Les délires asiatiques d’Ashton Carter


Par China Matters – Le 14 avril 2106

«Nous continuerons à être la première puissance à assurer la sécurité dans la zone Asie Pacifique pendant les prochaines décennies.»

Ashton Carter. Ministre de la défense étatsunien.

Ashton Carter a une mission : convaincre les démocraties asiatiques que la sécurité en Asie est synonyme de leadership américain.

Malheureusement pour lui, ces deux concepts ne sont ni théoriquement ni empiriquement identiques, comme le montre cette erreur narrativiste qui lui a échappé pendant une présentation au Council for Foreign Relations (CFR), le 8 avril 2016. Continuer la lecture de Les délires asiatiques d’Ashton Carter

Pourquoi ne nous explique-t-on jamais la cause des attentats terroristes ?


Notes du Saker Francophone : L’histoire de la domination coloniale occidentale sur le monde et au Moyen-Orient, est une succession de violence, de mensonges, d’assassinats, de contrôle de territoires, bref une histoire de mafieux voulant imposer leurs lois sur le quartier voisin. L’Européen moyen le réalise-t-il ? Non. Il ne veut même pas en entendre parler, car il est convaincu que l’Europe incarne les valeurs humanistes dans un monde de brutes. Penser le contraire lui est impossible. Et pourtant, si l’Europe veut vraiment évoluer et trouver sa place dans le futur monde multipolaire, il va bien falloir qu’elle sorte de cette attitude bipolaire.

Par  Joe Lauria – Le 9 avril 2016 – Source Consortium News.

Quand un avion commercial russe a explosé en vol au dessus du Sinaï égyptien en octobre dernier, les médias occidentaux ont rapporté que cet attentat revendiqué par État islamique avait été commis en représailles aux frappes aériennes russes en Syrie. Le meurtre de 224 personnes, principalement des touristes russes en vacances, a été traité d’un ton neutre, comme un acte de guerre perpétré par un groupe fanatique n’ayant pas de force aérienne et donc étant obligé d’avoir recours au terrorisme comme unique moyen de riposte.  Continuer la lecture de Pourquoi ne nous explique-t-on jamais la cause des attentats terroristes ?

L’indépendance kurde : le plan B de Kerry ou le plan A de Poutine ?


Par F. William Engdahl – Le 04 avril 2016 – New Eastern Outlook

Le 17 mars, des délégués de différentes nationalités et ethnies – kurdes, arabes, assyriens, syriaques, turcomans, arméniens, circassiens, et tchéchènes – accompagnés de représentants de l’Union de protection du peuple syriens (YPG), et de leurs unités féminines (YPJ), ont déclarés officielle une Fédération de Syrie du nord, qui comprendrait 400 km de territoires majoritairement kurdes le long de la frontière turco-syrienne. Le 15 mars, deux jours plus tôt, le président russe Poutine a surpris une bonne partie du monde en  annonçant mission accomplie en Syrie, donnant l’ordre aux forces russes de commencer à se retirer. Les deux événements sont étroitement liés. Continuer la lecture de L’indépendance kurde : le plan B de Kerry ou le plan A de Poutine ?

Pour l’anniversaire de Thomas Jefferson, voici quelques-unes de ses plus prophétiques déclarations.


Par Tyler Durden – Le 13 avril 2016 – Source Zerohedge

La fin de la démocratie et la défaite de la révolution américaine surviendront quand le gouvernement tombera aux mains des banques et des institutions financières

Il y a 273 ans jour pour jour, naissait l’un des plus visionnaires pères fondateurs de l’Amérique, Thomas Jefferson. Pour célébrer son anniversaire, nous partageons avec vous un petit échantillon de quelques-unes de ses citations les plus prophétiques, peut-être plus pertinentes aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été dans l’histoire des États-Unis. Continuer la lecture de Pour l’anniversaire de Thomas Jefferson, voici quelques-unes de ses plus prophétiques déclarations.

Lettre ouverte de Jean-Claude Antakli à David Pujadas (Paroles et Actes)


Monsieur Pujadas,

Depuis la création de Des Paroles et des Actes, je regarde cette émission avec intérêt. Mais celle de ce jeudi 24 mars, improvisée à la hâte suite aux attentats de Bruxelles, avait un goût amer, alors qu’elle était supposée nous éclairer grâce aux intervenants sur le plateau.

Vous attendiez même quelques solutions pour «cette Europe face au terrorisme» afin d’endiguer la menace qui s’étend désormais à ceux qui l’ont ignorée et même à ceux qui l’ont initiée.

Qu’avez-vous fait, sinon imposer habilement les règles du débat en évitant l’essentiel ? Continuer la lecture de Lettre ouverte de Jean-Claude Antakli à David Pujadas (Paroles et Actes)

Quand la France et la Belgique voyaient d’un bon œil le départ des candidats au djihad


Un retour aux origines de la guerre menée contre l’État syrien par des puissances occidentales, France en tête, et les monarchies du Golfe, par groupes terroristes interposés.

