La Pologne :
base logistique de l’OTAN.

Par Konrad Stachnio – Le 31 mars 2015 – Source NEO

Des collègues journalistes étrangers me demandent souvent pourquoi la Pologne et les Polonais sont si stupides et aident à couler l’Ukraine tout en étant l’idiot utile des États-Unis. Cette question exprime un malentendu profond sur ce qu’est l’Ukraine et sur ce que la Pologne est devenue.

À présent, dans le jeu géopolitique, la division entre l’Ukraine et la Pologne n’est qu’apparente. Il est plus approprié de dire que nous traitons de deux colonies des États-Unis : la colonie A -–l’Ukraine – et la colonie B – la Pologne. Ces deux bases américaines sont conçues pour exécuter des fonctions militaires spécifiques. La Pologne sert de terrain d’entraînement et d’entrepôt tandis que l’Ukraine est un champ de bataille réel. Le champ de bataille est soutenu par le lieu d’approvisionnement, c’est-à-dire la logistique, donc la Pologne.

Continuer la lecture de La Pologne :
base logistique de l’OTAN.

US–Iran :
la valse à deux temps. Menace? Pas menace?


Par Toni Cartalucci – le 16 mars 2015 – Source New Eastern Outlook

Peut-on qualifier l’Iran de menace globale, quand des conseillers politiques US-américains admettent que le pays ne fait que se défendre ?

Des conseillers politiques US-américains ont admis que la stratégie iranienne était principalement défensive, et que les tendances agressives comme défensives adoptées par le pays, étaient d’abord influencées par la politique des USA au Moyen-Orient et en Asie Centrale.

La RAND Corporation, basée aux Etats-Unis, qui se présente comme une institution à but non lucratif aidant à améliorer les politiques et la prise de décision au travers de recherches et d’analyses, a publié en 2009 un rapport pour les forces aériennes des USA intitulé Dangereuse, mais pas omnipotente: de l’étendue et des limites de l’influence iranienne au Moyen-Orient. Celui-ci examine les structures, l’attitude et l’armement de l’armée iranienne, et notamment du corps des Gardiens de la révolution islamique, autant pour la situation présente que pour les futurs envisageables, et en arrive à la conclusion que la république islamique cherche a protéger ses frontières et ses intérêts contre les agressions extérieures.

Continuer la lecture de US–Iran :
la valse à deux temps. Menace? Pas menace?

Le Yémen, un enjeu important pour la Chine


M.K. Bhadrakumar
M.K. Bhadrakumar

Par M.K. Bhadrakumar – Le 31 mars 2015  Source blogs.rediff.com/mkbhadrakumar

Le niveau d’intérêt porté par Pékin aux développements dans le Yémen est apparemment très élevé. C’est sans doute tout à fait normal, compte tenu du fait que la Chine dépend des pays du Golfe pour la moitié de ses importations de pétrole brut, en plus d’avoir des relations étroites et approfondies en constante expansion avec les pays de la région. L’initiative Route de la soie ajoute une dimension stratégique dans la mesure où la Route de la soie traverse la mer Rouge.

Continuer la lecture de Le Yémen, un enjeu important pour la Chine

Ils sont chez eux en Russie :
Les députés US appellent à virer Poutine


Par Alex Christoforou – Le 25 mars 2015 – Source Russia Inside

La Chambre des représentants des États-Unis appelle ouvertement à un changement de régime à Moscou.

La résolution des États-Unis sur l’envoi d’armes létales en Ukraine appelle aussi à une stratégie à long terme pour le renversement de Vladimir Poutine.

Indépendamment de l’habituelle soif de guerre du Congrès, afin de sécuriser leurs millions dans les campagnes de dons du complexe militaro-industriel (caisses officielles, même pas noires), le passage clé du projet de loi, appelant à fournir une aide létale à l’Ukraine, n’a strictement rien à voir avec l’Ukraine.

La résolution plonge aux racines de ce que les élites américaines veulent vraiment… Le démantèlement, et le pillage qui s’ensuivra, de la Fédération de Russie.

Continuer la lecture de Ils sont chez eux en Russie :
Les députés US appellent à virer Poutine

Jeux de pouvoir autour d’un changement de régime en Russie

Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 16 mars 2015 – – Source : Sputnik News

Le changement de régime en Russie dont rêve l’Empire du Chaos a toujours été lié au contrôle de larges pans de l’Eurasie.

Avec des amis comme Donald Tusk, le président du Conseil européen, et le général Philip Breedlove, le commandant suprême de l’Otan, l’Union européenne (UE) n’a certes pas besoin d’ennemis.

Le général Breedlove, dont le nom se traduit littéralement en français par Folamour [ça ne s’invente pas – NdT], s’est particulièrement distingué dans son imitation du docteur du même nom avec ses mises en garde quotidiennes d’une invasion de l’Ukraine par les méchants Russes. L’establishment politique allemand ne trouve pas cela drôle.

Continuer la lecture de Jeux de pouvoir autour d’un changement de régime en Russie

Le chef du Sénat polonais se voit refuser l’entrée en Russie

Le 2 mars 2015 – source SputnikNews

Le président du Sénat polonais et ancien militant des droits civiques Bogdan Borusewicz n’a pas pu, comme il le souhaitait, participer à l’enterrement du membre de l’opposition russe assassiné, Boris Nemtsov.

«J’ai appris que les autorités russes ne m’autorisaient pas à me rendre à l’enterrement», a déclaré Borusewicz lundi à Varsovie, selon l’Agence de presse allemande.

Il était surpris que la délivrance d’un visa pour entrer en Russie lui ait été refusée.

