Obrador cherche à rétablir la souveraineté du Mexique


Depuis des décennies, le spectre d’Andrés Manuel López Obrador hante les élites dirigeantes du Mexique. Son triomphe de dimanche dernier (aux élections présidentielles mexicaines, NdT) pourrait changer la perspective nationale, régionale et internationale du pays, nous explique Dan Steinbock.


 

Par Dan Steinbock – Le 2 juillet 2018 – Source Consortium News

Les médias internationaux vantent les réformes néolibérales du président Enrique Peña Nieto depuis un an ou deux. Mais, comme le récit sur les « réformes » s’est avéré vide de contenu, le taux d’approbation de Nieto a chuté, passant de près de 50 % à un petit 10 %. Le récit de l’establishment s’est donc adapté : il a commencé à imposer une représentation déformée d’Andrés Manuel López Obrador, le présentant comme un Hugo Chávez mexicain qui mettra en danger l’avenir du Mexique.

Continuer la lecture de Obrador cherche à rétablir la souveraineté du Mexique

Que signifie la grande victoire d’Erdogan aux présidentielles turques ?


Par Melkulangara Bhadrakumar – Le 25 juin 2018 – Source Strategic Culture

Les élections démocratiques produisent souvent des résultats étranges. Le gouvernement actuel de l’Inde n’a remporté que 31 % des suffrages exprimés lors du scrutin parlementaire de 2014, avec un taux de participation de 66 %. Lors d’élections directes, il est très difficile d’obtenir une victoire nette de 50 % au premier tour pour un candidat à la présidence. La part du vote d’Emmanuel Macron n’était que de 24% au premier tour de l’élection présidentielle française de l’année dernière.

Il ne faut donc pas sous estimer l’importance de la magnifique victoire de Recep Erdogan aux élections turques de dimanche, qui a remporté 52,4 % des voix pour sa candidature à la présidence et 53,6 % pour l’alliance électorale de son parti au scrutin parlementaire. Il est évident que la Turquie s’est dotée d’un gouvernement fort et stable pour les cinq prochaines années.

Continuer la lecture de Que signifie la grande victoire d’Erdogan aux présidentielles turques ?

La statue polono-américaine pourrait faire pencher la balance en faveur de Trump


Par Andrew Korybko – Le 14 mai 2018 – Source Oriental Review

Katyn memorial in Jersey City
Mémorial de Katyn à Jersey City

Il a été planifié d’enlever le monument de Katyń installé à Jersey City en 1991 de son site riverain pour être remisé alors que la ville redessine la zone en un parc. Ce mouvement controversé a enflammé la communauté polonaise locale qui considère cela comme très insultant. L’événement de 1940 qu’il commémore est considéré par tous les Polonais comme le martyre sacré de plus de 20 000 officiers et autres par l’Union soviétique, et il est absolument inacceptable pour eux et leur diaspora de près de 10 millions de membres en Amérique qu’une grande ville de leur allié américain le plus proche envisage sérieusement de se débarrasser de ce mémorial.

Continuer la lecture de La statue polono-américaine pourrait faire pencher la balance en faveur de Trump

La fourberie somptueuse du New York Times au sujet du RussiaGate


« Personnellement, je ne serai totalement satisfait que lorsque les rédacteurs du New York Times devront répondre aux accusations de sédition devant un tribunal. »



James Howard KunstlerPar James Howard Kunstler − Le 18 mai 2018 − Source Russia Insider

Quand les historiens, dans l’avenir, achèveront leur repas de rat à la moutarde auprès du feu de camp et échangeront entre eux le gobelet en plastique usé rempli de vin de raisin sauvage, ils vont se détendre en écoutant le chant du griot John Brennan, le chef légendaire d’un ancien ordre appelé la CIA, racontant comment il a commencé ses singeries visant à faire tomber le méchant et grandissime Golem d’or [Trump, NdT], chef des chefs dans un pays autrefois connu comme l’Amérique. Hélas, le voyage héroïque de Brennan se termine dans une cellule du pénitencier fédéral d’Allenwood, où il dépérit lentement entre des parties de ping-pong et de hockey de table, rêvant d’un parachute doré pour sa retraite du réseau de télé par câble pour lequel il a travaillé mais qu’il n’a jamais obtenu…

Continuer la lecture de La fourberie somptueuse du New York Times au sujet du RussiaGate

Le « faiseur de rois » est de retour


Muqtada Al-Sadr remporte les élections en Irak


 

Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 14 mai 2018

Samedi, le peuple irakien a élu un nouveau parlement.

