Le sommet de Genève : rien du tout ou un tournant ?


Par The Saker – Le 17 juin 2021 – Source The Saker’s Blog

Le sommet tant attendu entre les présidents Poutine et Biden a enfin eu lieu, mais a-t-il été un succès ? Va-t-il changer quelque chose ? La réponse à cette question dépend en grande partie des attentes de chacun. Voyons cela de plus près, en commençant par le contexte.

Continuer la lecture

Lire entre les lignes du sommet de Genève


Par Pepe Escobar − Le 17 juin 2021 – Source The Saker’s Blog

Commençons par ce qui a été écrit.

À Genève, les États-Unis et la Russie ont publié une déclaration commune dans laquelle « nous réaffirmons le principe selon lequel une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée ».

Les Dr. Folamour se renfrogneront, mais au moins cela a été mis par écrit et on peut pousser un soupir de soulagement devant ce que l’on pourrait qualifier de percée. Mais cela ne signifie pas que l’« incapable de tenir un accord » complexe militaro-industriel américain s’y pliera.

Moscou et Washington se sont également engagés à participer à un « dialogue bilatéral intégré sur la stabilité stratégique, qui sera délibéré et solide, dans un avenir proche ». Le diable étant dans les détails, il reste à savoir de quel « avenir proche » il s’agit.

Continuer la lecture

Pourquoi y a-t-il un sommet Biden-Poutine et qu’est-il censé accomplir ?


Par Moon of Alabama – Le 12 juin 2021

Le 16 juin, les présidents de la Russie et des États-Unis tiendront des pourparlers :

Biden termine son voyage mercredi par un sommet à Genève avec le président russe Vladimir Poutine. Samedi, La Maison Blanche a annoncé que les dirigeants ne tiendront pas de conférence de presse conjointe après leur rencontre, supprimant ainsi l'opportunité de comparaisons comme à la suite du sommet d'Helsinki de 2018 entre Trump et Poutine, au cours duquel Trump s'était rangé du côté de Moscou plutôt que de ses propres agences de renseignement.

Des assistants ont suggéré que les États-Unis ne voulaient pas favoriser davantage Poutine en faisant apparaître les deux hommes ensemble dans un tel cadre. D'autres ont exprimé la crainte que Poutine puisse tenter d’en profiter pour marquer des points sur Biden, 78 ans, qui sera dans les dernières heures d'un voyage éreintant de huit jours en Europe.

La véritable raison de ne pas organiser une conférence de presse conjointe est bien sûr qu’un Biden sénile est susceptible de débiter des absurdités et de ruiner l’image du sommet.

Les États-Unis sont à l’origine de ce sommet, qui intervient en début de présidence Biden. La question qui n’a pas encore trouvé de réponse est de savoir pourquoi, et ce que les États-Unis veulent obtenir avec ce sommet.

Continuer la lecture

Voici ce qui s’est réellement passé avec le vol Ryanair


Par Moon of Alabama – Le 27 mai 2021

Nous nous sommes penchés hier sur le cas de Roman Protasevich, le néo-nazi financé par l’Occident arrêté dimanche en Biélorussie. La façon dont l’incident s’est déroulé restait encore à débattre.

Protasevich a été arrêté après que l’avion qui le transportait de Grèce en Lituanie a été détourné vers Minsk en raison d’une alerte à la bombe. Il existait un mandat d’arrêt en cours contre Protasevich, qui a été exécuté lorsqu’il est entré dans le pays. NEXTA, l’organisation de changement de régime basée en Pologne, dans laquelle Protasevich avait précédemment travaillé pour organiser un coup d’État en Biélorussie, avait divulgué sur internet des informations sur des policiers biélorusses et ainsi mis en danger leurs familles.

Le département de l’aviation du ministère bélarussien des transports et de la communication a publié son rapport officiel sur l’incident. Il est rédigé en russe et en anglais (faites défiler la page pour la version anglaise). Le rapport comprend ce qui semble être la transcription complète de l’échange radio entre l’avion et la tour de contrôle.

