La campagne de Crimée, une opération de communication exemplaire

Par Anna Markonova – Le 3 mars 2015 – Source theorisk.wordpress

Alice Lacoye Mateus est une avocate franco-portugaise et ancienne diplômée de l’École de guerre économique (Paris). Elle a récemment rédigé La campagne de Crimée, une opération de communication exemplaire pour le dossier thématique de Knowckers.org consacré à la guerre de l’information. Remercions le webzine Theatrum Belli pour cette découverte et prélevons quelques échantillons de cette superbe analyse…

12904380244_455559c2bd_o

« Le succès de la campagne de Crimée est désarmant: 190 bases militaires ukrainiennes se sont rendues en trois semaines alors qu’elles n’étaient pas confrontées à un déploiement en masse russe. En d’autres termes, en moins d’un mois, 16.000 soldats ukrainiens ont perdu une bataille face à 10.000 hommes de troupes d’assaut dont le véhicule de transport le plus lourd était un BTR80 [blindé léger, NdT]. Pendant un certain laps de temps, notamment lors du conflit israélo-libanais de 2006, l’asymétrie a été associée à des conflits caractérisés par des acteurs de nature différente et aux capacités contrastées. Or, l’annexion de la Crimée témoigne de l’efficacité des stratégies asymétriques au sein de conflits interétatiques, soit entre des acteurs souverains disposant de capacités conventionnelles. L’asymétrie n’est alors pas relative à la nature des acteurs, faible ou puissante, mais au choix des techniques, stratégies, et centres des gravité conflictuels. Le déploiement des tactiques asymétriques vise à empêcher un adversaire de défendre ses intérêts au travers d’opérations psychologiques, d’information warfare et d’intimidation par la démonstration de forces conventionnelles, de pression économique et d’opérations des forces spéciales notamment déguisées en partisans locaux. »

Continuer la lecture de La campagne de Crimée, une opération de communication exemplaire

Les enlèvements de l’EI
sont-ils une propagande de l’Observatoire syrien des droits de l’homme?

Par Shawn Helton – Le 28 février 2015 – Source 21WIRE

GUERRE PSYCHOLOGIQUE 

Les enlèvements de l’État islamique sont des instruments de propagande de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme

Les derniers racontars sur les enlèvements d’EI tirent leur origine d’une source unique, l’Observatoire syrien des droits de l’homme, une organisation financée de façon importante par l’Union européenne…

Il y a eu ces derniers jours un flot de rapports sur les militants sunnites masqués, connus sous le nom d’EI. Une organisation activiste financée par l’Union européenne et basée au Royaume-Uni, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a distribué ces rapports prétendant que 220 chrétiens assyriens issus de 11 villages, avaient été enlevés dans la campagne de Tal Tamir à al-Hasakah en Syrie, par les ninjas croquemitaines tout de noir vêtus.

L’histoire arrive après des articles révélant, apparemment, que des combattants des Peshmergas ont été retenus captifs dans des cages (voir la vidéo plus loin).

Continuer la lecture de Les enlèvements de l’EI
sont-ils une propagande de l’Observatoire syrien des droits de l’homme?

L’Allemagne à l’Otan:
Stop à la «dangereuse propagande»

Le 7 mars 2015 – Source Russia Today

U.S. General Philip Breedlove. (Reuters/Valentyn Ogirenko)

Les commentaires exagérés d’un haut commandant européen de l’Otan sur le conflit ukrainien sont de la dangereuse propagande et mettent en jeu la crédibilité de l’Occident, ont déclaré des sources provenant de la Chancellerie allemande à Der Spiegel.

Le général Philip Breedlove a fait de graves commentaires sur la situation en Ukraine mercredi dernier, disant que les forces d’auto-défense, avec le soutien de la Russie, avaient préparé «plus d’un millier de véhicules de combat et des systèmes de défense aérienne sophistiqués, des bataillons d’artillerie» dans le sud-est du pays.

Continuer la lecture de L’Allemagne à l’Otan:
Stop à la «dangereuse propagande»

Assassinat de Nemtsov: une attaque propagandiste contre Poutine?

Paul Craig Roberts
Paul Craig Roberts

Par Paul Craig Roberts – Le 27 février 2015 – Source paulcraigroberts.org 

Boris Nemtsov, un dissident politique extrêmement critique à l’égard du président Vladimir Poutine apparaît souvent comme un agent de Washington. Il a été tué aujourd’hui [le 27 février] dans une rue proche de la place Rouge.

Si Nemtsov n’a pas été assassiné par la CIA dans le but d’incriminer Poutine, il est fort probable qu’il ait été tué par des nationalistes russes qui l’on vu comme un agent de Washington.

Il faut se souvenir de l’affaire Magnitsky [un avocat fiscaliste mort en garde à vue en 2009, NdT] qui a débouché sur l’imposition de sanctions aux Russes résultant de la surréaction du Congrès états-unien à ce décès en prison: la mort de Nemtsov pourrait être imputée à Poutine. Les médias occidentaux répéteront à l’infini, sans preuve, que Poutine a tué celui qui le critiquait.

Je peux vous dire une chose, c’est que Poutine est beaucoup trop intelligent pour faire le jeu de Washington de cette manière. En plus, Nemtsov, bien que grande gueule, n’a eu aucun impact sur les 85% d’avis favorables à Poutine. Les soutiens de Nemtsov se trouvaient dans les ONG fondées en Russie par Washington. Si la CIA a assassiné Nemtsov, elle a tué ses propres atouts.

