Les États-Unis et l’Iran à la manœuvre en Irak pour peser sur les élections


Par Elijah J. Magnier − Le 17 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

Au cours de la dernière décennie, chaque fois qu’un gouvernement irakien est sur le point d’être formé et que l’élection d’un président du Parlement, d’un président de la République ou d’un Premier ministre est en cours, les émissaires américains et iraniens s’activent frénétiquement pour tenter d’influencer les élections et de former des coalitions politiques en amenant des candidats amicaux au pouvoir.

Continuer la lecture de Les États-Unis et l’Iran à la manœuvre en Irak pour peser sur les élections

Manifestations au Liban et en Irak …


 …les États-Unis, Israël et l’Arabie saoudite en ont assez de l’Iran


Par Elijah J. Magnier − Le 10 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

BEYROUTH : Les États-Unis d’Amérique, Israël et l’Arabie saoudite en ont marre de l’Iran et de ses alliés au Moyen-Orient. Mais malgré la guerre menée contre la Syrie et le Hezbollah au Liban, l’invitation au gouvernement irakien à affaiblir al-Hashd al-Shaabi, la tentative de soumettre Gaza et de réprimer les Houthis au Yémen, il n’a pas été possible de rompre les puissantes alliances iraniennes à travers le Moyen-Orient.

2019-11-12_14h45_09

Continuer la lecture de Manifestations au Liban et en Irak …

Le pire scénario au Liban : la guerre civile


Par Elijah J. Magnier − Le 14 novembre 2019 − Source ejmagnier.com

Beirut, Lebanon, By Elijah J. Magnier: @ejmalrai

Au Liban, le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a averti que les manifestations anti-gouvernementales en cours pourraient conduire au «chaos, à l’effondrement et à la guerre civile». Quel est le scénario d’une guerre civile ? Est-ce une possibilité réaliste ?

Continuer la lecture de Le pire scénario au Liban : la guerre civile

Liban : cette semaine ne sera pas la même que la dernière fois pour les manifestants


Par Elijah J. Magnier − Le 26 octobre 2019 − Source ejmagnier.com

2019-10-27_09h06_44

Après moins de deux semaines de manifestations généralisées, impulsives et non organisées dans les rues du Liban, des sommes énormes ont été investies ces derniers jours – par des donateurs non déclarés – afin de fournir aux manifestants nourriture, boissons et produits de première nécessité pour qu’ils restent dans la rue jusqu’à « la chute du régime politique, du gouvernement et du règne des banquiers, en particulier de la banque centrale ».

Continuer la lecture de Liban : cette semaine ne sera pas la même que la dernière fois pour les manifestants