Le moment Icare


Par W. Ben Hunt – Le 21 mars 2018 – Source Epsilon Theory

Un jeune faucon à queue rousse s’est installé près de notre ferme peu après que nous ayons emménagé sur la propriété, il y maintenant huit ans. Les filles l’ont appelé Indiana Jones, qui est un nom merveilleux pour un faucon, et ses criiiiiiis quotidiens me font frissonner chaque fois que je les entends.  

Les faucons à queue rousse sont également connus pour être agressifs, mais nous n’avons jamais eu de problème avec Indiana à cet égard, car il semble plus que satisfait de piller nos champs à la recherche des écureuils terrestres, des campagnols et des occasionnels serpents. Je suis particulièrement heureux de ses attaques contre la population de campagnols locaux car nous avons perdu un jeune pommier quelques années en arrière (ils mangent l’écorce tendre tout autour du mince tronc, « encerclant » l’arbre et le tuant). Nous ne savons pas si Indiana a réussi à trouver un partenaire au cours de l’une des dernières saisons de reproduction. Nous l’espérons. C’est une vie solitaire que d’être un faucon à queue rousse, seul dans votre maîtrise instinctive du vol et du champ.

Continuer la lecture de Le moment Icare

Une chanson de glace et de feu


Par W. Ben Hunt – Le 27 mai 2017 – Source Epsilon Theory


Chaque hiver, nous perdons quelque chose ici à Little River Farm. C’est comme une dîme que prend la nature, année après année, après année. Cet hiver a été particulièrement difficile. Le vortex polaire et tout ça, je suppose. Aucune des abeilles n’y a survécu.  

Soupir. J’ai perdu des ruches par le passé. Ça arrive. Mais ce n’est jamais facile. Tout sauf joyeux. Elles travaillent SI DUR pour rester en vie pendant l’hiver de la Nouvelle-Angleterre. Elles sont toutes enfermées dans une boîte pendant des mois et vous ne pouvez pas ouvrir la ruche pour les surveiller car cela les affaiblirait à coup sûr et vous ne pourriez de toute façon rien faire, et alors vous attendez, et vous vous inquiétez et vous faites tout pour installer des pare-vents et vous ne savez pas comment elles vont à l’intérieur et finalement il fait assez chaud pour casser la ruche et leur apporter de l’aide et … la mort. Rien que la mort.

Le Ministère des rites et l’Homme de compassion


Par Ben Hunt − Le 17 mars 2019 − Source Epsilon Theory

William H. Macy et Felicity Huffman

 

L’Homme de compassion

Il était une fois un Homme de compassion qui attrapa une tortue. Il
voulut en faire de la soupe, mais ne voulant pas être accusé de mort, il
fit bouillir une casserole d’eau et, posant une tige sur la casserole,
dit à la tortue: « Si tu arrives à traverser la casserole, je te
libère. »

La tortue ne se faisait aucune illusion quant aux intentions de l’homme.
Mais elle ne voulait pas mourir. Alors, rassemblant toute sa volonté,
elle accomplit l’impossible.

« Bien joué ! » dit l’Homme de compassion. « Mais s’il te plait … essaie
encore ! »

Cheng Shi (c. 1150 après JC)

Continuer la lecture de Le Ministère des rites et l’Homme de compassion

La logique du mouton


Par W. Ben Hunt – Le 5 octobre 2017 – Source Epsilon Theory


Ce sont des brebis Southdowns, et oui, elles sont exactement aussi mignonnes qu’elles en ont l’air sur cette photo. Nous n’en avons que quatre aujourd’hui dans notre « ferme », car les moutons ont le don de se suicider d’une façon presque comique si ce n’était pas si triste. Nous les gardons pour leur laine si douce, que nous nettoyons, cardons, filons et tricotons. Cette laine est un petit plus parce que les Southdowns ont été élevés pour leur viande, pas pour leur toison, et je ne peux pas me résoudre à élever un animal pour sa viande. Eh bien, je pourrais certainement élever des oiseaux pour la viande. Ou du poisson. Mais pas un mammifère charismatique comme une adorable brebis Southdown.

