La réponse asymétrique du Pakistan à Trump


C’est une façon intelligente de retourner la table en Afghanistan


andrew-korybko

Par Andrew Korybko – Le 5 janvier 2018 – Source Oriental Review

Afghan refugees in Pakistan

L’annonce par le Pakistan de l’expulsion de plus de 1,5 million de réfugiés afghans dans les 30 prochains jours est tacitement justifiée par le tweet de Trump. Elle s’appuie sur cette position de tolérance zéro envers une immigration provenant d’États « terroristes » mais elle représente aussi l’emploi d’une « arme de migration de masse » retournée en poussant Kaboul plus près de la limite de l’effondrement et par conséquent en remplissant les rangs des partisans des talibans.

Continuer la lecture de La réponse asymétrique du Pakistan à Trump

Karzaï, l’ancien président afghan, qualifie État islamique, d’outil des États-Unis


Par Noor Zahid – Le 19 avril 2017 – Source voanoews.com

FILE - Former Afghan President Hamid Karzai speaks in Kabul, Afghanistan, April 17, 2017.
L’ancien président afghan Hamid Karzaï prend la parole à Kaboul, en Afghanistan, le 17 avril 2017

L’ancien président afghan Hamid Karzaï a qualifié mercredi le groupe terroriste État islamique d’« outil » des États-Unis et a rejeté les critiques à l’encontre de la Russie pour ses liens avec les talibans et ses efforts pour engager le groupe militant dans des pourparlers de paix.

Continuer la lecture de Karzaï, l’ancien président afghan, qualifie État islamique, d’outil des États-Unis

Phoenix 2.0 – Après le Vietnam, c’est le tour de l’Afghanistan


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 24 octobre 2017

La semaine dernière, le nouveau chef de la CIA, Mike Pompeo, a émis en public la menace de faire de la CIA une « agence beaucoup plus féroce ». Son premier pas dans cette direction a été de libérer les gangs de tueurs parrainés par la CIA contre le peuple afghan.
Continuer la lecture de Phoenix 2.0 – Après le Vietnam, c’est le tour de l’Afghanistan

La CIA, 70 ans de crime organisé


Une interview de Douglas Valentine par Lars Schall – Le 22 septembre 2017 – Source Counterpunch

Un avion de la CIA s’écrase au Yucatan avec 3,7 tonnes de cocaïne à bord

Lars Schall : – Il y a 70 ans, le 18 septembre 1947, la Loi sur la sécurité nationale a créé la CIA. Douglas, vous dites que la CIA est « la branche du crime organisé du gouvernement étasunien ». Pourquoi donc ?

Douglas Valentine : – Tout ce que fait la CIA est illégal, c’est pourquoi le gouvernement lui fournit la protection du secret total. Alors que les gardiens du mythe que sont les médias présentent les États-Unis comme un bastion de paix et de démocratie, les agents de la CIA gèrent des organisations criminelles dans le monde entier. Par exemple, la CIA a engagé l’un des principaux trafiquants étasuniens, dans les années 1950 et 1960, dont le nom est Santo Trafficante, pour assassiner Fidel Castro. En échange, la CIA a permis à Trafficante d’importer des tonnes de stupéfiants aux États-Unis. La CIA créé des entreprises d’armement, de fret et de financement pour aider les organisations criminelles qui trafiquent la drogue à faire le sale boulot. L’argent de la mafia se mélange à l’argent de la CIA dans des banques offshore, au point que les deux deviennent indiscernables.

Mais le trafic de drogue n’est qu’un exemple.

Continuer la lecture de La CIA, 70 ans de crime organisé

La Russie met en garde les US au sujet de l’Afghanistan


Moscou dit que sous la direction américaine, le commerce de la drogue et État islamique sont florissants, et maintenant la communauté chiite afghane est attaquée par des hélicoptères non identifiés.


Bhadrakumar

Par M.K. Bhadrakumar – Le 22 août 2017 – Source Russia Insider

La Russie a laissé entendre, par le passé, que les États-Unis parrainent secrètement État islamique en Afghanistan. Jeudi, un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a monté la barre en alléguant que les « combattants étrangers » qui ont été transférés par des « hélicoptères inconnus » ont perpétré un massacre de chiites Hazara dans la province de Sar-e-Pol dans le nord de l’Afghanistan.

Continuer la lecture de La Russie met en garde les US au sujet de l’Afghanistan

Afghanistan – Trump annonce quatre années supplémentaires de guerre


Moon of Alabama
.

