L’Europe de Tsipras et le “coup d’État” de l’UE

Par Philippe Grasset – le 26 janvier 2015 – Source Dedefensa

La victoire du parti de Tsipras en Grèce est évidemment un événement d’une importance extrême, ne serait-ce que parce qu’il interrompt cinq années d’un traitement indigne et inadmissible de la Grèce. Pendant ce laps de temps, la Grèce a été soumis à une politique déstructurante et dissolvante dont l’essence même relève de la barbarie postmoderne toute entière opérationnalisée par le Système. La société grecque a été systématiquement déstructurée et dissoute au nom de l’austérité, avantageant les habituelles forces-Système et les milieux transnationaux à la fois coupables et profiteurs de l’opération, transformant le citoyen qui se place dans un ensemble collectif d’une société dépendant d’une nation et du bien public qu’elle doit assurer, en un individu isolé, sans la moindre protection, considéré comme un pion souvent inutile et coûteux pour le Système. Si ce n’est une barbarie dépassant tout ce qui a été fait jusque là par le caractère insidieux et totalitaire de la déstructuration et de la dissolution, alors le mot n’a guère de sens.

Continuer la lecture de L’Europe de Tsipras et le “coup d’État” de l’UE

Pétrole et circonstances
Le coup du lapin
ou la balle dans le pied

Par Dimitri Orlov – 20 janvier 2015 – Source CLUBORLOV

Au cours de l’année 2014, les prix payés pour le pétrole brut se sont écroulés, passant de 125$ le baril a environ 45$ maintenant, et peuvent encore facilement chuter avant de remonter encore plus haut puis s’écrouler de nouveau avant de repartir en flèche. Vous voyez ou je veux en venir? A la fin, les larges dents de scie du marché du pétrole et les encore plus larges dents de scie des marchés financiers, des monnaies engendrant les faillites en chaîne des compagnies énergétiques, puis des entités les ayant financées, puis la faillite des pays ayant soutenu ces sociétés financières entraineront en bout de course l’écroulement des économies basées sur l’industrie. Et sans une économie industrielle fonctionnelle le pétrole brut sera considéré comme un déchet toxique. Mais cela n’arrivera pas avant deux ou trois décades.

Continuer la lecture de Pétrole et circonstances
Le coup du lapin
ou la balle dans le pied

Auschwitz, Russia Today et la guerre de la communication

 

Par Philippe Grasset – le 23 janvier 2015 – Source dedefensa

Le système de la communication étant la force dominante des relations internationales aujourd’hui, c’est dans ce champ particulièrement volatile et insaisissable que s’exercent les principaux événements. Eux-mêmes, ces événements, sont évidemment massivement sujets à des interprétations, à des manipulations, à des déformations, non seulement selon les intentions des acteurs politiques mais aussi, et plus simplement mais fondamentalement, selon leurs perceptions.

Ainsi la politique réinterprétée par la communication est-elle soumise aux contingences extrêmes de la psychologie comme principal instrument de la perception – et une psychologie elle-même soumise aux pressions de la communication. Ainsi les événements politiques constituent-ils aujourd’hui une matière extraordinairement malléable, de véritables artefacts élastiques, modelables, changeant de forme et échappant à toute classification. Nous nous attachons à deux épisodes actuels qui mettent en évidence cette situation d’une extraordinaire instabilité, où les enjeux se trouvent soumis à des pressions diverses qui ne cessent de brouiller leur véritable nature, sinon leur identification même. Le Système, qui est l’initiateur de cette situation, est loin d’en être le bénéficiaire…

Continuer la lecture de Auschwitz, Russia Today et la guerre de la communication

CUI BONO?
A qui profite le crime?

par Mikail Khazin le 21 janvier 2015 

L’ampleur des événements en France et l’intensité de la panique qui a suivi se sont avérées si massives que même les personnes les moins politiquement averties se sont rendu compte que la stabilité de l’UE était confrontée à une menace énorme. Que les autorités françaises aient réussi à neutraliser la situation actuelle n’a aucune importance – cela peut se répéter sur une échelle encore beaucoup plus grande. Il est impossible d’arrêter ce processus dans le cadre de la démocratie tolérante moderne, placer des forces de sécurité professionnelles et bien armées devant chaque bâtiment dans chaque ville n’est tout simplement pas possible et tout le reste serait inefficace. Une évaluation honnête des risques liés à des événements similaires, même juste en termes de coûts des assurances, montrera que l’économie toute entière court le risque d’aller à l’égout. Et je parle de l’économie mondiale. Depuis que j’ai écrit ici une prévision qui, entre autres choses, contient des informations sur l’année 2015, je suis obligé d’ajouter quelques commentaires. La première question qui demande une réponse est: qui en tire profit?

Ici, je vais simplement énumérer les bénéficiaires possibles.

Continuer la lecture de CUI BONO?
A qui profite le crime?

