Les ambitions de Berlin en Libye


Le 30 octobre 2019 − Source german-foreign-policy.com

Heiko Maas

Heiko Maas, le ministre allemand des affaires étrangères, intervient ces jours-ci en Libye, et appelle à la « fin de l’intervention étrangère ». Dans le cadre de sa visite en Turquie et en Afrique du Nord, il est arrivé dimanche 27 octobre 2019 pour une brève visite du pays, en vue de préparer une conférence internationale sur la Libye, que le gouvernement allemand entend mener sous peu. Le gouvernement allemand vise, via cette conférence, à pacifier le pays et à se distinguer comme « puissance normative » en Afrique du Nord. Maas a ensuite poursuivi son voyage en Égypte, qui est également impliquée dans la guerre en Libye. Pendant que le ministre allemand déclare que les Égyptiens devraient pouvoir « respirer l’air de la liberté », Le Caire poursuit sa répression violente. Depuis le coup d’État militaire de juillet 2013, plus de 1500 personnes ont disparu des prisons d’État. Tout en essayant de pacifier la Libye, Berlin accroît ses activités « normatives » sur un « arc de crise » s’étalant depuis l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient jusque l’Asie centrale. Sans grand succès jusque ici.
Continuer la lecture de Les ambitions de Berlin en Libye

La manœuvre de diversion raciste-marxiste de Ramaphosa en Afrique du Sud


Par Andrew Korybko – Le 9 mars 2018 – Source Oriental Review

Cyril Ramaphosa is the new president of the ANCLa décision controversée de confisquer les exploitations agricoles possédées par des blancs, sans compensation, était au départ une proposition des Economic Freedom Fighters (EFF), un groupe marxiste, rapidement reprise par le Congrès national africain (ANC), qui se justifie en soulignant la nécessité d’agir pour résoudre les inégalités raciales très importantes d’accession à la propriété foncière. Le Zimbabwe voisin avait tenté, au tournant du siècle, de prendre des mesures très similaires, qui avaient échoué pour de multiples raisons ; les gouvernants actuels de ce pays ont renversé la vapeur et essaient à présent de faire revenir les fermiers blancs au pays. Cependant, le nouveau gouvernement d’Afrique du Sud prend des mesures opposées dans une démarche qui ressemble à une tentative de redynamisation du parti par un retour à ses racines marxistes ; il se pourrait que les stratèges de ce parti considèrent que cela améliorera ses résultats aux élections de l’an prochain.

Continuer la lecture de La manœuvre de diversion raciste-marxiste de Ramaphosa en Afrique du Sud