Général Martinez : «Le devoir de réserve doit être rompu»


D’anciens hauts gradés de l’armée française interviennent de plus en plus en politique. Pourquoi ? Quels dangers veulent-ils contrer ? Sputnik a interviewé le Général Martinez. Un entretien choc.


Par Edouard Chanot – Le 12 avril 2017 – SputnikNews

L’expérience militaire précède-t-elle la sagesse politique ? Certains ont pu le penser mais la période récente pourrait les contredire. Nous avons en effet observé un phénomène ces derniers mois, phénomène associé à trois noms, ceux des généraux Tauzin, Picquemal et Soubelet. Ceux-ci semblent cependant avoir échoué à faire entendre leur voix.

Le premier en essayant de se présenter à l’élection présidentielle, le deuxième en participant à des manifestations contre l’accueil de migrants et le troisième en rejoignant Emmanuel Macron avant de le lâcher, déçu devant les ralliements de personnalités du gouvernement sortant.

Continuer la lecture de Général Martinez : «Le devoir de réserve doit être rompu»

L’effondrement du Trumpisme


Les premières déceptions d’un électeur de Trump.


Par John Derbyshire – Le 7 avril 2017 – Source UNZ Review

Quelle merde ! Et je ne vois aucun smiley à rajouter. Cette semaine était vraiment mauvaise pour les conservateurs du pays.

Il y avait toujours la possibilité que Trump nous la mette bien profond. Le rédacteur en chef de VDARE.com, Peter Brimelow, l’a envisagé dans son discours à la conférence sur la renaissance américaine, en mai dernier :

Continuer la lecture de L’effondrement du Trumpisme

La guerre n’est pas une option pour la Corée


Attaquer la Corée du Nord compromettrait la raison même pour laquelle les troupes américaines ont été stationnées dans la péninsule pendant sept décennies : protéger le peuple sud-coréen. Christine Ahn


Par Christine Ahn – Le 18 mars 2017 – Source Foreign Policy in Focus

« Permettez-moi d’être très clair: la politique de patience stratégique a pris fin », a déclaré le secrétaire d’État américain Rex Tillerson à des journalistes, lors d’une conférence de presse à Séoul, en Corée du Sud. « Toutes les options sont sur la table », a déclaré Tillerson, y compris « une réponse appropriée » à toute menace nord-coréenne.

Les États-Unis et la Corée du Nord sont comme deux « trains lancés à fond qui arrivent l’un vers l’autre », a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, la semaine dernière. La Corée du Nord a testé quatre missiles balistiques au large de la côte japonaise, alors que des milliers de troupes sud-coréennes, japonaises et américaines, soutenues par des vaisseaux de guerre et des avions de guerre, s’engagent actuellement dans des exercices militaires massifs, y compris le déploiement des SEALS, ceux qui ont tué Oussama Ben Laden.

Continuer la lecture de La guerre n’est pas une option pour la Corée

Le peuple syrien veut désespérément la paix

« On sait que Gabbard était la semaine dernière en Syrie, pour un voyage d’étude de la situation. Elle y a rencontré tout le monde possible qui compte dans la région, de Assad et du président libanais aux dirigeants religieux et à des personnalités des “rebelles” qui furent les premiers à se manifester contre Assad, en 2011. Elle en est revenue avec le scalp de la narrative-Système sur la terrible et affreuse crise syrienne, avec toutes les responsabilités désormais connues et identifiées par une brillante parlementaire du Congrès US. » Dedefensa.org

Par Tulsi Gabbard – Le 24 janvier 2017 – Source medium.com

Résultats de recherche d'imagesAlors que beaucoup de monde à Washington se préparait pour l’investiture du président Donald Trump, j’ai passé la semaine dernière en mission d’enquête en Syrie et au Liban afin de voir et d’entendre directement le peuple syrien. Leurs vies ont été détruites par une guerre horrible qui a tué des centaines de milliers de Syriens et a forcé des millions d’entre eux à fuir leur patrie en quête de paix.

Continuer la lecture de Le peuple syrien veut désespérément la paix

Les habitants d’Alep libérée


Le témoignage d’un photographe européen ayant visité Alep, à la mi-décembre 2016.

Par Jan Oberg – Le 29 decembre 2016 – Son blog

Reproduit avec la permission de Jan Oberg.

Pour la plupart des médias, des commentateurs et des politiciens occidentaux, cela ne faisait aucun doute : Alep est tombée (de nouveau) aux mains du « régime », du « dictateur ». Ils se sont concentrés sur les civils et les rebelles modérés, comme ils les appellent, tués dans les dernières heures de la bataille autour d’Alep orientale, qui était occupée depuis mi-2012.

J’étais là – autant à l’est qu’à l’ouest d’Alep – quand c’est arrivé. J’étais dans le quartier Hanano d’Alep, sa vieille ville et dans la ville industrielle de Shaykh Najjar.

Je marchais dans les rues et je pouvais parler à n’importe qui et photographier ce que je voulais, personne ne me guidant vers des personnes particulières.

Ces images sont réelles, elles sont authentiques.

Voila ce que j’ai vu et entendu.

Continuer la lecture de Les habitants d’Alep libérée