Analyse de la proposition de l’Autriche en matière de réfugiés et d’immigrés pour la périphérie de l’UE


Par Andrew Korybko – Le 11 mars 2017 – Oriental Review

Les Autrichiens ont récemment appelé les Balkans occidentaux, la Géorgie et l’Égypte à construire des centres de « réfugiés » et d’immigrants pour le traitement et potentiellement le logement indéfini des centaines de milliers d’individus non occidentaux qui entrent dans l’UE.

Analyzing Austria’s “Refugee”/Immigrant Proposal For The EU PeripheryM. Sebastian Kurz a déclaré au journal allemand Bild am Sonntag : « Ce n’est pas très important de savoir exactement où ils [les centres] seront. Ce qui est important, c’est que ces pays assureront la protection et que les gens qui tenteront illégalement d’arriver en Europe seront renvoyés là-bas. » Ce qu’il dit essentiellement, c’est que ces régions périphériques en dehors de l’UE se transforment en ce que les Serbes, par leur Premier ministre Aleksandar Vucic, ont déjà appelé des « parkings » pour les réfugiés et les immigrants, quelque chose dont il a juré qu’il ne laisserait jamais son pays le devenir.

Continuer la lecture de Analyse de la proposition de l’Autriche en matière de réfugiés et d’immigrés pour la périphérie de l’UE

La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?


Par Allison Weir – Le 11 fevrier 2017 – Source Information Clearing house

Le président Trump a publié un décret suspendant l’entrée aux États-Unis pour les personnes originaires d’Irak, de Syrie, de Libye, de Somalie, du Soudan, d’Iran et du Yémen (le décret est intitulé «Protéger la nation contre l’entrée des terroristes étrangers aux États-Unis»). Ces mêmes pays ont été l’objet de la «Visa Waiver Program Improvement and Terrorist Travel Prevention Act de 2015» [programme d’amélioration des octrois de visas et loi de prévention contre le voyage des terroristes, 2015], sous le président Obama.

Alors que les articles de presse sur le décret de Trump soulignent qu’il s’agit de pays à majorité musulmane, les analystes semblent avoir ignoré une autre caractéristique importante, que ces pays partagent.

À une exception près, tous ces pays ont été pris pour cible, en 2001, par certains hauts fonctionnaires des États-Unis. En fait, cette politique remonte à 1996, 1991, 1980 et même aux années 1950. Dans cet article, nous retracerons cette politique dans le temps et examinerons ses objectifs et ses promoteurs.

Continuer la lecture de La loi anti immigration de Trump est elle “Made in Israël” ?

Et en Grèce, ça va ?
La migration, vue des îles grecques


Démocrite

Par Alexandre Moumbaris – Le 9 février 2017

Il arrive à des réfugiés et des émigrants d’avoir à transiter par d’autres pays avant d’arriver dans celui où ils désirent se rendre et cela n’est pas toujours évident.

Continuer la lecture de Et en Grèce, ça va ?
La migration, vue des îles grecques

Le temps de la fureur


Par James Howard Kunstler – Le 30 Janvier 2017 – kunstler.com

Image associée
Il n’a fallu qu’une semaine au président Trump pour donner au corps politique un lavement sur l’immigration. Le but était peut-être d’éliminer un ensemble de mauvaises idées que Barack Obama avait réussi, depuis huit ans, à considérer comme « normales ». C’est-à-dire qu’il était inutile de faire appliquer les lois sur l’immigration forcément cruelles, que les frontières nationales sont un anachronisme barbare, ou que les lois fédérales sont facultatives dans certaines juridictions auto-sélectionnées.

Continuer la lecture de Le temps de la fureur

Soros dans les cordes


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 29 janvier 2017 – Source Strategic Culture

Bien que le géant multi-milliardaire des hedge funds et agitateur politique international George Soros ait perdu beaucoup, suite à l’élection de Donald Trump au poste de président des États-Unis et à la victoire du référendum du Brexit au Royaume-Uni, il est en passe de perdre encore du terrain, politiquement et financièrement, alors que les vents du changement politique balaient le globe.

Soros on the Ropes

Continuer la lecture de Soros dans les cordes

Où va l’Allemagne ?


Par Alex – Le 10 janvier 2016 – Source Club Orlov

Il y a environ un an, dans un état de désespoir et de danger imminent, j’ai écrit un article que Dmitry a eu la gentillesse de publier sur son blog intitulé Stratégie de sortie pour les traitres. Cet article est une mise à jour. Rien n’a changé fondamentalement, mais beaucoup de chose sont arrivées, et la situation ne s’est améliorée que sur un seul petit point.

Continuer la lecture de Où va l’Allemagne ?

Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

The ‘Battle of Berlin’ Will Be Last Stand of Globalism


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 2 novembre 2016 – Source Strategic Culture

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, quitte son poste à Strasbourg et cherche à occuper un poste plus important à Berlin. Schulz, qui, en 2003, a été comparé par le Premier ministre italien Silvio Berlusconi à un garde nazi de camp de concentration – un Kapo – semble prêt à prendre la barre du Parti social-démocrate (SPD), dans une manœuvre pour empêcher l’Allemagne de rejoindre les rangs des nations anti-Union européenne en Europe.

Continuer la lecture de Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

Le Jerusalem Post éreinte Georges Soros pour sa campagne de chaos global

«La première chose que nous voyons est la nature mégalomaniaque du projet philanthropique de Soros. Aucun coin du globe n’est protégé de ses efforts. Aucun domaine politique n’est épargné.»


Par Caroline B. Glick – Le 30 août 2016 – Source Russia Insider

Tout le monde déteste ce mec. On se demande pourquoi.

Les États-Unis ont ignoré la fuite de milliers de courriels de la Fondation Open Société (OSF) du milliardaire George Soros, par le groupe de hackers militants DCLeaks. L’OSF est le véhicule par lequel Soros a canalisé des milliards de dollars, au cours des deux dernières décennies, vers des organismes sans but lucratif aux États-Unis et dans le monde.

Continuer la lecture de Le Jerusalem Post éreinte Georges Soros pour sa campagne de chaos global