L’ordre libéral international


Quand un analyste politique prend enfin conscience de la réalité politique du moment, cela donne cet article


Par Paul Robinson – Le 7 novembre 2018 – Source Irrussianality

Le Saint Empire romain, dit-on souvent, n’était ni saint, ni romain, ni un empire. On pourrait dire la même chose de ce qu’on appelle l’« ordre international libéral » – Il n’est ni libéral, ni international, ni en ordre. C’est peut-être un peu injuste, mais il n’est pas déraisonnable de se demander si le système qui régit les relations internationales est vraiment ce que les partisans de « l’ordre international libéral » imaginent (valeurs démocratiques, libre-échange, institutions internationales, droit international et autres). Quelle que soit la réponse, beaucoup de gens disent que le système actuel est en crise en raison de la résurgence de la Russie, de la montée de la Chine et du populisme d’extrême droite en Europe. Bien sûr, si l’ordre international libéral n’existe pas, il peut difficilement être en crise, mais les discussions à ce sujet sont néanmoins révélatrices car elles nous en disent long sur la façon dont les partisans de ce système le voient vraiment.

Continuer la lecture de L’ordre libéral international

Retour de manivelle au Royaume-Uni


Un institut russophobe emporté par l’hystérie anti-russe qu’il a aidé à créer.


Par Paul Robinson – Le 28 novembre 2017 – Source Russia Insider

Le Daily Mail s’en prend à Boris Johnson, Michael Gove et au « Legatum Institute », qu’il prétend lié à la Russie, sans se rendre compte que c’est un nid de russophobes où l’on y croise Anne Applebaum, Michael Wise, Ed Lucas et Mikhaïl Khodorokovsky.

« Dans un revirement ironique du destin, ceux qui crient le plus fort au sujet des ‘fausses nouvelles’ russes et qui exigent que l’Occident prenne des mesures contre Russia Today et d’autres médias russes, se trouvent maintenant accusés d’être des agents russes. »

Continuer la lecture de Retour de manivelle au Royaume-Uni

Des trolls si rusés


Par PaulR – Le 22 septembre 2017 – Source Irrussianality

Une fois, j’ai lu que les fondateurs du site Inosmi.ru, qui traduit des articles des médias de masse occidentaux en russe, espéraient qu’en donnant aux Russes l’accès au journalisme occidental, ils pourraient les convaincre de la justesse des voies occidentales et de la valeur de la démocratie libérale, et donc les débarrasser de leurs impulsions nationalistes et antidémocratiques. Malheureusement, déclarait l’article, Inosmi a eu l’effet inverse. Une fois que les Russes ne parlant pas anglais ont finalement eu l’occasion de lire les absurdités au sujet de la Russie qui passent pour du journalisme dans la presse occidentale, ils sont devenus plus convaincus que jamais que le monde occidental ne les comprendrait jamais. Il a donc été suggéré que la meilleure chose que les autorités russes puissent faire pour contrer la propagande occidentale est de la diffuser aussi largement que possible parmi la population russe. Dégoûté par ce qu’il lit et entend, le peuple russe se rassemblera autour de son gouvernement.

Continuer la lecture de Des trolls si rusés

Des idiots dangereux


Par Paul Robinson – Le 17 mai 2017 -– Source Irussianality

À un moment donné, pendant la campagne présidentielle américaine de l’année dernière, le parti Démocrate a décidé qu’il jouerait la carte russe et accuserait Donald Trump d’être au mieux un idiot utile du Kremlin, au pire un agent russe. Les Démocrates ont ensuite transformé cette carte pour en faire quasiment la pièce maîtresse de leur campagne, répétant sans arrêt ces accusations. Je n’arrive pas à comprendre comment ils pouvaient penser que cette stratégie était la bonne, car elle ne fait que renforcer leur manque de lien avec les électeurs ordinaires américains, mais je suppose qu’après l’avoir répété si souvent ils ont fini par y croire.

Continuer la lecture de Des idiots dangereux

Propagande à tous les étages


Par Paul Robinson – Le 15 mai 2017 – Source Irussianality

La « guerre de l’information » russe est de retour sur les manchettes aujourd’hui, avec Postmedia publiant un article de Matthew Fisher typiquement hors de proportion, intitulé La Russie aiguise ses armes d’information. Qu’est-ce qui incite à écrire un tel article ? Selon un colonel letton, quelqu’un sur Internet (on ne nous dit pas qui) a écrit un commentaire irrespectueux sur le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, parce qu’il porte un turban. Bien sûr, personne n’écrit d’absurdités racistes sur Internet sans avoir préalablement reçu des directives du Kremlin, ce qui montre clairement que Moscou « aiguise » ses armes d’information afin de discréditer le déploiement des troupes canadiennes en Lettonie (en quoi cela « aiguise » ses armes d’information, je ne vois pas). Fisher se plaint que, dans l’un des ses récents rapports, le « site web pro-Kremlin » Vestvi.lv, qui s’adresse aux locuteurs russes des pays baltes, « exagère grossièrement ce que fait l’OTAN ». Une grossière exagération ; nous ne ferions jamais une chose pareille, n’est-ce-pas, Matthew?

Continuer la lecture de Propagande à tous les étages