D’étranges choses se passent dans les pays européens qui résistent aux assauts de Soros.


Par Alex Gorka – Le 28 mars 2018 – Source Strategic Culture

Il se passe des choses étranges en Europe de l’Est et en Europe centrale mais ces évènements sont peu mentionnés par les médias. Deux chefs d’État, les Premiers ministres slovène et slovaque, ont démissionné presque simultanément. Le Premier ministre slovaque Robert Fico a été victime du scandale de l’assassinat de Jan Kuciak, un journaliste qui enquêtait sur la corruption au sein du gouvernement. Il a dû démissionner sous la pression de manifestations populaires.

Continuer la lecture de D’étranges choses se passent dans les pays européens qui résistent aux assauts de Soros.

George Soros, l’impresario de la campagne anti-syrienne


Par Vanessa Beeley – Le 22 avril 2016 – Source 21st Century Wire.

«Les médias sont des professionnels de l’info divertissante, fournissant le message bien brillant voulu par le monde des affaires pour une distribution maximale et beaucoup d’argent. Leur objectif n’est pas du tout le reportage objectif. Leurs cibles sont quantifiables et apparaissent dans un plan financier quelque part. Son succès repose sur une formule simple : rester dans des paramètres compréhensibles à un large public qui en dévore les extraits sonores et les histoires familières dans l’immédiat, tout le temps. Comme des animaux domestiqués dont chaque désir, instinct et comportement d’achat ont été mesurés par le département marketing de médias d’entreprise pour être utilisés dans leur campagne médiatique, le public exige satisfaction et les médias occidentaux la délivrent.» ~ Sharmine Narwani

Continuer la lecture de George Soros, l’impresario de la campagne anti-syrienne

Comment faire aimer la guerre aux progressistes [3/3]

Préambule

Qui ne connaît pas Avaaz, au moins pour avoir signé une fois une pétition ? Mais qui connaît vraiment Avaaz ? En trois parties, une enquête fouillée sur l'organisation de défense en ligne américaine, qui revendique plus de 41 millions de membres dans le monde entier. Or Avaaz a poussé des progressistes à soutenir les guerres humanitaires étasuniennes en Libye et en Syrie par la propagation d'idées lénifiantes, par exemple sur les zones d'exclusion aériennes.
John Hanrahan

Par John Hanrahan – Le 14 avril 2016 – Source consortiumnews.com

Le rôle de George Soros dans les premières années d’Avaaz

Ces dernières années, divers blogueurs sur internet ont demandé si Avaaz faisait en quelque sorte le jeu du philanthrope George Soros et de ses fondations Open Society, ou du gouvernement des États-Unis (ou de parties de celui-ci).

Continuer la lecture de Comment faire aimer la guerre aux progressistes [3/3]

Comment faire aimer la guerre aux progressistes [2/3]

Préambule

Qui ne connaît pas Avaaz, au moins pour avoir signé une fois une pétition ? Mais qui connaît vraiment Avaaz ? En trois parties, une enquête fouillée sur l'organisation de défense en ligne américaine qui revendique plus de 41 millions de membres dans le monde entier. Or Avaaz a poussé des progressistes à soutenir les guerres humanitaires étasuniennes en Libye et en Syrie par la propagation d’idées lénifiantes, par exemple sur les zones d’exclusion aériennes. 
John Hanrahan

Par John Hanrahan – Le 14 avril 2016 – Source consortiumnews.com

Les origines d’Avaaz  : les fondateurs et les bailleurs de fonds

Même dans la communauté étasunienne progressiste, Avaaz est beaucoup moins connue que son organisation sœur. Pour mettre Avaaz en perspective, un petit retour en arrière est nécessaire.

Continuer la lecture de Comment faire aimer la guerre aux progressistes [2/3]

Comment faire aimer la guerre aux progressistes [1/3]

Préambule

Qui ne connaît pas Avaaz, au moins pour avoir signé une fois une pétition ? Mais qui connaît vraiment Avaaz ? Nous vous présentons, en trois parties, une enquête fouillée sur l'organisation de défense en ligne américaine qui revendique plus de 41 millions de membres dans le monde entier. Or Avaaz a poussé des progressistes à soutenir les guerres humanitaires étasuniennes en Libye et en Syrie par la propagation d’idées lénifiantes, par exemple sur les zones d’exclusion aériennes.
John Hanrahan

Par John Hanrahan – Le 14 avril 2016 – Source consortiumnews.com

Une récente série en deux parties parue dans The New York Times a exposé en détail le rôle crucial que Hillary Clinton, alors secrétaire d’État, a joué dans la décision du président Obama de se joindre à la campagne militaire menée en 2011 par la France et la Grande-Bretagne contre le dirigeant libyen de longue date Mouammar Kadhafi. Les articles du Times expliquent que Clinton porte une grande part de responsabilité pour les conséquences tragiques et toujours plus chaotiques de cette campagne, dans laquelle Kadhafi a été renversé et tué.

Continuer la lecture de Comment faire aimer la guerre aux progressistes [1/3]