Les « rebelles » syriens laissés pour compte brûlent l’effigie du « traître » Erdogan


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 30 août 2019

Depuis 2011, le président turc Recep Tayyip Erdogan a utilisé les « rebelles » syriens et les djihadistes islamistes comme forces de substitution contre le gouvernement syrien. Ces forces sont maintenant confinées pour la plupart dans le gouvernorat d’Idleb, près de la frontière turque. L’armée syrienne a récemment fait des progrès contre les djihadistes. La Turquie n’est pas venue à leur secours. L’idée que leur résistance est futile a commencé à se faire jour chez eux. La Syrie récupérera tout le gouvernorat et ceux qui résistent seront éliminés.

Les « rebelles » craignent d’être punis et ils veulent maintenant s’enfuir en Turquie. Malheureusement, la Turquie n’en veut pas.

Continuer la lecture de Les « rebelles » syriens laissés pour compte brûlent l’effigie du « traître » Erdogan

Le sens profond d’une guerre perdue


Par Alastair Crooke – Le 19 aout 2019 – Source Strategic Culture

crooke alastairCela devient visible. L’Arabie saoudite a perdu et, comme le remarque Bruce Riedel, « les houtis et l’Iran sont les grands gagnants stratégiques ». Les représentants saoudiens à Aden – le siège du pseudo gouvernement yéménite mis en place par Riyad – ont été chassés par des sécessionnistes du sud, laïques et ex-marxistes. Que peut faire l’Arabie saoudite ? Elle ne peut plus avancer. Encore plus dur serait de battre en retraite. L’Arabie saoudite devra faire face à une guerre houthie qui s’étend jusqu’à l’intérieur du sud du royaume, et à une deuxième guerre – bien différente – dans le sud du Yémen. MbS est coincé. Les dirigeants militaires houthis sont sur la bonne voie et peu intéressés, pour l’instant, par un règlement politique. Ils souhaitent accumuler plus de « cartes en main ». Les Émirats arabes unis, qui avaient armé et entraîné les sécessionnistes du sud, se sont retirés. MbS reste seul à porter le fardeau. Cela va être une belle pagaille.

Continuer la lecture de Le sens profond d’une guerre perdue

Le bombardement américain bienveillant de la Serbie


Par James Bovard – Le 16 aout 2019 – Source The Future of Freedom Foundation

Belgrade sous les bombes

Il y a vingt ans, le président Bill Clinton a commencé à bombarder la Serbie au nom des droits de l’homme, de la justice et de la tolérance ethnique. Environ 1 500 civils serbes ont été tués par les bombardements de l’OTAN dans l’un des plus grandes simulacres de moralité de l’ère moderne. Comme l’a récemment fait remarquer le professeur britannique Philip Hammond, la campagne de bombardement de 78 jours « n’était pas une opération purement militaire : L’OTAN a également détruit ce qu’elle a appelé des cibles « à double usage », telles que des usines, des ponts de ville et même le principal bâtiment de télévision du centre-ville de Belgrade, dans une tentative de terroriser le pays pour qu’il se rende ».

Continuer la lecture de Le bombardement américain bienveillant de la Serbie

La Turquie face au bourbier syrien


Par M. K. Bhadrakumar – Le 20 août 2019 – Source Indianpunchline.com

Des soldats de Hayat Tahrir al-Sham tirent avec un canon antiaérien monté sur un pick-up dans la province d’Idlib en Syrie la semaine dernière

Le tango russo-turc qui dure depuis trois ans en Syrie a été violent, excitant et provocateur, mais l’incapacité mutuelle à se faire confiance ou à se soumettre aux soins et aux besoins du partenaire a empêché les énergies de travailler en symbiose.

Continuer la lecture de La Turquie face au bourbier syrien

L’enquête chinoise sur le dessous des manifestations à Hong Kong


Par Wei Xinyan et Zhong Weiping – Le 17 aout 2019 – China Daily

HK2

Il n’est pas difficile d’imaginer la réaction des États-Unis si des diplomates chinois rencontraient des dirigeants d’Occupy Wall Street, de Black Lives Matter ou des activistes Never Trump.

