Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.


La Constitution tiendra-t-elle le coup et combien de temps les médias pourront-ils cacher l’affaire ?


Par Ray McGovern – Le 19 avril 2018 – Source Unz Review

La mise en accusation devant une cour pénale, ce mercredi 18 avril, par 11 Républicains de la Chambre des représentants, de l’ancienne secrétaire d’État, Hillary Clinton, ainsi que de plusieurs anciens hauts fonctionnaires du FBI et du ministère de la Justice (DOJ), est un pas de géant vers une crise constitutionnelle.

Sont nommés dans cette accusation au ministère de la Justice, pour d’éventuelles violations de la loi fédérale : Clinton ; l’ancien directeur du FBI James Comey ; l’ancien procureur général Loretta Lynch ; l’ancien directeur par intérim du FBI Andrew McCabe ; l’agent du FBI Peter Strzok ; l’avocat du FBI Lisa Page ; et le personnel du ministère de la Justice et du FBI « lié » au travail sur le « Dossier Steele », y compris l’ancien procureur général par intérim, Sally Yates, et l’ancien procureur général adjoint par intérim, Dana Boente.

Continuer la lecture de Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.

Macron, le roquet de Trump!


Par Finian Cunningham – Le 14 avril 2018 – Source Chronique de Palestine

Représentant zélé du grand patronat français, Macron n’a de cesse d’aligner la prétendue politique étrangère française sur les intérêts du complexe militaro-industriel – Photo : Archives

Le président français Macron a fait monter les enchères sur la guerre en Syrie en affirmant que des armes chimiques avaient été utilisées par le « régime » le week-end dernier. Macron augmente ainsi les chances d’une frappe militaire conjointe avec les États-Unis sur la Syrie. Continuer la lecture de Macron, le roquet de Trump!

État défaillant


Par James Howard Kunstler – Le 9 avril 2018 – Source kunstler.com

Image associée

BEYROUTH, Liban − Quelques jours après que le président Trump a déclaré qu’il voulait sortir les États-Unis de Syrie, les forces syriennes ont frappé les faubourgs de Damas avec des bombes. Les secouristes ont déclaré qu’elles avaient relâché du gaz toxique.

« Trompez-moi une fois, honte à vous ; trompez-moi deux fois, honte à moi », dit le vieil adage. Ensuite, avancez prudemment à travers les champs de mines de la propagande, posés pour les crédules par des organes de presse aussi minables que le New York Times. Il y a d’excellentes raisons de supposer que l’État profond américain souhaite ardemment continuer à s’ingérer dans tout le Moyen-Orient. Le bilan jusqu’à présent montre que les instruments contondants de la politique stratégique américaine produisent un résultat cohérent : des États défaillants.
Continuer la lecture de État défaillant

Folie d’acquisition de l’US Navy…


… achat en bloc de deux porte-avions de la classe USS Ford qui n’ont ja, ja, jamais navigué. Ohé ohé ! contribuables, le bateau navigue sur vos sous…


USS Ford
USS Ford. (Photo: US Navy)

Photo of Dan GrazierPar Dan Grazier – Le 27 mars 2018 – Source Pogo.org

La marine veut se lancer à fond dans le programme de porte-avions de la classe USS Ford. Moins d’un an après la mise en service du premier navire de cette catégorie − avant même qu’il n’ait fait décoller ou atterrir un seul avion… une première dans l’histoire, l’US Navy étudie l’option pour les acheter en vrac. Celle-ci a déjà répété plusieurs erreurs d’acquisition groupées avec le programme Ford mais ce dernier plan accumulerait encore plus de problèmes.

Continuer la lecture de Folie d’acquisition de l’US Navy…

Hélas, ce n’est pas fini !


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 15 avril 2018 – Source The Saker

Commençons par un bref résumé des événements.

  • Il y a environ un mois, Nikki Haley annonce au Conseil de sécurité de l’ONU que les États-Unis sont prêts à violer les règles de ce même Conseil de sécurité en cas d’attaque chimique en Syrie
  • Puis les Russes ont annoncé qu’ils avaient la preuve qu’une attaque chimique sous fausse bannière est en préparation en Syrie ;
  • Puis une attaque chimique (supposée) se produit (dans un endroit encerclé et essentiellement contrôlé par les forces gouvernementales !) ;
  • L’OIAC envoie des enquêteurs (même si les puissances occidentales clament haut et fort qu’aucune enquête n’est nécessaire) ;
  • Les Anglosionistes bombardent la Syrie ;
  • Puis le Conseil de sécurité de l’ONU refuse de condamner la violation de ses propres règles et décisions ;
  • Enfin, les États-Unis d’Amérique parlent d’une « frappe parfaite ».

