La guerre commerciale de Trump contre la Chine poursuit un objectif plus profond


Par F. William Engdahl – Le 8 avril 2018 – Source New Eastern Outlook

Les récentes mesures commerciales de Washington visent la Chine et non l’UE ou d’autres partenaires commerciaux. Toutefois, l’objectif n’est pas de réduire les exportations chinoises vers les États-Unis. L’objectif est de pousser à une ouverture fondamentale de l’économie chinoise aux réformes libérales du marché que cherche Washington mais auxquelles la Chine s’oppose fermement. Dans un sens, il s’agit d’une nouvelle version des guerres de l’opium anglo-américaines des années 1840, en utilisant d’autres moyens, pour pénétrer économiquement la Chine. Celle-ci a une vision de sa souveraineté économique en contradiction totale avec celle de Washington. Pour cette raison, Xi Jinping n’est pas prêt de céder et les dernières menaces d’escalade de Trump risquent la déstabilisation complète d’un système financier mondial déjà bien instable.

Continuer la lecture de La guerre commerciale de Trump contre la Chine poursuit un objectif plus profond

Le monde de l’autre côté du miroir, descente dans le terrier du lapin blanc


Un coup de gueule contre l’hystérie et de la russophobie occidentale


Par Christelle Néant – Le 16 avril 2018 – Source DONI Press

Pour toute personne rationnelle et sensée, le monde semble être devenu complètement fou, tout du moins le monde occidental. Le bombardement illégal mené en Syrie par les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, fait partie de ces symptômes de l’hystérie collective, que les gens encore capables d’utiliser leur cerveau ont du mal à appréhender. À quoi joue-t-on ?

Même un excellent analyste comme Emmanuel Todd en perd son latin à un certain point de son analyse de cette opération « pétard mouillé » ne comprenant pas le côté réel, hystérique et irrationnel de cette russophobie qui frappe l’Occident, des élites, jusqu’au peuple via les journalistes. Une russophobie qu’il n’arrive pas à justifier totalement de manière rationnelle par des arguments du type « volonté de cacher la merde sous le tapis ».

L’Occident, qui se nomme lui-même pompeusement « communauté internationale » pour donner plus de poids à ces quelques dizaines de pays sur les presque 200 que compte le monde, a une nouvelle fois violé le droit international dans lequel il se drape, comme Tartuffe le faisait avec la dévotion.

Continuer la lecture de Le monde de l’autre côté du miroir, descente dans le terrier du lapin blanc

Macron, le roquet de Trump!


Par Finian Cunningham – Le 14 avril 2018 – Source Chronique de Palestine

Représentant zélé du grand patronat français, Macron n’a de cesse d’aligner la prétendue politique étrangère française sur les intérêts du complexe militaro-industriel – Photo : Archives

Le président français Macron a fait monter les enchères sur la guerre en Syrie en affirmant que des armes chimiques avaient été utilisées par le « régime » le week-end dernier. Macron augmente ainsi les chances d’une frappe militaire conjointe avec les États-Unis sur la Syrie. Continuer la lecture de Macron, le roquet de Trump!

Histoire de l’Amérique du Sud 1/2


Par Andrew Korybko – Le 30 mai 2017 – Source geopolitica.ru

Image en provenance de Art.com

Comprendre l’histoire de ce continent, ainsi que son importance géostratégique au niveau mondial, apporte des clés de compréhension : pourquoi l’ensemble de ce continent est aussi exposé aux guerres hybrides, et quelles sont les motivations des USA à porter ce genre de conflits asymétriques. Nous n’allons pas ici passer en revue tous les détails historiques du continent, mais plutôt décrire la fresque qui permettra au lecteur d’inscrire les événements récents en Amérique du Sud dans leur continuité historique. De même, le présent travail n’expliquera pas la place de l’Amérique du Sud et de chacun des états qui la composent dans les vues stratégiques de chaque grande puissance, mais indiquera l’importance géostratégique du continent dans l’ordre multipolaire mondial en émergence. Nous décrirons également comment chaque pays du continent interagit avec son environnement territorial.

Continuer la lecture de Histoire de l’Amérique du Sud 1/2

L’intervention du Royaume-Uni en Russie pendant la Première Guerre mondiale


Par Nikolai Gorchkov – Le 5 avril 2018 – Source Sputnik

L’intervention militaire britannique en Russie de 1918-1919 était illégale et indéfendable, révèlent des documents du gouvernement britannique des Archives nationales. À cause d’elle, l’opinion publique russe à l’égard de la Grande-Bretagne est passée d’amicale à hostile. Continuer la lecture de L’intervention du Royaume-Uni en Russie pendant la Première Guerre mondiale

D’étranges choses se passent dans les pays européens qui résistent aux assauts de Soros.


