par Noureddin Shami – Le 29 décembre 2015 – Source The Saker

Des criminels de Daech exécutent un groupe d’enfants

L’auteur a écrit au moins cinq versions différentes de cet article, en essayant de relayer le même message à différents niveaux de visibilité ciblant différents publics. Des morceaux et des passages de cet article ont été utilisés ici et là par certains et même publiés, parfois avec de bonnes intentions et parfois avec des visées détournées.

Dans le sillage de l’épouvantable crime contre Paris et ses gens, le fardeau de ceux qui doivent faire la lumière devient une obligation morale plus importante. La vérité doit être dite et l’information doit être partagée pour des gens capables de tirer des conclusions rationnelles. Dans ce contexte, il n’y a peut-être pas de meilleur forum pour discuter la question du fondamentalisme islamiste que The Saker. Cette version spécifique vise donc les lecteurs de ce site, et sera tout à fait ouverte. Cela dérangera quelques personnes, mais la vérité doit être dite telle qu’elle est. Continuer la lecture de La vérité sur le fondamentalisme islamique

Un regard personnel sur l’islam moderne


Il existe un cercle vicieux entre la peur et la haine occidentales envers l’islam et l’extrémisme islamique violent ciblant l’Occident, qui s’alimentent l’un l’autre. Un nouveau livre, commenté par Arnold R. Isaacs, l’explique tranquillement.


Par Arnold R. Isaacs – Le 17 avril 2017 – Source Consortium News

L’auteur Rachel Aspden et son livre, Génération Révolution.

Pour tous ceux qui cherchent à mieux comprendre le chaos qui depuis quelques années, et jusqu’à aujourd’hui, submerge le monde arabe, voici un conseil : lisez Génération Révolution. Pour être clair, ce livre n’est pas un livre sur l’histoire récente de la région. Il examine la situation actuelle à travers les expériences d’un petit nombre de jeunes hommes et femmes qui traversent la dernière décennie tumultueuse d’un des pays de la région, l’Égypte.

Continuer la lecture de Un regard personnel sur l’islam moderne

Le « rapport des services de renseignement » n’en est pas un


Il laisse surtout entrevoir un soutien à al-Qaïda.


Par Moon of Alabama – Le 12 avril 2017.

Moon of Alabama

La Maison Blanche de Trump a publié trois pages et demie d’accusations contre les gouvernements syrien et russe. Ce sont de simples pages sans en-tête ou bas de page, pas de date, pas de traces de classement ni de déclassification, ni agence émettrice, ni signature. Impossible de savoir qui les a écrits.

Les médias américains étasuniens appellent cela un rapport déclassifié américain concernant l’attaque aux armes chimiques. Mais ce n’en est pas un.

Continuer la lecture de Le « rapport des services de renseignement » n’en est pas un

La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?


Par Allison Weir – Le 11 fevrier 2017 – Source Information Clearing house

Le président Trump a publié un décret suspendant l’entrée aux États-Unis pour les personnes originaires d’Irak, de Syrie, de Libye, de Somalie, du Soudan, d’Iran et du Yémen (le décret est intitulé «Protéger la nation contre l’entrée des terroristes étrangers aux États-Unis»). Ces mêmes pays ont été l’objet de la «Visa Waiver Program Improvement and Terrorist Travel Prevention Act de 2015» [programme d’amélioration des octrois de visas et loi de prévention contre le voyage des terroristes, 2015], sous le président Obama.

Alors que les articles de presse sur le décret de Trump soulignent qu’il s’agit de pays à majorité musulmane, les analystes semblent avoir ignoré une autre caractéristique importante, que ces pays partagent.

À une exception près, tous ces pays ont été pris pour cible, en 2001, par certains hauts fonctionnaires des États-Unis. En fait, cette politique remonte à 1996, 1991, 1980 et même aux années 1950. Dans cet article, nous retracerons cette politique dans le temps et examinerons ses objectifs et ses promoteurs.

Continuer la lecture de La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?