Phil Butler – Agents de Poutine


Par Wayan – le 10 février 2018 – Le Saker Francophone

1st Cover Butler 3_2BALes éditions Apopsix viennent de publier la version française du dernier livre de Phil Butler, « Agents de Poutine ».

Phil Butler est un auteur que nous connaissons bien au Saker Francophone puisque nous avons déjà traduit quatorze de ses articles.

Dans ce livre au titre provocateur, Butler nous propose de faire connaissance avec les fameux « trolls du Kremlin » ; « agents de Poutine » ou autres « rouges/bruns pro-russes » qui deviennent de plus en plus la bête noire des journalistes ou autres « experts » médiatiques politiquement corrects, mais moralement incorrects, des médias grand public.

Continuer la lecture de Phil Butler – Agents de Poutine

Un vétéran de l’armée étasunienne montre le parallèle entre les tactiques policières au pays et militaires à l’étranger.


Par Tyler Durden – Le 13 janvier 2018 – Source Zero hedge

« Cette… chose, [la guerre contre la drogue] ce n’est pas un travail pour la police… Je veux dire, vous appelez cela une guerre et bientôt tout le monde va se comporter en guerrier… partir en croisade, envahir les quartiers, frapper les gens menottés, ramasser et compter les cadavres…. Bientôt, presque tout le monde, à chaque coin de rue, devient un putain d’ennemi. Et bientôt, le quartier que tu es censé surveiller, devient simplement un territoire occupé. »

Le sergent « Bunny » Colvin, troisième saison de The Wire sur HBO.

2006 : mon premier raid dans le sud de Bagdad.

2014 : je regarde sur YouTube un officier de la police de New York en train d’asphyxier – d’assassiner – Eric Garner car il est soupçonné de vendre des cigarettes au noir à un coin de rue de Staten Island, à moins de cinq milles de mon ancien appartement. Ces deux événements ont choqué ma conscience.

Continuer la lecture de Un vétéran de l’armée étasunienne montre le parallèle entre les tactiques policières au pays et militaires à l’étranger.

Censure politique sur YouTube : comment ça marche ?


Cinq années d’archives de résistance au sionisme et à l’impérialisme détruites par Google


Par Sayed – Le 11 janvier 2018 – Source sayed7asan

« On avait sûrement calomnié Joseph K., car, sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté un matin. »

Ainsi commence Le Procès, œuvre de Franz Kafka de 1925, dans laquelle Joseph K., employé de banque sans histoires, est arrêté à son domicile par de mystérieux agents et notifié d’une procédure judiciaire engagée à son encontre. Il n’est pas informé du délit ou crime dont il se serait rendu coupable – on lui laisse seulement entendre qu’il aurait enfreint une loi inconnue – et se voit remettre une convocation au tribunal un certain jour, sans que l’heure ou le lieu exacts soient indiqués. Le protagoniste est entraîné dans un engrenage complètement absurde, ballotté entre inspecteurs, huissiers, avocats et juges, et ne sachant à aucun moment de quoi ou contre qui il doit se défendre. Il est finalement exécuté par trois bourreaux distingués qui, avec d’« horribles politesses » lui plantent un couteau de boucher dans le cœur.

Continuer la lecture de Censure politique sur YouTube : comment ça marche ?

Le récit d’un médecin au Yémen


Par Adrian Rossi – Le 2 octobre 2017 – Source Off Guardian

Les villageois cherchent des corps dans les décombres

Je commencerais par dire que je ne suis pas une personne très sentimentale. Peut-être cela a-t-il à voir avec le fait que je n’ai pas encore atteint une maturité émotionnelle suffisante pour me sentir à l’aise lorsque je suis publiquement vulnérable. Donc ce billet sera un peu de ça, avec l’espoir que je serai capable de vous offrir à tous un aperçu des horreurs que vivent les Yéménites chaque jour à un niveau émotionnel et psychologique. Continuer la lecture de Le récit d’un médecin au Yémen

La CIA, 70 ans de crime organisé


Une interview de Douglas Valentine par Lars Schall – Le 22 septembre 2017 – Source Counterpunch

Un avion de la CIA s’écrase au Yucatan avec 3,7 tonnes de cocaïne à bord

Lars Schall : – Il y a 70 ans, le 18 septembre 1947, la Loi sur la sécurité nationale a créé la CIA. Douglas, vous dites que la CIA est « la branche du crime organisé du gouvernement étasunien ». Pourquoi donc ?

Douglas Valentine : – Tout ce que fait la CIA est illégal, c’est pourquoi le gouvernement lui fournit la protection du secret total. Alors que les gardiens du mythe que sont les médias présentent les États-Unis comme un bastion de paix et de démocratie, les agents de la CIA gèrent des organisations criminelles dans le monde entier. Par exemple, la CIA a engagé l’un des principaux trafiquants étasuniens, dans les années 1950 et 1960, dont le nom est Santo Trafficante, pour assassiner Fidel Castro. En échange, la CIA a permis à Trafficante d’importer des tonnes de stupéfiants aux États-Unis. La CIA créé des entreprises d’armement, de fret et de financement pour aider les organisations criminelles qui trafiquent la drogue à faire le sale boulot. L’argent de la mafia se mélange à l’argent de la CIA dans des banques offshore, au point que les deux deviennent indiscernables.

Mais le trafic de drogue n’est qu’un exemple.