Par Alex Gorka – Le 28 mars 2018 – Source Strategic Culture

Il se passe des choses étranges en Europe de l’Est et en Europe centrale mais ces évènements sont peu mentionnés par les médias. Deux chefs d’État, les Premiers ministres slovène et slovaque, ont démissionné presque simultanément. Le Premier ministre slovaque Robert Fico a été victime du scandale de l’assassinat de Jan Kuciak, un journaliste qui enquêtait sur la corruption au sein du gouvernement. Il a dû démissionner sous la pression de manifestations populaires.

Continuer la lecture de D’étranges choses se passent dans les pays européens qui résistent aux assauts de Soros.

Un accord avec la Corée du Nord comme moyen de reconfigurer le Moyen Orient ?


Hypothèses sur les stratégies de Trump


Par Alastair Crooke – Le 22 mars 2018 – Source Strategic Culture

La présidence de Donald Trump entre visiblement dans une nouvelle phase. Il commence à sortir la tête de l’eau et peut maintenant s’enorgueillir de quelques succès, il semble s’enhardir et être prêt à poursuivre avec son style personnel, impulsif et instinctif, style qui, selon lui, l’a conduit à la Présidence. Les choses sont sur le point de devenir « intéressantes » (au sens chinois du terme). Il se libère de ses harnais (Tillerson pour le JCPOA ; et Cohn pour les droits de douane). Et d’autres « gêneurs » conventionnels (c’est-à-dire McMaster) pourraient aussi disparaître dans les jours à venir. Le général Mattis risque de se sentir un peu seul à l’avenir.

Continuer la lecture de Un accord avec la Corée du Nord comme moyen de reconfigurer le Moyen Orient ?

Les nuages de la guerre ne feront-ils que passer ou la tempête va-t-elle faire rage ?


Une analyse d’Alastair Crooke


Par Alastair Crooke – Le 3 mars 2018 – Source Conflict Forum

La haine compulsive des élites occidentales envers le président Poutine surpasse tout ce que l’on a pu voir pendant la guerre froide.  En Syrie, en Ukraine, au Moyen-Orient, au Proche-Orient, en Eurasie ; et maintenant cette haine s’est infiltrée jusque dans le Conseil de sécurité, le laissant irrémédiablement polarisé – et paralysé. Cette hostilité s’est également propagée à tous les alliés de la Russie, les contaminant. Elle laisse entrevoir – presque inévitablement – d’autres sanctions contre la Russie (et ses amis) dans le cadre de la loi fourre-tout intitulée « Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act » [Résister aux adversaires de l’Amérique grâce aux sanctions]. Mais la vraie question est : cette hystérie collective risque-t-elle de provoquer une guerre ?

Continuer la lecture de Les nuages de la guerre ne feront-ils que passer ou la tempête va-t-elle faire rage ?

Aux États-Unis, le mensonge s’institutionnalise.


Les services de renseignements ne veulent plus faire leur boulot, fournir de vrais renseignements sur le monde et en particulier l’Iran et la Corée du Nord.


Par Ted Snider – Le 1er mars 2018 – Source Consortium News

Le 13 février, la communauté américaine du renseignement a publié son Évaluation de la menace mondiale pour 2018. C’est un document effrayant à lire, mais peut-être pas pour les raisons auxquelles vous vous attendez. Il n’est pas effrayant à cause de la menace qui pèse sur l’Amérique ou le monde qu’il révèle, mais plutôt parce qu’il montre l’incapacité des services de renseignement à entendre ou à voir ce que disent ou font les adversaires américains.

Sur la Corée du Nord, par exemple, les agences qui entendent tout ne semblent pas avoir entendu ce que la Corée du Nord a dit ; sur l’Iran, les agences qui voient tout ne semblent pas voir ce qu’elles savent depuis longtemps.

Continuer la lecture de Aux États-Unis, le mensonge s’institutionnalise.

La relation États-Unis – État islamique devient un sujet chaud pour le Moyen-Orient


Par M. K. Bhadrakumar – Le 6 février 2018 – Source Strategic culture

Téhéran a commencé à souligner d’une voix forte et grave son inquiétude envers le fait que les États-Unis soit en train de transférer des combattants d’État islamique (EI) de Syrie et d’Irak, où ils ont été vaincus, vers l’Afghanistan.

Le 30 janvier, le Guide suprême iranien, Ali Khamenei, a déclaré : « L’objectif américain de transférer les terroristes d’EI en Afghanistan vise à justifier la poursuite de son déploiement dans la région et à renforcer la sécurité du régime sioniste. » Il faut savoir que toute déclaration du Guide suprême signale invariablement une directive politique forte, fondée sur une décision bien pesée prise en fonction des informations venant des services de renseignements du pays.

Continuer la lecture de La relation États-Unis – État islamique devient un sujet chaud pour le Moyen-Orient