« L’Empire du Chaos » dans la maison des Saoud

Par Pepe Escobar – le 27 janvier 2015 – source RT

Le Président US Barack Obama rencontre le nouveau roi d’Arabie Saoudite Salmana  à Riyadh, le 27 janvier 2015 (Reuters / Jim Bourg)

Aucun média institutionnel ne vous dira pourquoi le président des USA, Barack Obama, se rend à Riyad à la tête d’une délégation de haut niveau pour présenter ses hommages au roi Salman, le nouveau potentat de la maison des Saoud.

Continuer la lecture de « L’Empire du Chaos » dans la maison des Saoud

La dépendance de l’Europe au gaz russe: Combien de temps avant les symptômes de sevrage?

par Leonid Krutakov pour Odnako – le 26 janvier 2015 – Source Vineyardsaker

À la mi-janvier, le commissaire européen à l’énergie Maroš Šefčovič s’est entretenu à Moscou avec le PDG de Gazprom Alexeï Miller et le ministre russe de l’énergie Alexander Novak. Après les entretiens, M. Šefčovič a exprimé sa surprise sur trois points.

Premièrement, Gazprom n’a pas l’intention de construire le gazoduc South Stream. Deuxièmement, à l’avenir le gaz naturel sera livré à l’Europe via la Turquie. Et troisièmement, la Russie n’est pas prête à discuter les termes de ses livraisons de gaz à l’Ukraine. Pour citer M. Šefčovič, ces trois points étaient très surprenants, même si la décision de la Russie d’annuler le South Stream et de construire en lieu et place un gazoduc turc a été annoncée en décembre de l’année dernière à Ankara, lors d’une conférence de presse conjointe tenue par les présidents de la Russie et de la Turquie. Il est facile d’ironiser à propos de l’ignorance de M. Šefčovič concernant le South Stream en Turquie. Et la plupart des commentateurs ne s’en sont pas privés. Mais sa tentative de discuter de nouvelles conditions pour les fournitures de gaz à l’Ukraine avec ses partenaires russes mérite beaucoup plus d’attention. Et la confirmation n’a pas été longue à venir. Continuer la lecture de La dépendance de l’Europe au gaz russe: Combien de temps avant les symptômes de sevrage?

Vol de gaz en Ukraine et dédain à Auschwitz
Poutine se rebiffe contre l’arrogance de Bruxelles

Par Finian CUNNINGHAM – le 17 janvier 2015 – Source Strategic Culture

la russie a toutes les raisons de stopper les INSULTES

Combien d’insultes l’Union européenne espère-t-elle faire subir à la Russie sans en supporter les conséquences? 

Le nettoyage ethnique de la population russe par le régime de Kiev soutenu par Bruxelles, une crise de réfugiés sur les frontières de la Russie, des sanctions économiques basées sur des accusations infondées qui heurtent la société russe, et en plus ceci: la clique de néo-nazis qui a pris le pouvoir l’an dernier en Ukraine, avec le soutien de la CIA, a été reconnue coupable à plusieurs reprises de siphonner les exportations de gaz naturel de la Russie vers l’UE.

Entrée du camp de concentration d’Auschwitz

Par-dessus tout arrive l’insulte de ne pas inviter le président russe Vladimir Poutine à assister au 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz avec les dirigeants européens. J’en reparlerai plus loin.

Mais d’abord, sur la question des exportations de gaz naturel. La Russie  a finalement répondu cette semaine au banditisme incorrigible du régime de Kiev en prévenant qu’elle allait couper tous les approvisionnements en gaz qui transitent par l’Ukraine  et représentent environ 40 à 50 pourcents de l’approvisionnement de l’UE. Au milieu de l’hiver, avec des températures en chute libre, la décision de l’entreprise publique russe Gazprom a déclenché la panique parmi les fonctionnaires de la bureaucratie de l’UE à Bruxelles.

Continuer la lecture de Vol de gaz en Ukraine et dédain à Auschwitz
Poutine se rebiffe contre l’arrogance de Bruxelles

Pétrole et circonstances
Le coup du lapin
ou la balle dans le pied

Par Dimitri Orlov – 20 janvier 2015 – Source CLUBORLOV

Au cours de l’année 2014, les prix payés pour le pétrole brut se sont écroulés, passant de 125$ le baril a environ 45$ maintenant, et peuvent encore facilement chuter avant de remonter encore plus haut puis s’écrouler de nouveau avant de repartir en flèche. Vous voyez ou je veux en venir? A la fin, les larges dents de scie du marché du pétrole et les encore plus larges dents de scie des marchés financiers, des monnaies engendrant les faillites en chaîne des compagnies énergétiques, puis des entités les ayant financées, puis la faillite des pays ayant soutenu ces sociétés financières entraineront en bout de course l’écroulement des économies basées sur l’industrie. Et sans une économie industrielle fonctionnelle le pétrole brut sera considéré comme un déchet toxique. Mais cela n’arrivera pas avant deux ou trois décades.

Continuer la lecture de Pétrole et circonstances
Le coup du lapin
ou la balle dans le pied

À quoi joue la maison des Saoud ?

Par Pepe Escobar

La maison des Saoud se retrouve maintenant dans de bien beaux draps. Sa guerre du pétrole à haut risque pourrait éventuellement se retourner contre elle. La succession du roi Abdallah pourrait tourner au massacre. Son protecteur américain pourrait aussi changer d’attitude. Continuer la lecture de À quoi joue la maison des Saoud ?