Mais pourquoi les musulmans nous haïssent-ils autant ?
Entre doutes et manipulations

Un policier monte la garde devant le siège de Charlie-Hebdo
Un policier monte la garde devant le siège de Charlie-Hebdo

Les “Islamistes” frappent à nouveau – Du moins c’est ce que ceux qui sont derrière les derniers attentats de Paris voudraient nous faire croire.

par BRANDON MARTINEZ, Press TV

Continuer la lecture de Mais pourquoi les musulmans nous haïssent-ils autant ?
Entre doutes et manipulations

Du rêve américain au cauchemar de l’humanité
Le Patriot Act en action
Français, voilà ce qui vous attend au quotidien

15  janvier 2015

Préambule

Je me souviens d’une époque, où les mots États-Unis et America sonnaient comme une promesse, avaient une consonance de liberté.
C’était le pays ou tout était possible, comparé à notre vieille Europe, avec ses frontières, ses règles, ses traditions immuables. Il y avait même un sens religieux. N’était-ce pas en effet vers les États-Unis que les Pères pèlerins (Pilgrim Fathers), avec leur voilier le Mayflower [1], s’étaient enfuis d’une Europe oppressive, avec ses rois ou républiques ne respectant pas la liberté de conscience ? Qu’est-ce qui a donc changé pour qu’en 2014, tellement de gens se réveillent comme des résistants à ce qui est perçu aujourd’hui comme l’Empire du Chaos, participant chacun à sa façon au mouvement alternatif, comme nous ici via le Saker francophone ? [4]

Jefke pour le Saker francophone

No Comment
No Comment

Sommaire

Le précédent historique de la mort d’une constitution
La Constitution des États-Unis : les éléments de la liberté
États des lieux en 2014
La persécution aux États-Unis depuis la guerre du Vietnam
Les États-Unis, état policière
Témoignage du front : la répression en place
Conclusion : l’Amérique ne fait plus rêver

De l’euphorie au doute

Comme mon père me le répétait souvent : « les Américains nous ont libérés des Nazis, y ont mis le paquet avec le Plan Marschall [2] et nous ont permis de devenir riches, de développer la pauvre Flandre ». Oui, je suis né dans les Flandres, en Belgique, non loin de la mer du Nord, à Bruges. Les restes de la Seconde Guerre mondiale se trouvaient juste à coté de chez moi, sous la forme de sinistres bunkers allemands. Il y en avait aussi dans les dunes à Zeebruges.

Ma mère et sa sœur faisaient partie de ces jeunes femmes allemandes qui se sont mariées avec un soldat Belge, la mienne avec un Flamand, sa sœur avec un militaire belge Wallon. Elle me parlait en allemand, je répondais en flamand. Dès que j’ai pu lire, les livres sur la guerre, le nazisme et ses atrocités se sont présentés naturellement à moi.

Continuer la lecture de Du rêve américain au cauchemar de l’humanité
Le Patriot Act en action
Français, voilà ce qui vous attend au quotidien

Gazprom ferme la porte à l’UE

Hier mercredi, l’UE a négocié avec Gazprom à Moscou.

L’UE se retrouve mal chaussée

Les négociateurs de l’UE avaient trois objectifs:

  1. Mettre la pression sur la Russie pour étendre la tarification spéciale hiver pour les fournitures de gaz à l’Ukraine qui doit prendre fin en Mars.
  2. Forcer la Russie à de nouvelles concessions unilatérales pour permettre tous les achats européens d’énergie au travers d’une nouvelle Union européenne de l’énergie.
  3. Faire pression sur la Russie pour ressusciter le projet de gazoduc South Stream annulé et le construire en conformité avec les règles restrictives du troisième paquet énergie (Third Energy Package). La réponse russe a été une douche froide.Tout d’abord, Gazprom a dit qu’il n’y a pas besoin d’un accord spécial d’été sur les achats de gaz ukrainien, alors qu’un contrat valable existe déjà.

Continuer la lecture de Gazprom ferme la porte à l’UE

LE SAKER US : BILAN 2014
PROSPECTIVE 2015

 

Introduction
Sous tous les angles, 2014 a été véritablement une année historique qui a vu des développements énormes, je dirais même tectoniques. Cette année se termine dans un contexte de très grande instabilité, et l’avenir semble difficile à deviner. Je ne pense pas que quelqu’un puisse prédire de manière fiable ce qui est susceptible d’arriver l’année prochaine. Ce que je propose donc de faire aujourd’hui est bien plus modeste. Je souhaite porter un regard sur certains événements clés de 2014 et les considérer comme autant de vecteurs de direction et d’amplitude particulières. Porter un regard sur les directions prises par un certain nombre d’acteurs (pays) cette année et en évaluer le degré d’intensité. Je souhaite voir si leur chemin ou leur détermination est susceptible d’évolution. Puis, ajoutant tous les vecteurs de ces acteurs clés (pays), je tenterai de déterminer un vecteur résultant pour l’année prochaine. Compte tenu du nombre d’« inconnues inconnues » (cf propos de Rumsfeld), cet exercice ne peut aboutir à une quelconque prédiction, mais j’espère qu’il pourra servir de référence analytique utile.

Continuer la lecture de LE SAKER US : BILAN 2014
PROSPECTIVE 2015