Continuer la lecture de Hélas, ce n’est pas fini !

Poutine :
tenir tête à l’Empire du Chaos US/Israël, ou céder ?


Moment crucial, plus pour Poutine et la Russie que pour la Syrie et Assad


Par Damian Martinovich − Le 10 avril 2018 − Source Russia Insider


Vladimir Soloviev, l'animateur d'une émission de télévision politique diffusée aux heures de grande écoute, qui connaît Poutine personnellement, a tweeté : « La situation est maintenant comparable à la crise des missiles de Cuba. Une guerre nucléaire pourrait éclater en un clin d'œil. Et il est peu probable que l'humanité puisse y survivre. »

Nouvelles sanctions anti-russes, marchés financiers russes en fusion, rouble en dégringolade, menaces occidentales de bombardements en Syrie et sur ses alliés, coup monté Skripal − que se passe-t-il ?

Continuer la lecture de Poutine :
tenir tête à l’Empire du Chaos US/Israël, ou céder ?

La nouvelle conception américaine d’une mission « parfaite » : 32 sur 103


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 14 avril 2018 – Source The Saker

Oups, il a dit « mission accomplie, parfaitement exécutée » et qu’il était « tellement fier » de son « armée géniale ».

Cela en considérant que 71 missiles sur 103 ont été interceptés.

  • Qu’il n’y a pas eu de victimes syriennes (ou iranienne ou russes)… ;
  • Que pas un seul terrain d’aviation n’a été touché ;
  • Que les bâtiments détruits étaient vides ;
  • Que seule la défense aérienne syrienne a été utilisée ;
  • Que les défenses aériennes russes ont été totalement contournées.

Ce type :

Continuer la lecture de La nouvelle conception américaine d’une mission « parfaite » : 32 sur 103

Amener le monde au bord de l’anéantissement


Par Rick Sterling – Le 10 avril 2018 – Source Oriental Review

Le président américain Donald Trump avec le secrétaire à la Défense Jim Mattis, à gauche, le vice-président Mike Pence, deuxième depuis la gauche et le chef de cabinet de la Maison Blanche John Kelly, à droite, s’adresse aux médias lors de son arrivée au Pentagone en janvier 2018.

Les néoconservateurs et les faucons occidentaux poussent la situation internationale vers une tension et un danger croissants. Non contents d’avoir détruit l’Irak et la Libye sur la base de fausses affirmations, ils réclament maintenant une attaque américaine directe contre la Syrie.

Prélude dangereux, des avions israéliens volant au-dessus de l’espace aérien libanais ont tiré des missiles contre la base aérienne T4 de Tiyas à l’ouest de Palmyre.

C’est ce qui avait été prédit

Continuer la lecture de Amener le monde au bord de l’anéantissement

Quel prix l’humanité devra-t-elle payer pour l’effondrement de l’Empire ?


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 13 avril 2018 – Source The Saker

« Je suis encerclé, ils sont dehors, je ne veux pas qu’ils me prennent et me fassent défiler, lancez la frappe aérienne, ils se moqueront de moi et de cet uniforme. Je veux mourir dignement et emmener tous ces salauds avec moi. S’il vous plaît, conduisez l’attaque aérienne, ils me tueront de toute façon. C’est la fin mon commandant, merci, dites à ma famille et à mon pays que je les aime. Dites-leur que j’ai été courageux et que je me suis battu jusqu’à la fin. S’il vous plaît, prenez soin de ma famille, vengez ma mort, au revoir, commandant, dites à ma famille que je les aime. »

Alexandre Prokhorenko

« C’est pour nos gars »

Roman Filipov

Nous vivons actuellement les jours les plus dangereux dans l’histoire humaine. Vous pensez que c’est une hyperbole ?

Réfléchissez encore. Continuer la lecture de Quel prix l’humanité devra-t-elle payer pour l’effondrement de l’Empire ?