L’inspection générale du ministère de la Justice étasunien dit que le FBI n’est pas motivé politiquement


Pourtant, la lecture du rapport entraîne une autre conclusion.


Par Sputnik News – Le 15 juin 2018

James Comey

Le bureau chargé d’inspecter le ministère américain de la Justice et le FBI a publié jeudi un rapport qui révèle une longue liste d’erreurs dans la manière dont le FBI a mené un certain nombre d’enquêtes sensibles avant les élections américaines de 2016 – mais aboutit à une conclusion, dont on peut douter, disant que le FBI n’était, en fin de compte, pas politiquement partial dans ses actions.

Le Bureau de l’inspection générale du ministère de la justice a rendu un rapport de 568 pages sur la conduite du FBI et du ministère de la justice pendant la campagne électorale présidentielle de 2016. Ce rapport montre que James Comey, alors directeur du FBI, s’est montré « indiscipliné » face à Loretta Lynch, la procureure général de l’époque, et que ses actions étaient mal appropriées, mais le rapport ne va pas jusqu’à dire qu’elles étaient politiquement motivées.

Continuer la lecture de L’inspection générale du ministère de la Justice étasunien dit que le FBI n’est pas motivé politiquement

Les rats quittent le navire Russiagate


Par Daniel Lazare  – Le 18 mai 2018 – Source Consortium News

La meilleure preuve que le Russiagate commence à prendre l’eau est la façon dont ceux qui ont fait la promotion de ce pseudo-scandale s’affairent maintenant à protéger leurs arrières.  Le Guardian se plaint que « alors que l’enquête s’est étendue et a dominé l’agenda des informations pendant toute l’année précédente, les vrais problèmes de la vie des gens sont en danger d’être noyés par la couverture obsessionnelle de l’enquête sur le Russiagate dans les télévisions câblées », comme si le Guardian n’avait pas été aussi obsessionnel que CNN sur le sujet.

Continuer la lecture de Les rats quittent le navire Russiagate

Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.


La Constitution tiendra-t-elle le coup et combien de temps les médias pourront-ils cacher l’affaire ?


Par Ray McGovern – Le 19 avril 2018 – Source Unz Review

La mise en accusation devant une cour pénale, ce mercredi 18 avril, par 11 Républicains de la Chambre des représentants, de l’ancienne secrétaire d’État, Hillary Clinton, ainsi que de plusieurs anciens hauts fonctionnaires du FBI et du ministère de la Justice (DOJ), est un pas de géant vers une crise constitutionnelle.

Sont nommés dans cette accusation au ministère de la Justice, pour d’éventuelles violations de la loi fédérale : Clinton ; l’ancien directeur du FBI James Comey ; l’ancien procureur général Loretta Lynch ; l’ancien directeur par intérim du FBI Andrew McCabe ; l’agent du FBI Peter Strzok ; l’avocat du FBI Lisa Page ; et le personnel du ministère de la Justice et du FBI « lié » au travail sur le « Dossier Steele », y compris l’ancien procureur général par intérim, Sally Yates, et l’ancien procureur général adjoint par intérim, Dana Boente.

Continuer la lecture de Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.