Un monde en péril. Une interview de Noam Chomsky.


Interviewé par David Barsamian – Le 3 octobre 2017 – Source Tomdispatch

David Barsamian : – Vous avez  déjà parlé de la différence entre la bouffonnerie de Trump, qui est sans cesse couverte par les médias, et les politiques qu’il s’efforce d’adopter, qui reçoivent moins d’attention. Pensez-vous qu’il a des objectifs de politique économique ou internationale cohérents ?  Qu’est-ce que Trump a réussi à accomplir dans ses premiers mois au pouvoir ?

Noam Chomsky : –  Il y a un processus de diversion en cours, peut-être juste un résultat naturel dû aux caractéristiques du personnage central et à ceux qui font le travail en arrière plan.

À un certain niveau, les pitreries de Trump font en sorte que l’attention se concentre sur lui, et peu importe la manière. Qui se souvient encore de l’accusation selon laquelle des millions d’immigrants clandestins auraient voté pour Clinton, privant le pathétique petit homme de sa grande victoire ? Ou l’accusation selon laquelle Obama aurait mis sur écoute la Trump Tower ? Les affirmations en elles-mêmes n’ont pas vraiment d’importance. Il suffit que l’attention soit détournée de ce qui se passe en arrière-plan. Là, hors de portée des projecteurs, la frange la plus sauvage du Parti républicain avance avec soin les politiques destinées à enrichir sa véritable circonscription : la circonscription du pouvoir privé et de la richesse, « les maîtres de l’humanité », pour reprendre la phrase d’Adam Smith.

Continuer la lecture de Un monde en péril. Une interview de Noam Chomsky.

Le gouvernement de Hollande encense des criminels et rejette Chomsky


Par L’observatoire du néoconservatisme – Le 4 décembre 2016 – Source Anticons Via Arrêt sur Info

Quand l’Assemblée nationale remballe Noam Chomsky, titrait le 30 novembre 2016 le journal en ligne Philosophie magazine. Le journal précise dans le préambule : «Le philosophe Noam Chomsky, figure mondialement réputée de la linguistique et intellectuel engagé, devait recevoir, ce mercredi, une distinction scientifique à l’Assemblée nationale, à Paris. L’International Society of Philology («société internationale de philologie») qui honore tous les cinq ans un grand grammairien ou un grand critique littéraire devait lui remettre, après Roman Jakobson ou Umberto Eco, une médaille d’or spéciale. Avant que le philosophe américain n’assiste à la séance hebdomadaire de questions au gouvernement.» Et ajoute : «Est-ce parce que la prestigieuse institution craignait de recevoir un hôte qui a l’habitude d’être très critique avec le monde politique ? L’Assemblée nationale n’a donné aucune explication pour son annulation de dernière minute.»

Continuer la lecture de Le gouvernement de Hollande encense des criminels et rejette Chomsky

Interdiction du burkini, nouvel athéisme et culte de l’État


Noam Chomsky

Par Noam Chomsky, C.J. Polychroniou et Lily Sage – Le 1er septembre 2016 – Source ZNet

Religion et politique ont souvent marché main dans la main au cours des affaires humaines. Dans sa dernière interview, l’éminent intellectuel et père de la linguistique moderne Noam Chomsky partage ses vues sur la religion et ses liens avec la politique, en faisant particulièrement référence à la société américaine et au conflit israélo-palestinien. Chomsky propose aussi son point de vue sur le mouvement du nouvel athéisme et analyse l’affirmation selon laquelle la connaissance et la réalité sont tout simplement des artefacts socialement construits.

Continuer la lecture de Interdiction du burkini, nouvel athéisme et culte de l’État

Élections aux États-Unis en 2016 : au risque du désastre absolu


Résultats de recherche d'images pour « tunique de nessus image »Chomsky : le catéchisme, ses dogmes et la tunique de Nessus des anti-système paraplégiques

 

Préambule

Chomsky est l'un des plus anciens et des plus célèbres dissidents américains, une icône à l'instar d'un Sakharov ou d'un Soljenitsyne dans l'autre camp. Il n'empêche que l'article que nous vous proposons laisse un goût amer de frustration. Après un discours à charge, ravageur et documenté, contre les aspects néfastes de la politique actuelle de son pays et l'habituelle et anachronique Reductio ad Hitlerum de la candidature de Donald Trump, il met son espoir, pour vaincre le Système, dans une problématique prise de conscience des classes laborieuses, annonciatrice de lendemains qui chantent - évidemment, au nom d'une solidarité naturelle des êtres humains face au tragique.

Mais les temps changent, le totalitarisme mondialisé est déjà là. 

Entre l'infamie du Système en action, et l'infamie préjugée de Trump, il se dérobe.

Le Rubicon est plus large qu'il n'y paraît. 

Le Saker Francophone
Noam Chomsky
Noam Chomsky

Par Noam Chomsky et CJ Polychroniou – Le 10 mars 2016 – Source Truthout via Znet

Nous vivons des moments critiques et dangereux. Le néolibéralisme est toujours la doctrine politico-économique suprême, tandis que les sociétés nationales continuent de se détériorer, que les investissements publics, les programmes et services sociaux sont mis à l’encan afin que les riches puissent devenir encore plus riches. En même temps, l’autoritarisme politique est à la hausse, et certains croient que les États-Unis sont mûrs pour l’émergence d’un régime proto-fasciste. En attendant, la menace du changement climatique s’intensifie alors que les dirigeants politiques manquent toujours de courage et de vision pour aller de l’avant avec des systèmes d’énergie de substitution, mettant en péril l’avenir de la civilisation humaine.

Continuer la lecture de Élections aux États-Unis en 2016 : au risque du désastre absolu

Interview de Noam Chomsky : l’Europe est elle en train de se désintégrer ?


Propos recueillis par C.J.Polychroniou – Le 25 janvier 2016 – Source Truth out

Noam Chomsky, un des plus grands intellectuels critiques, offre son point de vue sur le sujet des migrants en Europe, mais aussi sur d’autres problèmes européens comme la crise financière grecque à Truth out, au cours d’une interview exclusive avec C.J. Polychroniou.

Continuer la lecture de Interview de Noam Chomsky : l’Europe est elle en train de se désintégrer ?