Vous êtes sous contrôle. Les élites françaises craignent, en privé, les États-Unis et une nouvelle étude explique pourquoi


Par Felix Livshitz − Le 15 novembre 2022 − Source RT

Une nouvelle étude [en français, NdT] publiée par l’École de guerre économique française a révélé des résultats extraordinaires sur les personnes et les éléments que les services de renseignement français craignent le plus lorsqu’il s’agit de menaces pour l’économie du pays.

Les résultats sont basés sur des recherches approfondies et des entretiens avec des experts du renseignement français, y compris des représentants d’agences d’espionnage, et reflètent donc les positions et la pensée de spécialistes dans le domaine peu étudié de la guerre économique. Leur opinion collective est très claire : 97 % d’entre eux considèrent que les États-Unis sont la puissance étrangère qui « menace le plus » les « intérêts économiques » de Paris.

Continuer la lecture

Terrorists-R-US. Les Etats-Terroristes-Unis


Par Kevin Barrett – Le 14 Novembre 2022 – Source Unz Review

Lorsque les électeurs américains ont voté, la semaine dernière, la politique étrangère n’était probablement pas en tête de liste de leurs préoccupations. Mal informés par les médias grand public au point de souffrir de déficience cognitive informationnelle, peu d’Américains [et d’européens, NdT] comprennent le rôle dévastateur et destructeur que joue leur pays sur la scène mondiale. Il y a donc quelque chose de symboliquement significatif dans le spectacle des électeurs de Pennsylvanie qui ont envoyé un sénateur souffrant de déficience cognitive à Washington pour servir sous les ordres d’un président souffrant de déficience cognitive, alors qu’un sous-ensemble de ces électeurs a même élu un homme déjà décédé à un poste d’état. On se croirait dans un film de zombies : L’empire des morts-vivants.

Continuer la lecture

Ukraine. Plus de lumières, plus d’eau et bientôt plus de chauffage

Par Moon of Alabama – Le 23 novembre 2022

Dans la journée, l’armée russe a mis hors service le réseau électrique ukrainien.

Les attaques précédentes avaient limité la capacité de distribution à environ 50 % de la demande. Des coupures contrôlées pendant plusieurs heures par jour ont permis de fournir de l’électricité pendant quelques heures à la plupart des régions du pays. L’attaque d’aujourd’hui a créé un problème beaucoup plus important. Non seulement les réseaux de distribution ont été attaqués, mais aussi les éléments qui relient les installations de production d’électricité de l’Ukraine au réseau de distribution. Les quatre centrales nucléaires ukrainiennes, avec leurs 15 réacteurs, sont désormais en mode arrêt.

Continuer la lecture

L’OTAN est-elle en train de s’effondrer ?


Par The Saker – Le 22 novembre 2022 – Source The Saker’s Blog

Une chose assez étonnante vient de se produire. Après l’attentat terroriste à Ankara qui a tué 34 personnes et en a blessé 125 autres, les autorités turques ont d’abord déclaré qu’elles n’accepteraient pas les condoléances américaines. Puis les Turcs ont lancé une opération militaire contre les « terroristes kurdes dans le nord de la Syrie« . La Turquie a ensuite affirmé avoir neutralisé 184 terroristes.

Ce qui n’est pas mentionné dans ces articles, c’est que la cible de la frappe turque est le centre géré par les États-Unis pour l’entraînement et la formation des militants du PKK au Rojava. Selon certaines rumeurs, les Turcs auraient donné aux États-Unis suffisamment de temps pour évacuer la plupart de leur personnel.

Continuer la lecture

Le plafonnement des prix du pétrole et ses conséquences sur la relation Russie-Inde


Par Conor Gallagher − Le 13 novembre 2022 − Source Naked Capitalism

Pendant des mois, les États-Unis ont essayé à plusieurs reprises de contraindre l’Inde à couper ses liens avec la Russie, donc à abandonner ses intérêts nationaux. New Delhi, cependant, continue de repousser les tentatives de Washington de soumettre son économie à ses diktats.

La dernière affaire en date concerne le plafonnement du prix du pétrole russe par le G7 et l’interdiction par l’UE et le Royaume-Uni du transport maritime et des services connexes pour un brut russe supérieur au prix plafond. L’Inde n’a aucun intérêt à rejoindre l’initiative américaine, car elle bénéficie d’une forte réduction sur le pétrole russe et souhaite maintenir de bonnes relations avec son ancien partenaire stratégique. Le ministre indien des affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, était justement à Moscou le 8 novembre pour discuter de la poursuite des ventes de pétrole. 

Continuer la lecture

Revue de presse RT du 13 au 19 novembre 2022


Par Wayan − Le 19 novembre 2022 − Le Saker Francophone

Le Monde occidental

Entre le temps des résolutions et celui de les appliquer un fossé se creuse :

« Le London Metal Exchange (LME) a décidé de ne pas restreindre les métaux russes de son système et de ses entrepôts, selon une déclaration rendue publique vendredi.

« Le LME ne propose pas à l’heure actuelle d’interdire les transactions des nouveaux métaux russes. De plus, les commentaires ont clairement indiqué que des seuils ou des limites similaires seraient trop complexes pour être réalisables« , a déclaré la bourse.

Le LME a lancé un document de discussion avec les participants du marché sur la perspective d’interdire les métaux russes le mois dernier, et sa déclaration de vendredi était basée sur les résultats de cette discussion.

La bourse a expliqué que certaines parties à la discussion craignaient que le maintien de métaux russes « indésirables » dans les entrepôts du LME ne sème le trouble sur le marché et s’interrogeaient sur l’éthique des relations avec la Russie dans un contexte de sanctions liées à l’Ukraine.

Cependant, le LME a conclu qu’il serait « précipité pour le LME de prendre une action unilatérale » contre la Russie, un producteur majeur, alors que la position sur ses métaux entre les participants au marché varie d’une entreprise à l’autre. »

https://www.rt.com/business/566382-london-exchange-against-ban-russian-metals/

Continuer la lecture