Pourtant, le 6 août, les médias de Hong Kong relataient deux rencontres entre un conseiller politique américain et des dirigeants séparatistes. Julie Eadeh, qui travaille au consulat général des États-Unis à Hong Kong, a été filmée lors d’une réunion à huis clos avec Martin Lee et Anson Chan, figures de l’opposition.

Continuer la lecture de L’enquête chinoise sur le dessous des manifestations à Hong Kong

Les États Unis se séparent de la Chine …


… Les autres pays devront se séparer des États Unis


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 24 août 2019

Les États-Unis s’éloignent de la Chine. Les effets de ce processus nuisent à toutes les économies du monde. Pour éviter trop de dégâts les autres pays n’auront pas d’autre choix que de se dissocier des États-Unis.

La une du Washington Post d’aujourd’hui porte un titre très trompeur :

La contre attaque de Trump entraîne la guerre commerciale contre la Chine dans une nouvelle phase

Continuer la lecture de Les États Unis se séparent de la Chine …

Russell Grenfell – Haine Inconditionnelle – Chapitres 15 et 16


La culpabilité allemande pour la guerre et l’avenir de l’Europe


Par le − Publié en 1953 Source Unz Review

Au fil du temps, on nous a répété et insinué que les aventures, les anxiétés et les austérités du demi-siècle écoulé avaient amené notre pays, en 1940, à son heure de gloire ; et peut-être que tel est bien le cas, mais alors il faut bien insister sur le fait qu’il ne s’agit pas de l’heure de gloire des hommes politiques qui, pour dire la vérité, ont fait preuve d’incompétence crasse, et ont de par leurs imbécillités amené la Grande Bretagne au bord de la catastrophe. Non, il faut bien préciser alors que l’on parle de l’heure de gloire des soldats.

Citation de Cecil Algernon dans La Reine Victoria et Ses Premiers Ministres – p. 338

Continuer la lecture de Russell Grenfell – Haine Inconditionnelle – Chapitres 15 et 16

Bombardement de l’Irak : mise à jour …


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 23 août 2019

MISE À JOUR,  le 23 août 15:20 UTC, de l’article du même jour : Les États-Unis disent qu’Israël a bombardé l’Irak…

Deux « responsables de l’administration Trump » parlent à Bloomberg et contredisent les deux « hauts responsables américains » qui ont parlé au New York Times. Le Times a affirmé que les attaques israéliennes ont entraîné des explosions dans des dépôts de munitions en Irak. Bloomberg dit maintenant que la chaleur de l’été en était probablement la cause. Notre suspicion quant à cela semble totalement justifiée.

L’administration Trump a laissé entendre que la canicule estivale en Irak, et non de prétendues frappes aériennes israéliennes, pourrait être responsable d’au moins certaines des récentes explosions qui ont détruit des dépôts d’armes irakiens liés à l’Iran.
 
S'adressant aux journalistes vendredi, deux responsables de l'administration ont déclaré que les États-Unis ne pouvaient corroborer le fait qu'Israël était à l'origine de toutes les explosions. Les responsables, qui ont demandé à ne pas être identifiés concernant des discussions internes, ont fait référence à un rapport publié vendredi par le New York Times, selon lequel Israël aurait mené une frappe sur un dépôt d'armes en Irak le 22 août. ...
 
L’un des responsables a déclaré que les États-Unis avaient contesté l’idée qu’Israël était à l’origine de toutes les attaques, ajoutant que la cause de ces explosions pourrait être la «chaleur accablante qui faisait rage à Bagdad cet été».

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Wayan pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Chine-US : secte et guerre médiatique


Une secte antichinoise reçoit de l’argent du gouvernement des États-Unis et lance une vaste campagne publicitaire en faveur de la campagne Pro-Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 21 aout 2019

Falun Gong est une secte qui prétend avoir des millions d’adeptes. Elle a été fondée en Chine par Li Hongzhi qui se considère comme un être supérieur. Falun Gong mélange un peu de taoïsme et de bouddhisme avec des idées folles, une politique conservatrice et un fort anticommunisme :

Continuer la lecture de Chine-US : secte et guerre médiatique