Par Silvia Cattori – Le 10 avril 2016 – Source Arrêt sur Info

A l’heure où toutes les polices sont sur les dents pour combattre le terrorisme à nos portes, ils convient de rappeler qu’il fut un temps où nos autorités ne voyaient pas d’un mauvais œil les milliers de jeunes qui, dès fin 2011, se rendaient en Syrie rejoindre les groupes terroristes d’al-Nosra affilié à al-Qaïda, et quantité d’autres groupes, combattre l’État syrien. De ce fait, les polices belges et françaises n’étaient pas tenues d’empêcher les jeunes candidats au djihad de partir en Syrie via la Turquie.  Continuer la lecture de Quand la France et la Belgique voyaient d’un bon œil le départ des candidats au djihad

Comment la guerre que mène l’Arabie saoudite contre le Yémen a rendu Al-Qaida plus fort et plus riche


Une conséquence inattendue de la guerre au Yémen : Al-Qaida a maintenant son propre mini-État et des fonds obtenus en pillant la banque centrale locale et en imposant des taxes au port de la zone.

Par Yara Bayoumy, Noah Browning et Mohammed Ghobari – Le 8 avril 2016 – Source Reuters.

Alors qu’il était au bord de la disparition du à la montée d’État islamique à l’étranger et aux raids militaires au Yémen, Al -Qaida régit maintenant publiquement un mini-État et a acquis un butin estimé a 100 millions de dollars en pillant les comptes bancaires et en tirant des revenus des taxes imposées sur le troisième port du pays.  Continuer la lecture de Comment la guerre que mène l’Arabie saoudite contre le Yémen a rendu Al-Qaida plus fort et plus riche

D’énormes livraisons d’armes à Al-Qaida sont révélées par un site internet officiel


Par Aliya Pitalev – Le 9 avril 2016 – Source Sputnik News

Selon Jane’s, une agence d’information militaire britannique, deux appels d’offre ont repéré un site internet tenu par le gouvernement américain www.fbo.gov (Federal Business Opportunities), recherchant des sociétés de fret maritime pour transporter du matériel explosif à partir de Constanta en Roumanie pour le port d’Aqaba en Jordanie, au profit de la Navy’s Military Sealift Command, une unité de la marine étatsunienne.

«Les marchandises listées sur le document comprennent des fusils AK-47, des mitraillettes PKM, des mitrailleuses DShK, des lances missiles RPG-7 et des armes anti-tank guidées 9K111M», explique Jane’s.

L’appel d’offre a été lancé en novembre 2015. Un bateau chargé de presque une tonne d’armes [ZeroHedge parle 1000 tonnes, NdT] et de munitions a quitté le port roumain de Constanta en décembre. Il a navigué jusqu’à Agalar en Turquie, un port militaire, puis a rejoint Aqaba en Jordanie. Un autre bateau chargé de plus de deux tonnes d’armes et de munitions est parti fin mars, a suivi la même route et a été aperçu pour la dernière fois sur son chemin pour Aqaba le 4 avril dernier.

Selon Zero Hedge, une telle cargaison équivaut à des millions de fusils, de mitrailleuses et de lances-missiles et aussi à des milliers d’armes neuves et légères et des centaines de nouveaux missiles anti-tanks.

Ni la Turquie ni la Jordanie n’utilisent de telles armes, conçues du temps de l’URSS. Cela veut dire que ces armes sont destinées à la Syrie où, comme cela a déjà été rapporté pendant des années par de multiples sources indépendantes, la moitié atterrira directement dans les mains d’Al-Qaida, qui opère en Syrie sous le nom de Jabhat al-Nusra.

Traduit par Wayan, relu par Diane pour le Saker Francophone.

   Envoyer l'article en PDF   

Les tensions azéri-arméniennes. Un nouveau front dans la guerre hybride ? (2/2)


Suite de la premiere partie que vous trouverez ICI.

Par Andrew Korybko – Le 4 avril 2016 – Oriental Review

Le Stratagème:

L’auteur a publié une analyse en juin 2014, dans laquelle il expose le concept géostratégique du Reverse Brzezinski, qui est essentiellement un retour aux années 1980 quand les États-Unis utilisaient la stratégie afghane, où ils organisaient des bourbiers dans lesquels la Russie s’affaiblissait, stratégie qui peut également être appliquée contre d’autres grandes puissances comme la Chine. Le projet américain est que certains scénarii de déstabilisation géopolitique peuvent être créés de toute pièce dans et autour de la zone post-soviétique. Cela qui pourrait pousser les Russes à une intervention militaire classique de répression, alors que c’est en réalité un piège fomenté par les États-Unis dans le but d’enliser la Russie dans une guerre inutile qui nuirait à son intégrité physique, matérielle, économique et à son capital stratégique. Continuer la lecture de Les tensions azéri-arméniennes. Un nouveau front dans la guerre hybride ? (2/2)

Le référendum hollandais. Une fissure dans le barrage russophobe européen.


Est ce que le sens commun va finalement l’emporter sur l’illogisme, l’hubris et l’entêtement de ceux qui contrôlent les institutions de l’Union européenne à Bruxelles, mais aussi à Berlin et Washington ?

Par Gilbert Doctorow – Le 7 avril 2016 – Source Une parole franche.

Par ce jeudi matin de ciel couvert à Bruxelles, la capitale de l’Europe, les rayons de soleil arrivent de l’Est alors que les derniers résultats du dépouillement aux Pays-Bas voisins donnent à penser que le référendum d’hier sur l’accord d’association de l’UE avec l’Ukraine a atteint l’exigence de quorum de 30% des électeurs, et que ceux qui ont voté l’emportent à deux contre un pour rejeter l’accord avec l’Ukraine.  Continuer la lecture de Le référendum hollandais. Une fissure dans le barrage russophobe européen.