Les États-Unis et Israël mèneront-ils une « guerre d’été » ?


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 8 mai 2019

Un de nos lecteurs, J. Swift, commente  à la fin de notre fil de discussion sur le traité iranien JCPOA (mise en caractères gras ajoutée) :

Continuer la lecture de Les États-Unis et Israël mèneront-ils une « guerre d’été » ?

Israël bombarde à nouveau Gaza – Mais « en réponse » à quoi ?


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 5 mai 2019

Depuis vendredi midi, un échange de tirs entre les Palestiniens assiégés de la bande de Gaza et Israël a dégénéré en bombardements et tirs de missiles.

La couverture médiatique du conflit par les médias américains prouve une fois de plus qu’ils ne sont pas en mesure d’en rendre compte de manière équitable.

Continuer la lecture de Israël bombarde à nouveau Gaza – Mais « en réponse » à quoi ?

La chute probable de Netanyahou va détruire la stratégie proche orientale de Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 14 novembre 2018

Le bouleversement politique en Israël est un problème pour la Maison-Blanche et ses plans au Proche-Orient.

Aujourd’hui, le ministre israélien de la Défense, Avigor Lieberman, a démissionné et a demandé à ce que de nouvelles élections soient tenues. Il n’était pas d’accord avec le Premier ministre Netanyahou au sujet du nouveau cessez-le-feu à Gaza.

Netanyahou avait œuvré en faveur du cessez-le-feu précédent visant à séparer Gaza, sous l’égide du Hamas, de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie, dirigée par Mahmoud Abbas. Cette scission s’inscrit dans la ligne idéologique de la scission moyen-orientale entre le Qatar et la Turquie d’un côté, les partisans des Frères musulmans, et les dirigeants absolutistes de l’autre, comme le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman. Le Qatar finance maintenant le Hamas à Gaza tandis que les Saoudiens soutiennent Abbas.

Continuer la lecture de La chute probable de Netanyahou va détruire la stratégie proche orientale de Trump

« Flottille de la Liberté » : les soldats israéliens tabassent les passagers et commettent de multiples vols – Récit


Par Dr Swee Ang – Le 21 août 2018 – Source Chronique de Palestine

Le Dr. Swee Ang – Photo : UN

Le Dr Swee Chai Ang est médecin et elle était à bord de l’al-Awda, un navire qui se dirigeait vers Gaza avec la flottille de la liberté quand la marine israélienne a arraisonné le navire le 29 juillet 2018.

Al-Awda (le bateau du Retour 1) devait atteindre Gaza le 29 juillet 2018. C’était la dernière étape et nous devions arriver à Gaza dans la soirée. Il y avait 22 personnes à bord, avec l’équipage, et nous apportions 15 000 dollars d’antibiotiques et de matériel de soin à Gaza. À 12h31, nous avons eu un appel manqué d’un numéro commençant par +81… Mikkel pilotait le bateau à ce moment-là. Le téléphone a sonné de nouveau et on nous a dit que nous étions en train de pénétrer dans les eaux israéliennes. Mikkel a répondu que nous étions dans les eaux internationales et que nous avions le droit d’y naviguer pacifiquement en vertu du droit maritime. Ils ont réitéré à plusieurs reprises leurs accusations d’intrusion, et Mikkel a répété à chaque fois que nous naviguions dans les eaux internationales. Cela a duré environ une demi-heure. Al-Awda se trouvait alors à 42 milles marins de la côte de Gaza. Continuer la lecture de « Flottille de la Liberté » : les soldats israéliens tabassent les passagers et commettent de multiples vols – Récit

  1. Le nom du bateau fait référence à la Marche du retour des Gazaouis

Israël a profité de la Grande Marche pour tester ses dernières armes de répression à distance.


