Génocide au Yémen sous l’égide des États-Unis


Par Jeremy Salt – Le 21 octobre 2018 – Source Medium

« Seul Dieu peut sauver nos enfants », disent les pères et les mères yéménites obligés de regarder leurs enfants mourir, sans rien pouvoir faire d’autre que de les réconforter dans leurs derniers instants et prier Dieu de les épargner. Les pères et les mères prient et consolent pendant que, l’un après l’autre, leurs enfants meurent du choléra, de déshydratation et de faim. Continuer la lecture de Génocide au Yémen sous l’égide des États-Unis

Le train fou de la politique étrangère étasunienne


Par Martin Sieff – Le 22 octobre 2018 – Source Strategic Culture

Death Is in Charge of the Clattering Train of US Security Policy

L’État profond américain veut-il vraiment provoquer une guerre mondiale thermonucléaire contre la Russie, la Chine et l’Iran, les trois en même temps ? L’imprudence et la confusion de ces politiques américaines qui provoquent des crises majeures de part et d’autre le suggèrent certainement. Pourtant, la vérité est peut-être encore plus terrifiante.

Les dangers qu’entraîneraient un conflit mondial et une guerre nucléaire doivent littéralement être considérés comme insensés et suicidaires. Pourtant, les politiques prônées par les Démocrates et les Républicains des deux chambres du Congrès, les médias américains, hystériques et délirants, et même les hauts responsables de la Défense et de la Sécurité nationale, que Trump a lui-même nommés, semblent ne mener à aucune autre conclusion.

Continuer la lecture de Le train fou de la politique étrangère étasunienne

Belligérance tous azimuts : Trump veut reprendre le contrôle de l’Amérique latine


Ken Livingstone

Par Ken Linvingstone – Le 15 octobre 2018 – Source RT

Trump intensifie ses efforts pour provoquer des changements de régime dans les pays d’Amérique latine qui refusent de se plier à ses désidératas, tout en gardant un silence hypocrite sur les violations des droits humains commises par des alliés américains comme l’Arabie saoudite.

Ces dernières années, la droite a refait surface en Amérique latine. La première étape de l’élection du prochain président du Brésil a vu le candidat de droite Jair Bolsonaro remporter 46 % des voix. À deux semaines du scrutin final, il mène de 16 %.

Continuer la lecture de Belligérance tous azimuts : Trump veut reprendre le contrôle de l’Amérique latine

Contrairement à la Russie, le secteur privé américain a besoin de la Chine…


… ce qui rend la sinophobie difficile à vendre


Par Adam Garrie – Le 8 octobre 2018 – Source EurasiaFuture

La semaine dernière, un rapport du journal étasunien Bloomberg déclarait que l’armée chinoise avait implanté une petite puce dans le circuit de serveurs appartenant aux grandes entreprises de technologie américaine ayant des activités en Chine. Parmi les 30 entreprises qui auraient été espionnées par Beijing, les géants de la technologie Apple et Amazon faisaient partie des plus célèbres. Selon Bloomberg, la petite puce était capable d’espionner et de voler les secrets commerciaux et les données privées appartenant à une société américaine. Il n’y avait qu’un seul problème avec cette histoire : tant les accusés que les victimes supposées ont déclaré qu’elle était totalement fausse. Continuer la lecture de Contrairement à la Russie, le secteur privé américain a besoin de la Chine…

La pression mise par les Etats Unis sur les deux Corées menace leur alliance


…et la paix


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 13 octobre 2018

L’administration Trump reproche à la Corée du Sud d’avoir pris des mesures que les États-Unis avaient pourtant acceptées. Le New York Times estime que l’insistance de la Corée du Nord à respecter les accords signés est un moyen détourné de faire la guerre. Cela ne fait qu’unir les deux Corées et n’augure rien de bon pour l’alliance.

La Corée du Nord utilise son accord avec Trump comme une arme pour compliquer les pourparlers

Continuer la lecture de La pression mise par les Etats Unis sur les deux Corées menace leur alliance

Réponse à la question cruciale de Paul Craig Roberts


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – le 7 septembre 2018 – Source The Saker

Dans un article récent, Paul Craig Roberts m’a posé directement une question très importante. Voici la partie essentielle de cet article (mais assurez-vous de lire l’article complet pour comprendre d’où vient Paul Craig Roberts et pourquoi il soulève ce problème absolument crucial) :

Andrei Martyanov, qui vient d’écrire un livre dont j’ai parlé sur mon site, a récemment défendu Poutine, comme Le Saker et moi l’avons fait dans le passé, contre ceux qui disent que Poutine est trop passif face aux agressions. Comme je l’ai déjà dit, je ne peux qu’applaudir Martyanov et Le Saker. Là où nous différons peut-être, c’est sur l’idée qu’accepter sans cesse des insultes et des provocations encourage leur escalade jusqu’à ce que la seule alternative soit la reddition ou la guerre.