Continuer la lecture de La logique du mouton

Le monde s’effondre 3/3 – Partie 2 – La politique


Par Ben Hunt – Le 24 octobre 2018 – Source Epsilon Theory

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » est le principe central des anciennes philosophies connues sous le nom d’hermétisme, des philosophies qui ont eu un impact écrasant sur les anciens Grecs, le christianisme primitif, la Renaissance, la Réforme… c’est-à-dire, la civilisation occidentale. Je sais que c’est bizarre à imaginer, mais cette petite phrase a été l’une des idées les plus influentes de toute l’histoire.

Continuer la lecture de Le monde s’effondre 3/3 – Partie 2 – La politique

Le monde s’effondre 3/3 – Partie 1 – Les Marchés


Par Ben Hunt – Le 24 octobre 2018 – Source Epsilon Theory
Viktor Vasnetsov, « Quatre cavaliers de l’Apocalypse » (1887)
Pour chaque action que vous achetez et chaque vote que vous exprimez, le processus exige que vous vous posiez la question :
  • Quels sont les récits (arcs narratifs) que l’on me raconte ?
  • Quelles sont les résumés (catégorisations) qui me sont présentés ?
  • Quels sont les méta-jeux (jeux de la perception du tableau global) auxquels je joue ?
  • Quelles sont les estimations (les rôles du hasard) qui façonnent les résultats ici ?
  • Est-ce que j’agis pour promouvoir la réciprocité (jeu potentiellement coopératif) ?
  • Est-ce que j’agis d’une manière qui reflète mon identité (autonomie d’esprit) ?

Continuer la lecture de Le monde s’effondre 3/3 – Partie 1 – Les Marchés

Le monde s’effondre 2/3


Par Ben Hunt – Le 4 septembre 2018 – Source Epsilon Theory
Tony Soprano : Tu veux mon avis, historiquement ? 80% du temps, ça se termine dans le cercueil comme Johnny Sack. Ou sur la table d’embaumement chez Cozzarelli.
Bobby Bacala : M’en parle même pas.
Tony Soprano : Qui ne tente rien n’a rien.
Bobby Bacala : Je veux dire, dans le secteur où on bosse, ça nous pend toujours au nez. Tu l’entends probablement même pas venir quand ça arrive, pas vrai ?

 

Les Sopranos, « Soprano Home Movies » (2007)

Continuer la lecture de Le monde s’effondre 2/3

Les yeux bien ouverts, hauts les cœurs, nous ne pouvons pas perdre


Par Ben Hunt – Le 2 octobre 2018 – Source Epsilon Theory

En 1942, après avoir lu l’Histoire du déclin et de la chute de l’Empire romain d’Edward Gibbon, Isaac Asimov, 22 ans, a publié la première nouvelle de ce qui allait devenir la série de science-fiction la plus célèbre et la plus influente de sa vie – sa trilogie « Fondation ». Dans ces livres, Asimov a inventé la science fictionnelle de la psycho-histoire, une combinaison d’histoire, de sociologie et de mathématiques qui pouvait faire des prévisions précises sur le comportement des foules.

Continuer la lecture de Les yeux bien ouverts, hauts les cœurs, nous ne pouvons pas perdre

Le problème des trois corps


Par Ben Hunt – Le 21 décembre 2017 – Source Epsilon Theory
Même si je n’aime pas les poulets de notre ferme, j’adore mes abeilles. Est-ce qu’elles piquent ? Bien sûr qu’elles piquent. L’essaim est un animal sauvage. Mais après quelques années douloureuses, je ne suis plus aussi maladroit avec mes ruches, et une matinée passée en synchronisation avec cet animal incroyable n’est jamais une mauvaise matinée. Non seulement les abeilles n’ont pas besoin d’un entretien particulier, non seulement elles paient un loyer formidable, mais elles font preuve de génie et d’optimisme – il n’y a pas d’autre mot – qui me font me sentir plus créatif et vivant.