Par Rebecca Stead  – Le  1er juin 2018 – Source Chronique de Palestine

Attaqués par les forces israéliennes d’occupation, des manifestants palestiniens se rassemblent pour réclamer  le droit de retourner dans leur patrie, à l’occasion du 70e anniversaire de la « Nakba » et pour protester contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem – Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 15 mai 2018 – Photo: Ashraf Amra

Cent quinze Palestiniens viennent d’être tués et 13 000 autres blessés pendant la Grande Marche du retour qui a commencé le 30 mars. Beaucoup d’entre eux ont été abattus à balles réelles à partir des positions israéliennes situées de l’autre côté de la clôture qui sépare Gaza d’Israël. Des drones sans pilote planaient dans le ciel et larguaient du gaz lacrymogène sur les manifestants. Les « balles papillon » ont fait exploser les membres de dizaines de Palestiniens.

Continuer la lecture de Israël a profité de la Grande Marche pour tester ses dernières armes de répression à distance.

Le courage des Palestiniens finira-t-il par provoquer une intervention internationale ?


Par Rick Sterling – Le 4 juin 2018 – Source RT

Une manifestante court se mettre à l’abri pendant une manifestation, au sud de la bande de Gaza, le 25 mai 2018 © Ibraheem Abu Mustafa / Reuters

Au bout de 70 ans, le conflit israélo-palestinien n’est toujours pas résolu. Les hostilités couvent pendant quelques années, puis éclatent à nouveau en de nouveaux massacres et de nouvelles violences.

L’échec de la solution à deux États est consommé et les événements récents ont de nouveau mis en évidence la nécessité d’une approche différente. Au cours des deux derniers mois, les soldats des Forces de défense israéliennes (FDI) ont tué 118 manifestants palestiniens et en ont blessé gravement des milliers d’autres. Les manifestants n’étaient pas armés et ne menaçaient pas les soldats. Les hôpitaux de Gaza débordent de victimes. Continuer la lecture de Le courage des Palestiniens finira-t-il par provoquer une intervention internationale ?

Avec le soutien des dictatures arabes, Trump veut liquider la cause palestinienne


Avant « l’accord du siècle », les alliés arabes de Trump tentent de forcer les Palestiniens à capituler. – Abdel Bari Atman


Par Abdel Bari Atman – Le 25 mai 2018 – Source Chronique de Palestine

Abdel Bari Atwan – Photo : Archives

La célébration, la semaine dernière, du transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem occupée – qui vient conforter la volonté d’Israël de faire de Jérusalem sa capitale éternelle le jour du soixante-dixième anniversaire de sa prise de contrôle de la Palestine – a été la première étape essentielle de ce qui conduira, comme l’espère l’administration Trump – et si tout se passe bien – à l’effondrement total et définitif de la cause palestinienne. Continuer la lecture de Avec le soutien des dictatures arabes, Trump veut liquider la cause palestinienne

Palestine : le dernier chapitre ?


Par Jafar M. Ramini – Le 15 mai 2018 – Source Countercurrents

Non, pas du tout. Pas tant qu’il restera un seul vrai Palestinien debout pour réclamer justice et se battre pour elle.

Nous avons essuyé de nombreux revers, nous, les Palestiniens, au cours des 100 dernières années. Premièrement, les Britanniques nous ont injustement et illégalement imposé la Déclaration Balfour en 1917. Nous avons tenu bon et nous avons dit « non ». Puis les mêmes Britanniques ont tenté de nous imposer la partition avec le rapport Peel en 1937. Nous avons tenu bon et nous avons dit « non ». Continuer la lecture de Palestine : le dernier chapitre ?

La famille de Trump applaudit le massacre sioniste des Palestiniens de Gaza.


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 14 mai 2018

La famille du président américain Trump applaudit le massacre sioniste des Palestiniens à Gaza :

Pour agrandir

Lors d’une manifestation de colons dans la capitale de la Palestine, Jared Kushner, le gendre de Trump, a mentionné le massacre de Gaza d’aujourd’hui, au cours duquel des soldats israéliens ont tué au moins 52 Palestiniens non armés et en ont mutilé 1 200. Il les a accusés d’être coupables de ce qui leur arrive parce qu’ils protestent contre le vol et l’occupation sioniste de leurs terres :

« Comme nous l’avons vu lors des manifestations du mois dernier et même aujourd’hui, ceux qui provoquent la violence font partie du problème et non de la solution. »

La Maison-Blanche a supprimé cette phrase de sa transcription officielle. Dans son point de presse quotidien, la Maison-Blanche a dit que le massacre commis par l’armée sioniste était une « opération de propagande » du Hamas et des Palestiniens.