Donc, voilà les questions que je pose à Andrei Martyanov, au Saker, à Poutine et au gouvernement russe : combien de temps faut-il tendre l’autre joue ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à ce que votre adversaire ait réduit à zéro votre avantage dans la confrontation ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à perdre le soutien de la foule des patriotes qui pensent que vous ne défendez pas l’honneur du pays ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à être finalement contraint de choisir entre la guerre ou la soumission ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à qu’une guerre nucléaire soit inévitable ?

Je pense que Martyanov et Le Saker seront d’accord pour dire que ma question est légitime. Continuer la lecture de Réponse à la question cruciale de Paul Craig Roberts

Moscou a placé la barre plus haut en Syrie


Par VIPS – Le 9 septembre 2018 – Source Consortium News

MÉMORANDUM POUR : Le Président

DE : Anciens Professionnels du renseignement pour la santé mentale

OBJET : Moscou a placé la barre plus haut en Syrie

Monsieur le Président,

Nous craignons que vous n’ayez pas été suffisamment informé de la reprise des hostilités dans le nord-ouest de la Syrie, où les forces armées syriennes, avec l’appui de la Russie, ont lancé une grande campagne pour reprendre la province d’Idlib infestée par les membres du groupe al-Nusra/al-Qaida/État islamique. Les Syriens vont presque certainement réussir à la reprendre, comme ils l’ont fait fin 2016 à Alep. Comme à Alep, cela signifiera un carnage indescriptible, à moins que quelqu’un ne dise enfin aux insurgés que leur cause est perdue d’avance.

Continuer la lecture de Moscou a placé la barre plus haut en Syrie

Caricaturer Assad permet d’éluder la réalité sur le terrain en Syrie


Par John Wight – Le 31 août 2018 – Source RT

Caricature du président syrien Bachar al-Assad peinte sur le sol au Caire, en Egypte, 22 janvier 2012 © Jeff J Mitchell / Getty Images

Les idéologues occidentaux soutiennent que le cœur du conflit en Syrie est le statut de Bachar al-Assad. Il n’en est rien. Et ils le savent très bien.

Ceci dit, il n’est pas question d’oublier, encore moins de nier, que le président syrien n’a pas hésité à déclarer la guerre à une partie de son peuple après que celui-ci s’est soulevé contre son gouvernement dans une insurrection qui a attiré la sympathie et le soutien de forces extérieures. On ne peut pas non plus ignorer le fait que, du coup, il a été largement considéré comme un tyran et un dictateur, et qu’il a été méprisé et rejeté dans son propre pays comme ailleurs. Continuer la lecture de Caricaturer Assad permet d’éluder la réalité sur le terrain en Syrie

Afghanistan : le cimetière des empires…


Les sanctions contre l’Iran creusent un peu plus la tombe des forces étasuniennes en Afghanistan


US changing its tune in Afghanistan as 'barbaric' Taliban becomes bulwark against ISIS


Finian CunninghamPar Finian Cunningham – Le 16 août 2018 – Source ICH

L’accroissement spectaculaire, apparemment imparable des offensives talibanes en Afghanistan prouve que les États-Unis sont en train de devenir la dernière puissance étrangère à succomber dans un pays réputé pour avoir été, au cours de l’Histoire, le  « cimetière des empires ».

Continuer la lecture de Afghanistan : le cimetière des empires…

La réponse de l’Iran : pas de guerre et pas de négociations


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 17 août 2018 – Source The Saker

Nous pouvons tous remercier Dieu que les Anglosionistes n’aient pas lancé une guerre contre la RPDC, qu’aucune attaque ukronazie contre le Donbass n’ait eu lieu pendant la Coupe du monde en Russie et que les dirigeants de l’Empire aient apparemment renoncé à leurs plans de lancer une reconquista de la Syrie.  Cependant, chacune de ces retraites par rapport à leur rhétorique hystérique n’a fait que rendre les néocons encore plus frustrés et déterminés à montrer à la planète qu’ils sont toujours l’Hégémon qui ne peut être désobéi impunément. Comme je l’ai écrit après l’attaque de missile ratée sur la Syrie ce printemps, « chaque clic nous rapproche de la détonation ».  Pour reprendre les mots immortels de Michael Ledeen, « Tous les dix ans environ, les États-Unis doivent attraper un petit pays merdique et le jeter contre le mur, juste pour montrer au monde que nous sommes sérieux. » Le problème évident est qu’il n’y a plus de « petits pays merdiques » et que ceux qui sont actuellement l’objet de la colère de l’Empire ne sont ni petits ni merdiques. Continuer la lecture de La réponse de l’Iran : pas de guerre et pas de négociations