La confrontation pour le Brexit…


… n’est qu’une connivence entre les Rats du Parlement cherchant désespérément à se dérober à leurs responsabilités

Mandataires ? Mandataires ? Nous n’avons pas besoin de ces foutus mandataires


L’Éternel Anglais ne se contente pas de couilloner les autres Européens. Son ennemi principal est sa propre classe inférieure.

Par Tom Luongo – Le 3 mars 2019 – Source Russia Insider

Tom LuongoLe Parlement britannique est pire qu’un cirque. Et il n’a personne d’autre à blâmer que lui-même.

Alors que je regarde le désespoir de ces gens, évidemment loyaux envers l’Union européenne en premier et leurs électeurs en quatrième ou cinquième position, après eux-mêmes, leur parti et tous les lobbyistes d’entreprise. Il est clair qu’ils n’ont aucune idée pour sortir du gâchis qu’ils ont eux-mêmes organisés.

Continuer la lecture de La confrontation pour le Brexit…

Le message du Brexit à l’UE


Par Amir Taheri – Le 

Image source : iStock
  • Le premier problème avec L’UE est que, bien qu’elle s’appelle une union, elle n’en est pas vraiment une. L’UE est essentiellement un club économique et non un État.
  • Le Brexit a mis en lumière les principaux défis auxquels l’UE est confrontée. Le premier défi concerne une surestimation généralisée du rôle de l’UE. Cela s’explique par le fait qu’elle est perçue comme un État supranational, ce qui n’est certainement pas le cas.
  • L’UE est également confrontée au défi posé par le retour de l’État-nation en tant que modèle le plus populaire d’organisation sociopolitique à travers le monde. À l’heure actuelle, toutes les organisations supranationales et/ou internationales, des Nations unies à L’OTAN, sont considérées avec suspicion, voire hostilité, non seulement en Europe, mais aussi dans le monde entier.

Continuer la lecture de Le message du Brexit à l’UE

May et Merkel : concerto pour deux violons quand l’UE flambe


Par Tom Luongo – Le 16 mars 2019 – Source Strategic Culture

Tom LuongoQuand John Petley du Bruges Group a annoncé que la chancelière allemande Angela Merkel avait en fait écrit l’accord de retrait du Brexit, que Theresa May a maintenant présenté à deux reprises au refus de son parlement, cela n’aurait dû choquer personne suivant de près le drame du Brexit.

Information non corroborée ? Certainement. Très probablement vrai donc. 

May and Merkel Fiddle While Their Unions Burn

Continuer la lecture de May et Merkel : concerto pour deux violons quand l’UE flambe

Chantage, balivernes et Brexit « bidon »


Tom LuongoPar Tom Luongo – Le 12 mars 2019 – Source  tomluongo.me

Après beaucoup de drames, la première ministre britannique, Theresa May, est revenue de Bruxelles avec une avancée décisive sur le Brexit.

Sauf que ce n’était pas le cas.

2019-01-24_13h31_53

Bien que les modifications apportées au protocole régissant la mise en œuvre du système irlandais de sécurité constituent une amélioration, elles sont loin d’être suffisantes pour dissiper les craintes légitimes des Brexiteurs et des Irlandais du Nord.

Continuer la lecture de Chantage, balivernes et Brexit « bidon »

Comment Theresa May a bâclé le Brexit


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 21 mars 2019

C’était une autre époque …

 

May à l’UE: « Donnez-nous un accord honnête où vous serez écrasés » Agrandir

La une du Times date du 18 janvier 2017. Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur le Brexit ne faisaient que commencer. L’arrogance « vous serez écrasé » dans le titre caractérise l’attitude que le gouvernement britannique sous May a adoptée lors des discussions.

Continuer la lecture de Comment Theresa May a bâclé le Brexit

Et soudain la question taboue s’installe, l’Europe est-elle devenue nazie ?


