Bonne année !!!


Le Saker Francophone − Janvier 2018

Image associée

En 2018, notre petite équipe sera fidèle au poste, prête à bondir, comme ce charmant tigre.

Merci à vous pour votre fidélité. Continuez à soutenir vos auteurs et vos sources favorites qui créent du contenu et nous alimentent de leurs réflexions.

N’ayant toujours pas de boule de cristal, nous ne nous risquerons à aucun pronostics mais il semble que chaque jour qui passe l’Empire s’affaiblit. Aidons le à se dégonfler en douceur, en refusant de consommer le superflu, de nous endetter, en éteignant la télé, en éduquant nous même nos enfants et en cultivant le social social. Faisons une Révolution immobile.

Le Saker Francophone

PDF24    Send article as PDF   

Chișinău – De la quatrième théorie économique


Par Alexandre Douguine − Le 15 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Chișinău colloque"

Préambule

En général, cette quatrième théorie économique (4TE) ne donne pas la priorité à l’économie et ce n’est pas accidentel. L’aspect matériel de l’existence dans la 4TE est considéré comme secondaire et complètement dépendant d’attitudes sociales et philosophiques plus générales, en particulier métaphysiques et religieuses. L’économie n’est pas autonome. Elle n’est qu’une projection de certaines attitudes cognitives et de certains principes philosophiques. Ce sont eux qui doivent être entendus et compris. Le domaine de l’économie n’est pas un domaine d’objets, mais un champ de relations sociales. L’économie n’est pas autonome, ni souveraine, ni primaire. Cela n’explique rien et n’est pas la cause. L’économie n’est pas une science, mais une sphère d’applications. Sa nomination aux avant-postes est associée à la dégradation de la société, qui ne peut être tolérée. L’économie est basée sur des mythes et des métaphores, qui devraient être étudiés.

Continuer la lecture de Chișinău – De la quatrième théorie économique

2008 – Seul le premier renoncement ne coûte pas


Par Jean Piniarski − Janvier 2018

Résultat de recherche d'images pour "traité de maastricht forfaiture 4 février 2005"

Retour en arrière. Mai 2005, référendum en France sur la Constitution européenne. Malgré la position nette du parti au pouvoir, tendance de droite et tendance dite de gauche à l’époque, sauf quelques réfractaires actifs, malgré les médias – quasiment tous portent l’étendard du « oui » – le « non » l’emporte. Le peuple a exprimé sa décision : plus de 15 millions de Françaises et Français ont dit « non » au projet.

Embarras, consternation chez ceux qui travaillent depuis des années à amener la France, pieds et poings liés, à Bruxelles.
Continuer la lecture de 2008 – Seul le premier renoncement ne coûte pas

Small is beautiful


Nicolas Bonnal

Par Nicolas Bonnal – Le 21 décembre 2017 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Le penseur austro-américain Léopold Kohr était cité avec Jacques Ellul et Guy Debord à la fin du documentaire apocalyptique Koyaanisqatsi. C’est comme cela que je l’ai découvert en 1983. En réalité son nom est inconnu alors que son lemme est mythique : small is beautiful. Kohr est l’esprit qui a mis en doute le monde moderne dans tout ce qu’il a de gigantesque, de titanesque et de compliqué. Pour lui tout s’écroulera de ce fait ; ou, si cela ne s’écroule pas, finira mal. À l’heure où l’Europe tangue, où les USA tanguent, où l’Espagne et le royaume désuni tanguent, on ferait mieux de redécouvrir son « breakdown of nations » publié il y a plus d’un demi-siècle. Proche des libertariens ou des traditionnels (je suis des deux écoles, donc je me sens bien concerné), la pensée de Kohr ne pourrait qu’inspirer une solution de rechange à notre civilisation marquée par le gigantisme messianique et l’hypnotisme techno-totalitaire.

Continuer la lecture de Small is beautiful