La stratégie perdante du Président Trump : Contrôler le Brésil et affronter la Chine


Par James Petras – Le 8 janvier 2019 – Source Unz Review

Image associée

Les États-Unis adoptent un régime voué à l’échec et menacent l’économie la plus dynamique du monde. Le président Trump a fait l’éloge du président brésilien nouvellement élu, Jair Bolsonaro, et promet de promouvoir des liens économiques, politiques, sociaux et culturels étroits avec lui. En revanche, le régime Trump s’est engagé à démanteler le modèle de croissance de la Chine, à imposer des sanctions sévères et généralisées et à promouvoir la division et la fragmentation de la Chine élargie.

Continuer la lecture de La stratégie perdante du Président Trump : Contrôler le Brésil et affronter la Chine

La politique américaine n’est plus qu’une guerre civile par d’autres moyens


Par James George Patras – Le 3 novembre 2018 – Source Strategic Culture

James George JATRASÀ la suite de l’envoi, par la poste, de dispositifs explosifs de capacité incertaine à des critiques éminents du président américain Donald Trump et d’une fusillade massive dans une synagogue de Pittsburgh – la faute de Trump, bien sûr – ainsi qu’une invasion de migrants s’approchant des États-Unis via le Mexique, il y a eu de nombreux appels à atténuer la rhétorique politique dure et « clivante ».

American Politics Is Now Just Civil War by Other Means

Continuer la lecture de La politique américaine n’est plus qu’une guerre civile par d’autres moyens

Les poules auront des dents…


… avant que l’Empire hostile, orgueilleux, et incapable de tenir un engagement, ne réussisse à séparer la Russie de la Chine


Par James George Jatras – Le 7 août 2018 – Source Russia Insider

James PatrasDepuis 1991 et la fin officielle de la première guerre froide entre les États-Unis et l’Union soviétique, le monde a connu un « moment unipolaire » américain alors que l’establishment politique bipartisan américain cherchait à consolider et à perpétuer son contrôle hégémonique sur l’ensemble de la planète. Voué à l’échec avant même qu’il ne reçoive son expression la plus complète en 1996 par les idéologues néoconservateurs William Kristol et Robert Kagan (accusés à tort de « mener une politique étrangère néo-reaganiste »), ce moment usurpé arrive heureusement à son terme.

Continuer la lecture de Les poules auront des dents…

Il est temps pour l’Amérique de se débarrasser de ses soi-disant alliés


Par James George Jatras – Le 16 juin 2018 – Source Strategic Culture

Le président américain Donald J.Trump a passé la semaine dernière à lancer des initiatives qui semblaient délibérément destinées à faire hérisser les cheveux de ses détracteurs.

Il a organisé une rencontre d’égal à égal avec Kim Jong-un, de Corée du Nord – qui est un homme très méchant !

Il a réitéré sa volonté de rencontrer le président russe Vladimir Poutine – un homme encore pire !

Il s’est moqué de nos partenaires commerciaux et les a menacé – en leur imposant des taxes douanières !

Il a suggéré qu’une Russie impénitente (un très mauvais pays !) devrait être réintégrée dans le gentil G7 !

Il a couronné le tout en suggérant que comme la Crimée est russophone elle devrait faire partie de… la Russie !

Continuer la lecture de Il est temps pour l’Amérique de se débarrasser de ses soi-disant alliés

Jérusalem et les résolutions de problème à l’américaine


Par James George Jatras – Le 9 décembre 2017 – Source Strategic Culture

Il était une fois, avant que la France n’abolisse la peine de mort, trois terroristes condamnés à être guillotinés. Un Japonais, un Allemand et un Américain.

Le Japonais passe en premier. Pour montrer sa bravoure, il exige d’être couché sur le dos, son regard en direction de la lame suspendue. La machine est lancée, la lame tombe, l’homme condamné crie « Banzai ! », par défi. . . 

Mais le mécanisme n’a pas bien fonctionné. Juste avant le cou de l’homme, la lame s’est arrêtée.

Les Français sont tellement impressionnés par la bravoure du terroriste japonais qu’ils le gracient sur-le-champ. Il est remis sur pieds, embrassé sur les deux joues à la manière gauloise, et renvoyé sur son joyeux chemin.

Continuer la lecture de Jérusalem et les résolutions de problème à l’américaine