«Je voulais honorer la mort de Boris Nemtsov et tous les Russes qui pensent comme lui», a déclaré Borusewicz.

L’ancien militant des droits civiques avait, en août 1980, participé à la grève de Gdansk aux chantiers Lénine qui avait alors reçu un écho mondial.

Les funérailles solennelles du politicien Nemtsov auront lieu mardi matin à Moscou, dans le centre Sakharov, où le cercueil contenant le corps de Nemtsov sera exposé afin de lui rendre hommage. L’après-midi, Nemtsov devrait être enterré à Moscou, au cimetière des célébrités, Trojekurowo. Il était âgé de 55 ans.

Traduit par Toma, relu par jj pour le Saker Francophone

Note du traducteur

La Russie avait prévenu qu’elle se réservait le droit d’établir une liste de personnes sanctionnées, mais qu’elle ne la publierait pas, les demandeurs seraient informés de l’interdiction de séjour au moment de leur demande.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Des militants du bataillon Doudaïev sont soupçonnés de l’assassinat de Nemtsov

Le 2 mars 2015 – Source Fort Russ

Adam Osmaev, commandant tchétchène du bataillon Doudaïev

L’enquête sur l’assassinat de Nemtsov s’oriente vers la possibilité que le crime ait été organisé par le commandant tchétchène du bataillon Djokhar Doudaïev, Adam Osmaev, dont le nom était aussi apparu dans l’affaire de la tentative d’assassinat de Vladimir Poutine.

Les enquêteurs étudient la possibilité que des militants, qui se sont battus contre les Républiques populaires du Donbass (RPD et RPL), aient effectué cette opération pour le compte des services secrets ukrainiens, avec l’idée que le meurtre du leader de l’opposition discréditerait les dirigeants russes et déstabiliserait la situation politique.

Continuer la lecture de Des militants du bataillon Doudaïev sont soupçonnés de l’assassinat de Nemtsov

Trois fronts pour la Russie: Comment Washington attise le chaos en Asie Centrale

par Ivan Lizan pour Odnako – Le 23 février – Source vineyardsaker

Traduit du russe par Robin

La déclaration du général Ben Hodges affirmant que dans les quatre ou cinq ans à venir, la Russie pourrait développer la capacité à mener une guerre  sur trois fronts simultanément n’est pas seulement la reconnaissance du potentiel militaire croissant de la Fédération de Russie, mais aussi une promesse que Washington s’assurera bien volontiers que ces trois fronts seront directement aux frontières de la Fédération de Russie.

Dans le contexte de l’inévitable ascension chinoise et la crise financière qui va bientôt s’aggraver, avec l’éclatement de bulles spéculatives, la seule façon pour les États-Unis de maintenir leur hégémonie mondiale est d’affaiblir leurs adversaires. Et la seule façon d’atteindre cet objectif est de déclencher le chaos dans les républiques limitrophes de la Russie.

C’est pourquoi la Russie va inévitablement entrer dans une période de conflits et de crises sur ses frontières.

Et donc le premier front de fait existe déjà, en Ukraine; le deuxième sera probablement entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, et le troisième, bien sûr, sera ouvert en Asie centrale.

Continuer la lecture de Trois fronts pour la Russie: Comment Washington attise le chaos en Asie Centrale

Les USA pris la main dans le sac au Venezuela

Source : 13 février 2015 – RT Allemagne

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a fait part de la mise en échec d’une tentative de putsch contre son gouvernement. Le président du Parlement, Diosdado Cabello, en a présenté jeudi tous les éléments, y compris un arsenal d’armes et des documents sur les tactiques de bombardement en vue de préparer le coup, qui devait s’emparer du palais gouvernemental, du ministère de la Défense et de la chaîne de Télévision Telesur. Il a également souligné que les recherches en cours permettent de mettre en évidence une implication des États-Unis dans la préparation de ce coup d’État.

Putsch_Venezuela

Selon Maduro, des officiers des forces aériennes auraient prévu de bombarder, avec un EMB-32-Tucano, le siège du gouvernement de Miraflores dans le centre de Caracas, mais aussi le ministère de la Défense et d’Amérique latine et la chaîne de Télévision Telesur.

Ensuite, le général de brigade Oswaldo Hernández Sánchez aurait du annoncer dans une vidéo que les forces armées s’étaient soulevées contre le président Maduro. La nouvelle aurait été rapidement diffusée dans le monde entier grâce à des agences de presse comme Reuters et AP.

Continuer la lecture de Les USA pris la main dans le sac au Venezuela

Prétexte au changement de régime en Argentine?

-Le

La présidente argentine Cristina de Kirchner

L’Histoire se répète d’étrange manière. L’Argentine est passée par un processus semblable aux années post-1999, après que Boris Eltsine a démissionné et que Vladimir Poutine a pris sa place au Kremlin en tant que président de la Fédération de Russie. Tandis qu’il luttait pour se libérer du joug de l’étranger, le gouvernement fédéral argentin a consolidé son pouvoir économique et politique.

Diverses fractions de l’ancien régime et des oligarques collaborant avec les États-Unis se sont toutefois opposés au nouveau pouvoir à Buenos Aires. Ces forces ont combattu de grands projets nationaux, la renationalisation de grandes compagnies et le renforcement de l’Exécutif du gouvernement. A cet égard, les confrontations de la présidente de l’Argentine, Cristina Fernández de Kirchner, avec ses opposants sont similaires à celles qui ont opposé Vladimir Poutine aux oligarques et aux politiciens russes qui voulaient subordonner la Russie à Wall Street et à Washington, ainsi qu’au capitalisme et aux centres financiers ouest-européens.

Continuer la lecture de Prétexte au changement de régime en Argentine?