La victoire de la coalition Al-Sairoon 1 du chef religieux chiite Muqtada al-Sadr et du Parti communiste irakien a surpris tout le monde. D’après les résultats préliminaires, elle a obtenu 54 sièges au Parlement. Il y a 320 sièges au Parlement irakien et il faut former des coalitions multipartites complexes pour obtenir la majorité nécessaire pour élire un nouveau premier ministre. Continuer la lecture de Le « faiseur de rois » est de retour

  1. Al-Sairoon, une coalition inter-sectaire fonctionnant sur une plate-forme anti-corruption

Hassan Nasrallah :
les États-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite vont-ils attaquer la Syrie ?


Par Sayed – Le 6 mai 2018 – Source sayed7asan

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, à Baalbeck, le 1er mai 2018, en préparation des élections législatives du 6 mai au Liban.

Traduit et sous-titré par Sayed

Transcription 

[…] Oui, la Résistance a besoin de protection politique, car il y a un complot international contre elle, qui s’accroît actuellement, ainsi qu’un complot régional contre elle. Et il se trouve maintenant des gens qui sont prêts à payer non pas 1 ou 2 milliards de dollars — je parle de l’héritier au trône saoudien (Mohammad b. Salmane) —, mais bien des centaines de milliards de dollars dans leur hostilité à l’Axe de la Résistance (Iran – Syrie – Hezbollah – Yémen – Irak), pour inciter les Etats-Unis à lancer une guerre dans la région, pour inciter Israël à lancer une guerre dans la région, et il en va de même à l’intérieur (du Liban).

Oui, la Résistance et les armes de la Résistance ont besoin d’une protection politique. Et cette protection, ce sont vos voix (aux élections législatives du 6 mai) qui la lui fourniront. Ce sont vos voix qui lui accorderont cette protection.

(Nous en avons besoin) aujourd’hui plus que jamais, ô mes frères et soeurs. En Syrie, les proxies ont été vaincus et ont échoué, et les instruments se sont effondrés. Nous sommes face à une nouvelle étape. La guerre peut se terminer avec (la défaite des) proxies, mais on peut également dire qu’elle peut reprendre (directement) avec les commanditaires (ceux qui ont créé et armé Daech, Al-Nosra…). Aujourd’hui, on ne sait pas comment Israël va se comporter en Syrie, et où il va mener la Syrie, le Liban et la région. Et de même pour les Etats-Unis. Les Etats-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite ne resteront pas inactifs face à l’échec de leur projet en Syrie, ni face à l’échec de leur projet en Irak, ni face à l’échec de leur projet au Liban. C’est pourquoi nous sommes toujours aujourd’hui au cœur de la bataille.

Le Liban, son peuple, sa souveraineté, son pétrole, son gaz, sa sécurité, son honneur, sa dignité, sa liberté sont toujours au cœur de la bataille. Et nous avons toujours besoin de l’équation tripartite en or : l’Armée – le Peuple – la Résistance. Et pour la protéger, vos voix sont nécessaires.

La deuxième liste à Baalbeck-Hermel est celle de ceux qui déclarent chaque jour que vos armes sont illégales, qui déclarent chaque jour qu’ils veulent supprimer les armes de la Résistance, et qui affirment chaque jour leur appartenance à l’Axe opposé (Washington-Riyad). Il est vrai que nous prônons le vivre ensemble, la coopération et le dépassement des conflits, mais telle est l’identité politique de certaines des listes adverses. […]

__________________________________________________