Par Alastair Crooke − Le 11 février 2019 − Source Strategic Culture

Alastair CROOKEUn pilier de l’establishment de l’ordre européen – le journal Frankfurter Allgemeiner – touche explicitement le « nerf à vif », c’est-à-dire qu’il a publié le mois dernier un éditorial intitulé « Une Europe nazie ? », spéculant sur la question de savoir si l’UE actuelle, dominée par l’Allemagne, doit être comprise comme une extension linéaire du national socialisme allemand.

Suddenly Europe Is an Open Question – ‘A Nazi EU?’

Continuer la lecture de Et soudain la question taboue s’installe, l’Europe est-elle devenue nazie ?

Le soutien de Trump à un «Brexit dur» n’est pas désintéressé


Par Andrew Korybko – Le 4 décembre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoTrump a fait preuve d’un soutien fort à un soi-disant « Brexit dur ».

Le président des USA a déclaré que l’accord négocié par Theresa May, premier Ministre du Royaume-Uni, avec Bruxelles, pourrait empêcher la conclusion d’un accord de libre échange avec les USA. Cette déclaration pourrait couler l’accord de « Brexit doux » dans le processus d’approbation parlementaire par lequel il doit passer début décembre [le 10, NdT], ce qui ouvrirait inévitablement la voie à sa variante « dure ».

Il est évident que Trump s’emploie ici à modeler la situation politique d’un des alliés de l’Amérique, ou pour le dire autrement, à s’« ingérer » dans ses affaires intérieures. Trump n’en est pas à son coup d’essai : il avait déjà l’été dernier émis des propos qui auraient pu être interprétés comme un signal d’approbation pour un « coup d’État profond » de Boris Johnson envers Theresa May ; cette tentative n’avait pas porté les fruits que certains en attendaient. Mais à présent, il termine le travail : en rappelant à l’attention générale que l’accord soumis prochainement aux voix met en péril la pratique du libre échange à l’avenir avec les USA, il s’assure que le « Brexit doux » de Theresa May sera coulé par le Parlement, ainsi que la carrière politique de cette dernière. Continuer la lecture de Le soutien de Trump à un «Brexit dur» n’est pas désintéressé

La nouvelle base anglaise d’Oman s’inscrit dans le pivot post-Brexit du pays vers l’Océan Indien


Le Royaume-Uni a pour projet d’établir une deuxième base dans la région du Moyen-Orient, à Oman.


 

Par Andrew Korybko – Le 13 novembre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybko

Le ministre anglais de la Défense a annoncé ces projets en début de semaine, après une visite dans la monarchie arabe, qui lui a permis d’observer les exercices militaires en cours entre son armée et celle du pays hôte. Une fois construite, l’an prochain, cette base sera la deuxième base anglaise dans la région, faisant suite à la première base navale construite au Bahreïn. L’établissement de ces deux bases marque symboliquement le retour du pays à l’« est de Suez ».

À l’époque de l’apogée de l’empire britannique, le pays constituait la puissance dominante indiscutée de cette partie du monde, et le retrait militaire massif britannique qui s’était déroulé en plein milieu de la guerre froide avait constitué un choc psychologique pour nombre de citoyens de sa majesté, qui pouvaient apprécier le prestige que la période impériale leur inspirait.

Continuer la lecture de La nouvelle base anglaise d’Oman s’inscrit dans le pivot post-Brexit du pays vers l’Océan Indien

Les campagnes d’influence russe


…deux victoires, l’une réelle, l’autre fausse


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 8 novembre 2018

Deux nouvelles campagnes « russes » revendiquent la victoire dans leurs actes de désinformation contre « l’ouest ». L’une est réelle et l’autre est fausse. Mais, comme d’habitude, les médias «occidentaux» confondent l’une avec l’autre. Pour eux, le vrai est un faux et le faux un vrai 1

Continuer la lecture de Les campagnes d’influence russe

  1. Cette phrase pourrait présenter un relent de sarcasme