Continuer la lecture de La CIA, 70 ans de crime organisé

Encore un lanceur d’alerte étasunien obligé d’aller se réfugier en Russie


Par Sputnik News – Le 28 septembre 2017 – Source Sputnik News

MarK Dougan

Pendant six ans, John Mark Dougan fut un officier du bureau du shérif du comté de Palm Beach. Témoin de l’énorme corruption, chantage et népotisme de la police du comté, il a démissionné et créé un site internet où les gens peuvent témoigner de l’inconduite de la police. En 2016, il est obligé de fuir vers la Russie par crainte pour sa vie. Voici son histoire.

Dougan a débuté sa carrière au bureau du shérif du comté de Palm Beach en 2002. Six ans plus tard, fin 2008, après avoir tenté de signaler un terrible scandale interne aux affaires intérieures, il a démissionné, sa soif de justice n’étant pas satisfaite.

« Il y avait un groupe de policiers ratissant les rues à la recherche de personnes issues des minorités pour les battre brutalement et publier leurs photos ensanglantées sur Facebook », où les officiers faisaient allusion au fait qu’elles venaient d’être battues, mais sans le dire directement, raconte Dougan.

Continuer la lecture de Encore un lanceur d’alerte étasunien obligé d’aller se réfugier en Russie

Une sombre description de la vie en Russie par le New York Times


En tant que principal organe de propagande poussant à la Nouvelle guerre froide, The New York Times dépeint la vie en Russie dans les teintes les plus sombres, mais cette représentation biaisée déforme la réalité d’un pays de plus en plus dynamique, comme Gilbert Doctorow la voit.

Par Gilbert Doctorow – Le 7 aout 2017 – source Consortium News

Le séjour de cinq semaines dans notre maison à la campagne russe approchait de sa fin lorsque j’ai reçu un courriel d’un ami en France qui me demandait de commenter un article du New York Times intitulé « Les villages russes et leur mode de vie sont ‘en train de disparaitre’. »

L’article répond certainement aux attentes de ses éditeurs en peignant une image sombre du déclin et de la chute de la campagne russe, conformément à ce que l’auteur considère comme des tendances démographiques très défavorables, dans l’ensemble de la Fédération de Russie. Le fait que ses propres statistiques ne justifient pas une telle généralisation (une perte nette de population de quelques milliers de décès par rapport aux naissances, en 2016, pour une population de 146 millions) ne l’a visiblement pas beaucoup gêné. L’auteur n’explique pas non plus pourquoi ce qu’il a observé dans un village situé hors des sentiers battus, dans le nord-ouest de la Russie, précisément dans la région encore pauvre de Pskov, donnerait un compte rendu fiable de la vie paysanne dans tout le vaste territoire qu’est la Russie, le plus grand État-nation au monde.

Continuer la lecture de Une sombre description de la vie en Russie par le New York Times

Des vétérans du renseignement étasunien remettent en question les preuves d’un “piratage russe”


Par Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) – Le 24 juillet 2017 – Source Consortium News

MEMORANDUM POUR : Le Président

De : Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) 

SUJET : Le « piratage russe » ne serait-il pas plutôt une copie faite de l’intérieur ?    

Résumé

Les enquêtes techniques au sujet du « piratage russe » des ordinateurs du Comité national démocrate (DNC) de l’année dernière révèlent que, le 5 juillet 2016, les données ont été fuitées (et non piratées) par une personne ayant un accès physique direct aux ordinateurs du DNC, puis ont été détournées pour incriminer la Russie.

Continuer la lecture de Des vétérans du renseignement étasunien remettent en question les preuves d’un “piratage russe”

La République populaire de Donetsk – L’histoire que les médias occidentaux ne racontent pas


Par Stephen Ebert (USA) – Le 14 juin 2017 – Source Oriental Review

Mon refus de croire tous les articles des médias occidentaux sur « l’agression russe » fait de moi un « troll du Kremlin ». Ma punition pour ne pas propager la « ligne du parti » – l’« esquive » simple, efficace, par les médias occidentaux – n’a cependant pas diminué mon engagement permanent à voir l’autre côté. Continuer la lecture de La République populaire de Donetsk – L’histoire que les médias occidentaux ne racontent pas

Les faits sur le terrain


Par Dmitry Orlov − 18 juillet 2017 − Source Club Orlov

Les bottes sur le terrain

C’est un fait triste que les gens à l’Ouest et surtout aux États-Unis vivent actuellement dans un monde qui manque d’informations réelles sur ce qui se passe dans de nombreuses régions du globe, en particulier dans les zones de conflit actifs, comme en Syrie, au Yémen et en Libye. Ce qu’ils entendent ne se base souvent pas sur les faits, mais sur une idéologie, qui est mise en avant par des officiels et des think tanks à Washington. Par exemple, en Syrie, Bashar al-Assad, les Russes et les Iraniens seraient en train de détruire le pays et les Turcs, les Kurdes et les divers rebelles soutenus par l’Arabie saoudite tenteraient de le « libérer », alors qu’en fait ce sont les forces du gouvernement syrien, aidées par la Russie et l’Iran, qui libèrent la Syrie des terroristes, y compris d’ISIS, qui eux sont soutenus par les Turcs, l’Arabie saoudite et les États-Unis, et qui y font du bon travail.

Continuer la lecture de Les faits sur le terrain