Continuer la lecture

La vengeance de Loukachenko (à servir bien froid)


Par Moon of Alabama − Le 24 mai 2021

Sur l’évènement d’hier, Petri Krohn a écrit :

La vengeance de Loukachenko (à servir bien froid)

L'été dernier, le SBU, le service de sécurité ukrainien, a tenté de jouer un sale tour à Loukachenko. Des volontaires russes, qui avaient combattu du côté du Donbass pendant la guerre civile ukrainienne, ont reçu une fausse offre d'emploi, un travail en tant qu’"agents de sécurité" sur les champs pétrolifères syriens. Les Wagnérites (comme on appelle les entrepreneurs militaires privés en Russie) devaient se regrouper à Minsk. Un vol de la Turkish airways devait ensuite les emmener en Syrie.

Le plan secret du SBU consistait à intercepter l'avion turc dans l'espace aérien ukrainien, à le forcer à atterrir et à arrêter les "terroristes". Un problème est survenu. Le plan B consistait à prétendre que les mercenaires avaient été envoyés par la Russie et Poutine pour organiser un coup d'État contre Loukachenko. Les Biélorusses ont vraiment cru à ce mensonge pendant une semaine.

Continuer la lecture

Le point de vue d’un initié. La tragédie de l’État profond américain


Par Pepe Escobar – Le 12 mai 2021 – Source The Saker’s Blog

Henry Kissinger, 97 ans, dit Henry the K. pour ceux qu’il garde près de lui, est soit un penseur stratégique de type oracle de Delphes, soit un authentique criminel de guerre, pour ceux qu’il garde moins près de lui.

Il semble qu’il ait un peu lâché son activité habituelle de diviser pour mieux régner, pour conseiller le groupe qui tient le POTUS, alias Crash Test Dummy, et émettre quelques perles de sagesse en realpolitik.

Lors d’un récent forum en Arizona, Henry the K. a déclaré, en faisant référence au conflit sino-américain qui enfle, que « c’est le plus gros problème de l’Amérique, le plus gros problème du monde. Parce que si nous ne parvenons pas à le résoudre, le risque est que, dans le monde entier, une sorte de guerre froide se développe entre la Chine et les États-Unis. »

En termes de realpolitik, cette « sorte de guerre froide » est déjà en cours ; au sein de la Beltway [Wasington DC, NdSF], la Chine est unanimement considérée comme la première menace pour la sécurité nationale des États-Unis.

Continuer la lecture

Encore un piratage informatique, encore des accusations infondées contre la Russie


Par Moon of Alabama – Le 11 mai 2021

En janvier, la police de plusieurs pays démantelait un réseau de hackers, nommé Emotet, qui constituait à l’époque la plate-forme de base de quelque 25 % des cybercrimes.

Sur la base de rumeurs, Wikipedia et d’autres médias avaient faussement allégué qu’Emotet était constitué de hackers russes. Les véritables responsables étaient en fait des Ukrainiens :

Continuer la lecture

Le NYT enquête sur le financement d’anti-islamistes européens par un milliardaire juif américain


puis ajoute des tonnes de calomnies anti-russes


Par Moon of Alabama – Le 24 avril 2021

Un article récent du New York Times révèle que l’agitateur et arnaqueur britannique anti-islam Tommy Robinson a été financé par des milliardaires juifs américains qui promeuvent le colonialisme sioniste en Palestine.

Pendant plusieurs années, Robert J. Shillman, fondateur et président de Cognex Corporation, et Nina Rosenwald, héritière de la fortune de Sears Roebuck, ont versé un chèque mensuel à Robinson par l’intermédiaire de l’extrémiste Forum du Moyen-Orient, dirigé par le célèbre Daniel Pipes. Shillman siège aux conseils d’administration de The Friends of the Israel Defense Forces, de la Jewish Foundation for the Righteous et du David Horowitz Freedom Center. Rosenwald a siégé au conseil d’administration de nombreuses organisations pro-israéliennes et a été vice-présidente du Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA). Un autre donateur impliqué est le gestionnaire de fonds spéculatifs juif Robert Mercer, qui contribue financièrement à de nombreuses causes d’extrême droite.

Continuer la lecture