Il reste à voir si les bénéfices de la propagande justifient la perte par la CIA d’un critique de Poutine.

Paul Craig Roberts

Dr. Paul Craig Roberts était secrétaire adjoint au Trésor pour la politique économique et rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal. Il a été chroniqueur pour Business Week, Scripps Howard News Service et Creators Syndicate. Il a occupé de nombreux postes universitaires. Ses chroniques sur internet sont suivies dans le monde entier. Les derniers ouvrages de Roberts sont: The Failure of Laissez Faire CapitalismEconomic Dissolution of the West et How America Was Lost.

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La Russie étudie désormais le degré de parti pris des médias internationaux

Par Alexey Khlebnikov – Le 25 février 2015 – Source Russia Direct

L’Institut russe d’études stratégiques a présenté son premier Index d’hostilité des médias grand public mondiaux, qui mesure l’éventuel biais anti-russe dans les publications des organes de presse de différents pays, puis attribue à chaque pays une note globale.

Photo Reuters

Le 18 février l’Institut russe d’études stratégiques (RISS), un groupe de réflexion créé par le président russe en 1992, a présenté son nouvel Index d’hostilité des médias grand public mondiaux, dont l’objectif principal est d’établir un classement des pays en fonction de leur degré d’amitié pour la Russie d’après le contenu de leurs médias dominants. Cette étude vise à identifier les États dont le traitement médiatique de la Russie est si agressif qu’il menace sa sécurité de l’information.

Continuer la lecture de La Russie étudie désormais le degré de parti pris des médias internationaux

Y a pas photo ?

Par Jason Ditz- Le 24 février 2015 – Source Antiwar.com 

En dépit des photos et des témoignages, l’Ukraine nie que les rebelles retirent leurs armes lourdes du front

L’armée ukrainienne prétend au contraire qu’ils renforcent secrètement leurs forces.

Dimanche, les rebelles ont annoncé qu’ils retiraient leurs armes lourdes des lignes de front de la guerre civile en Ukraine, en vertu de l’accord de cessez-le feu conclu à Minsk, au début du mois.

Il y a des photos de ce retrait, et les journalistes de Reuters ont rapporté qu’ils avaient vu plusieurs convois rebelles d’artillerie et d’armes anti-aériennes quitter Debaltsevo en direction de Donetsk, la capitale. L’armée ukrainienne continue de dire que c‘est un stratagème.

Toutes les photos sont là

Les porte-paroles de l’armée ont affirmé que le retrait n’était que des paroles en l’air, et que les rebelles renforçaient en fait leurs effectifs sur la ligne de front, en dépit des apparences

Les dénégations de l’armée ukrainienne ont surtout pour objectif de justifier leur propre décision de revenir sur le retrait des armes lourdes, mais n’en reflète pas moins leur bizarre déconnexion des faits réels et des preuves. En plus de voir partout des invasions russes que personne d’autre ne voit jamais, ils prétendent maintenant que les gens ne voient pas ce qu’ils voient.

Traduit par Dominique, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Kiev expose les «preuves» de l’implication militaire russe

Par J.Hawk – Le 21 février 2015 – Source Fort Russ

Oui, cette voiture civile brûlée représente, dans l’esprit de quelqu’un en tous cas, une preuve incontestable que l’armée russe se bat dans l’Est de l’Ukraine. Où est la CNN? Fox News? La Radio publique nationale?

Il y a d’autres photos de l’exposition sur le blog de Galex. Mais il suffit de dire que, si toutes les photos représentaient bien des véhicules militaires authentiques, c’était tous des véhicules standards des forces armées ukrainiennes. Comme le tank T-64, le blindé de transport de troupes BTR-80, le véhicule de combat d’infanterie pour les troupes aéroportées BMD-2, sans parler du lance-roquettes BM-21 Grad, 122mm 40 tubes.

Aussi absurde que cela puisse paraître, il y a une raison à cette folie. La véritable cible de cette exposition est le peuple d’Ukraine. On leur dit, en termes non équivoques, voilà notre position officielle sur ce qui se passe en Ukraine. Si vous essayez de nous contredire, c’est que vous êtes au mieux mal informés, au pire un agent de l’État ennemi qui nous attaque – la Russie. Avec toutes les conséquences que cela implique.

L’Ukraine va faire l’expérience d’une terreur étatique sans précédent. Cette exposition fait partie du fondement idéologique de cette terreur, la construction d’une réalité officielle, dont la junte ne tolérera aucun contestation.

Traduit par Dominique, relu par jj pour le Saker Francophone

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La vérité ?
Oui, mais pas nauséabonde

Paul Craig Roberts
Paul Craig Roberts

Par Paul Craig Roberts – Le 7 février 2015 – Source paulcraigroberts.org

« Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. » attribué à Voltaire Le Saker Francophone 

Dans mon article précédent, La grande manipulation, j’ai encore écrit au sujet de la fausse réalité créée pour les étasuniens et ceux qui se sont subordonnés à Washington, par l’intermédiaire de la propagande et du contrôle des narrations exercé par le gouvernement.

Continuer la lecture de La vérité ?
Oui, mais pas nauséabonde