Par Moon of Alabama – Le 21 août 2017

Note : 
L'article a été écrit avant l'annonce. Voir la mise à jour ci-dessous
Ce soir, Trump va annoncer une nouvelle « avancée » de l’occupation de l’Afghanistan. Selon les fuites habituelles, les États-Unis « avanceront » exactement de la même manière que depuis 16 ans.

Continuer la lecture de Afghanistan – Trump annonce quatre années supplémentaires de guerre

Paranoïa sur la Route de la soie afghane


Tous ceux qui tenteront de « reconstruire » l’Afghanistan auront du pain sur la planche. Toutefois, le succès de la nouvelle Route de la soie chinoise dépendra beaucoup des progrès accomplis.


Par Pepe Escobar – Le 21 juin 2017 – Source Asia Times via entelekheia.fr

Route de la soie, One Belt One Road, Afghanistan, Taliban, Talibans, Daech, Chine, Russie, OCS,

La nouvelle Route de la soie, alias Initiative Belt and Road, arrivera-t-elle à traverser un jour l’Hindou Kouch ?

La témérité est à l’ordre du jour. Même s’il est stratégiquement situé en travers de l’ancienne Route de la soie, et qu’il jouxte virtuellement le Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC) – une plate-forme-clé de l’initiative d’un coût de 50 milliards de dollars – l’Afghanistan est toujours enlisé dans la guerre.

Continuer la lecture de Paranoïa sur la Route de la soie afghane

Le syndrome afghan


Par Mark Ames – Le 7 mai 2017 – Source The Exiled

Vous n’en avez peut-être pas entendu parler, mais il y a quelques semaines, à la mi-avril, les talibans ont gagné leur combat le plus meurtrier depuis l’invasion par les États-Unis, en 2001. Dix militants talibans ont massacré au moins 144 soldats de l’armée afghane et en ont blessé plus de 60, dans l’attaque d’une base de l’armée afghane située juste à l’extérieur de Mazar-i-Sharif, dans le nord du pays.

L’attaque a eu lieu environ une semaine après que Trump a largué la plus grosse bombe conventionnelle que les États-Unis aient jamais utilisée, sur une région de l’est de l’Afghanistan. Je commence à me demander si ce bombardement n’était pas autant une tentative paranoïaque et désespérée « d’envoyer un message » à la Russie et à l’Iran, car il était censé tuer les combattants d’État islamique sévissant dans la région, mais j’y reviendrai plus tard.

Continuer la lecture de Le syndrome afghan

Le nouveau plan des Talibans pour capturer Kunduz


Par Franz J. Marty – Le 28 mars 2017 – Source thediplomat.com

The Taliban's New Plan for Capturing Kunduz
Image Credit: REUTERS/Nasir Wakif

Les talibans semblent déterminés à améliorer leur stratégie de 2016, ce qui représente une menace pour les capitales provinciales.

KABOUL – Comme ils l’ont fait en 2016, les Talibans se concentrent de nouveau sur la domination des villes afghanes cette année. À la fin de février 2017, les talibans avaient déjà lancé une attaque contre Mehtar Lam, la capitale de la province de Laghman, à l’Est de l’Afghanistan. Et selon un rapport confidentiel obtenu exclusivement par The Diplomat, les Talibans ont modifié leur tactique, en raison d’une agression prétendument imminente contre la ville de Kunduz [Kondoz, au nord-est sur la carte, NdT], où des forces américaines et allemandes sont également déployées.

Continuer la lecture de Le nouveau plan des Talibans pour capturer Kunduz

Qui a peur de la paix en Afghanistan ?


Bhadrakumar

Par M.K. Bhadrakumar – Le 14 février 2017 – Source Oriental Review

La conférence de six pays sur l’Afghanistan qui doit se tenir à Moscou mercredi – avec la Russie, la Chine, l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan – est déjà dans la ligne de mire des États-Unis. Un commentaire de Voice of America a accusé qu’en prenant cette initiative « la Russie est plus intéressée à affaiblir les États-Unis qu’à résoudre les problèmes régionaux ». Le commentaire déplorait que les États-Unis et l’OTAN n’aient pas été invités à la conférence à Moscou. Il a néanmoins admis que les analystes régionaux « observent le développement avec plus d’optimisme ». Continuer la lecture de Qui a peur de la paix en Afghanistan ?