En réponse au massacre d’aujourd’hui, l’Afrique du Sud a rappelé son ambassadeur d’Israël. C’est jusqu’à présent le seul pays qui l’a fait. L’Afrique du Sud sait ce que c’est que l’apartheid et la violence coloniale. Elle ne les accepte pas.

Traduction : Dominique Muselet

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Hassan Nasrallah :
Hommage à la Marche du Retour des Palestiniens et au Yémen


Par Sayed  Le 5 mai 2018  Source sayed7asan

Discours du Secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, le 8 avril 2018 à Nabatieh, en préparation des élections législatives du 6 mai au Liban

 

Traduit et sous-titré par Sayed


Transcription

[…] Avant d’aborder le sujet qui nous préoccupe aujourd’hui, et qui constitue l’objet de ce rassemblement (les élections législatives  du 6 mai), permettez-moi en premier lieu, brièvement, de rendre en votre nom à tous notre hommage aux courageux manifestants à la frontière de Gaza, à ce peuple révolté, opprimé, endurant et résistant à Gaza, qui depuis des jours s’est réuni par dizaines de milliers, les mains nues (sans armes), les poitrines exposées, à la frontière de la bande face à l’armée d’occupation.


Ils ont offert des dizaines de martyrs, et des milliers de blessés, des milliers de blessés, et ont manifesté leur présence courageuse, loyale et prête au martyr et aux sacrifices. Nous rendons hommage à tous les martyrs, à tous les blessés, à tous ceux qui sont présents, qui participent, qui persévèrent, à tous les dirigeants des factions de Résistance à Gaza qui ont pris cette décision courageuse, cette initiative, cette forme parmi d’autres de résistance et de confrontation de l’occupation. Ce mouvement représente une forte gifle à ce qu’on appelle ces jours-ci « l’accord du siècle » (accord de paix israélo-palestinien parrainé par Trump).
Deuxièmement, à l’occasion de l’entrée de la guerre d’agression contre le Yémen dans sa quatrième année, et de la résistance héroïque du peuple yéménite durant trois années face à une guerre continue, à l’agression saoudo-américaine barbare continue, malgré les massacres quotidiens, le siège, les maladies, la famine, ce peuple continue à se défendre de toutes ses forces, et avec une présence totale sur les fronts de combat et sur les lieux de manifestations. Et ce que nous avons vu il y a quelques jours à San’aa en fait de manifestations massives traduit cette volonté populaire indéfectible. Permettez-moi également, face à cette Résistance historique et héroïque du peuple yéménite, d’adresser également en notre nom, depuis les postes de la Résistance (du Hezbollah) au Liban, notre hommage aux Yéménites endurants, patients, opprimés, aux dirigeants, au peuple, à l’armée et aux Comités populaires.
Troisièmement, j’adresse mes condoléances à tous les musulmans, et en particulier aux chiites (partisans) des Ahl al Bayt (famille du Prophète), sur eux les meilleures prières et la paix, à l’occasion de la commémoration du martyr du descendant du Prophète, paix et bénédictions de Dieu sur lui et sur sa famille, l’Imam Musa b. Ja’far al-Kadhim, paix sur lui, en ces jours du mois de Rajab. Et cette occasion sera commémorée à partir de demain de manière grandiose, surtout à Bagdad (où se trouve le mausolée de l’Imam Musa al-Kadhim). Quatrièmement, je félicite également tous les chrétiens, ceux d’Occident comme ceux d’Orient, à l’occasion des fêtes grandioses qui ont été célébrées ces derniers jours (Pâques). Et je demande à Dieu le Très-Haut et l’Exalté de combler toutes les fêtes et commémorations de bienfaits et de bénédictions pour tous les Libanais, chrétiens et musulmans, et pour les peuples de la région. […]

_______________________________________

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF