La France est devenue une puissance régionale de second rang


Andrei Martyanov – Le 18 septembre 2021 – Source Reminiscence of the future

Eh bien, je vais aussi en parler. Je veux dire toute cette affaire AUKUS et la perte par la France d’un énorme contrat pour fournir des sous-marins à la Royal Australian Navy. À ce stade, je ne suis pas intéressé par les détails techniques de cette histoire, car il est inutile de se concentrer sur les détails techniques de quelque chose qui peut encore changer plusieurs fois, peut-être même ne jamais se concrétiser. En revanche, je m’intéresse, comme toujours, aux facteurs fondamentaux qui définissent le cadre du problème. Le Drian et toute personne au sommet de la politique française peuvent bien exprimer leur frustration et jouer aux jeux géopolitiques qu’ils veulent :

Continuer la lecture

L’histoire ne se répètera pas


Par Andrei Martyanov – Le 24 juin 2021 – Source Reminiscence of the Future

HMS Defender : Moscou publie des images qui montrent qu'un navire de la marine est «chassé» par l'armée russe | Nouvelles du monde | ThePressFree

Au moment où j’étais sur le point de m’installer dans le mode d’anticipation de la vague de chaleur à venir, bang, voici qu’arrive un certain grincement de tuyaux prétendant qu’il peut jouer à la superpuissance. Tout le monde sait déjà que le HMS Defender a prétendu être « furtif » et pouvoir défendre quelque chose mais a violé les eaux territoriales de la Russie près de la Crimée. Des coups de semonce ont été tirés et deux OFAB-250 ont été largués sur la trajectoire du navire britannique, en totale conformité avec le droit international et le droit des frontières de la Russie. Oui, oui, et le Royaume-Uni est une superpuissance mondiale et possède le système politique le plus libre et le gouvernement britannique ne ment jamais, vraiment jamais, jamais (tout le temps).

Continuer la lecture

Zeus va bientôt voler


Par Andrei Martyanov – Le 14 mai 2021 – Source Reminiscence of the Future

Ce n’est pas un secret que la Russie a des projets très avancés d’exploration spatiale avec un volet militaire en cours. L’un de ces projets, qui est activement développé, est le remorqueur spatial nucléaire de classe mégawatt connu sous le nom de Zevs (Zeus). Son premier vol est prévu pour 2024 et c’est ce remorqueur qui emmènera la Russie sur Mars. Mais ce système est plus avancé que cela et c’est une chose de lire des spéculations sur ce véhicule spatial, franchement révolutionnaire, mais totalement autre chose lorsque ria.ru reçoit de la documentation et des rapports à ce sujet. Voici le rapport officiel d’hier sur les capacités du Zevs.

Continuer la lecture

Exploration des Limites


Par Andrei Martyanov – Le 19 mai 2021 – Source Reminiscence of the Future

It is here.Je ne mâcherai pas mes mots ici : La Russie n’a pas besoin de rencontrer Biden (ou qui que ce soit qui manipule cet avatar de POTUS), l’establishment américain (une grande partie), d’un autre côté, a vraiment besoin de cette rencontre. Les deux parties le savent, mais les Russes, qui ont appris à calculer les actions des États-Unis (ce qui n’est pas si difficile, en fait) plusieurs coups à l’avance, sont parfaitement à l’aise pour jouer un tel rôle. La Russie n’a pas besoin des États-Unis pour un certain nombre de raisons, dont les principales sont les suivantes :

Continuer la lecture

La catastrophique désintégration de l’Amérique


Les Démocrates rejettent l’Amérique ainsi que tous les critères de vérité


Le 14 février 2021 – Source Paul Craig Roberts

On peut observer la désintégration des États-Unis dans le procès-spectacle que les Démocrates font à Donald Trump à la manière des procès staliniens des années trente. Les Républicains ont fourni au Sénat la preuve en vidéo que les Démocrates ont réagi à leur défaite de 2016 en tenant un langage insurrectionnel, alors que Trump n’a pas réagi ainsi à l’élection volée de 2020.

Continuer la lecture

Le ministère des Affaires étrangères chinois publie une déclaration


Par Andrei Martyanov – Le 10 mai 2021 – Source Reminiscence of the Future

Mais d’abord, rappelez-vous ceci ? [Un résumé de la vidéo est disponible en fin d’article, NdT]

Comme je l’ai dit sans arrêt, la plupart de l’histoire occidentale de la Seconde Guerre mondiale et de l’histoire soviétique est complètement soljenitsifiée et, en général, falsifiée en une caricature qui a pour seul but de blanchir le nazisme et d’enlever la responsabilité collective de l’Occident pour les atrocités qu’il a commises à l’Est contre principalement les Slaves (et les Juifs). Les ouvrages d’histoire réelle et de connaissance de la guerre en Europe sont tout simplement rares et peu nombreux. La plupart du temps, le domaine des « études russes » est dominé par l’élément russe blanc vlasovite (Soljenitsyne et ses semblables), les traîtres évadés avec un agenda (Rezun, alias Souvorov) ou des propagandistes comme Anthony Beavor ou, tout à fait alternativement, des procurateurs de fantaisie ahistorique « doués » comme David Irving. Le dernier point est particulièrement drôle car récemment Miroslav Morozov (ancien officier de marine et historien naval réputé) et son groupe d’historiens militaires professionnels ont tout simplement démoli (en russe) les hypothèses ridicules d’Irving (comme d’habitude produites principalement dans l’esprit de la plupart des pseudo-historiens « révisionnistes ») sur toute l’histoire du convoi PQ-17, concoctée par Irving, et les vrais historiens russes (et anciens officiers d’encadrement, contrairement à Irving qui n’a jamais suivi le moindre cours universitaire de base) ont de facto exonéré Churchill et premier amiral Lord Dudley Pound de la culpabilité qui leur était imputée dans la destruction de PQ-17.

Continuer la lecture

Les États désintégrés d’Amérique


Par Pepe Escobar – Le 21 mai 2021 – Source The Saker’s Blog

Andrei Martyanov est un cas à part. Ce baby-boomer de la troisième vague, né au début des années 1960 à Bakou, dans le Caucase, qui faisait alors partie de l’ex-URSS, est sans doute le principal analyste militaire de la sphère russe. Il vit et travaille aux États-Unis, écrit en anglais pour un public mondial et excelle toujours dans son blog intitulé Reminiscence of the Future.

J’ai déjà eu le plaisir de faire la critique de ses deux précédents livres. Dans Losing Military Supremacy : The Myopia of American Strategic Planning, publié il y a près de trois ans, il démontrait de manière convaincante que l’écart entre les États-Unis et la Russie en matière de missiles était comparable à un « abîme technologique » et que le Khinzal était « un changement complet de la donne sur les plans géopolitique, stratégique, opérationnel, tactique et psychologique ».

Continuer la lecture

Dans un monde normal (rationnel), cela aurait été bien louche dès le départ


mais pas aux États-Unis où la vérité n’existe pas dans et autour de Washington D.C. ni dans les studios des principaux organes de propagande tels que MSNBC, CBS, CNN – vous les connaissez tous.


Par Andrei Martyanov – Le 15 avril 2021 – Source Reminiscence of the Future

WASHINGTON (AP) – La Maison Blanche a déclaré jeudi que la communauté du renseignement ne dispose pas de preuves concluantes que des agents du renseignement russe ont encouragé les talibans à attaquer les troupes américaines en Afghanistan. Cette évaluation, révélée jeudi alors que les États-Unis annonçaient une série de nouvelles sanctions contre le gouvernement russe, met à mal l’une des attaques les plus vives que Joe Biden et d’autres Démocrates ont lancées contre l’ancien président Donald Trump pendant la course à la Maison-Blanche de 2020. Joe Biden a attaqué Trump à plusieurs reprises pendant la campagne pour ne pas avoir tenu tête au président russe Vladimir Poutine alors que son administration était au courant des renseignements suggérant que des agents russes offraient des primes aux talibans. Mais jeudi, Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, a déclaré qu’après avoir examiné ces rapports classifiés, la communauté du renseignement a déterminé qu’elle n’avait qu’une « confiance faible à modérée » dans leur authenticité. Elle a déclaré que cela était dû en partie à la façon dont les renseignements ont été obtenus, notamment par des interrogatoires de détenus afghans.

Continuer la lecture

La dictature des nombres


Suite d’une conversation avec Paul Craig Roberts


Par Andrei Martyanov – Le 7 avril 2021 – Source Unz Review

Voici quelques chiffres, nous allons commencer par deux d’entre eux, 447 millions et 4,67 milliards. Ces deux chiffres en disent long, et sont à la base du déclin de l’Amérique et de son comportement de plus en plus irrationnel qui pourrait, en citant le célèbre tube de Bachman Turner, Overdrive, nous amener au proverbial « ain’t seen nothing yet / Vous n’avez encore rien vu ». Le premier chiffre correspond à la population de l’Union européenne, tandis que le second correspond à la population de l’Asie. La population de l’Asie représente environ 60 % de la population mondiale. La deuxième place est occupée par l’Afrique, avec environ 1,37 milliard d’habitants, et la troisième par l’Amérique latine et les Caraïbes, avec 659 millions d’habitants, ce qui est considérablement plus important que la population de l’Union européenne. La population de l’Amérique du Nord est d’environ 371 millions, ce qui, dans l’ensemble, ne semble pas très impressionnant. En fait, ca ne l’est pas.

Continuer la lecture