Le Hezbollah prend de la hauteur


Par M.K. Bhadrakumar – Le 5 novembre 2023 – Source Indian Punchline

La question palestinienne, que Benjamin Netanyahou pensait avoir pratiquement résolue en assimilant progressivement “tout Israël” à une entité sioniste, est revenue en force sur le devant de la scène politique du Moyen Orient et de la société internationale, grâce au Hamas, le char de la résistance palestinienne.

Si l’on en croit le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, l’attaque du Hamas contre Israël, le 7 octobre, était “entièrement le fruit de la détermination et de l’exécution palestiniennes, méticuleusement dissimulées à tous, y compris aux factions de la résistance basées à Gaza […] et libres de tout enchevêtrement avec des acteurs régionaux ou internationaux“.

Dans son discours historique prononcé vendredi à Beyrouth, Nasrallah a souligné que l’attaque du Hamas contre Israël “a démontré sans équivoque que l’Iran n’exerce aucun contrôle sur les factions de la résistance, les véritables décideurs étant les chefs de la résistance et leurs combattants dévoués“.

Continuer la lecture

Le discours de Nasrallah à propos de Gaza


Par Moon of Alabama − Le 3 novembre 2023

Discours du chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, lors de la cérémonie d’hommage aux martyrs sur la route d’Al-Qods (comme noté de manière incomplète en écoutant la traduction en direct d’Al Jazeera) :

Félicitations à ceux qui, au Liban, à Gaza et en Cisjordanie, sont tombés au combat depuis le 7 octobre.

Condoléances et bénédiction à leurs proches, condoléances à la population de Gaza et de Cisjordanie.

Quatre problèmes ont été causés par le stupide gouvernement israélien :

Continuer la lecture

La situation se dénoue ; “Israël” devrait rester à l’écart


Le changement est inéluctable. Si “Israël” intervient – en s’imaginant qu’il aide l’Amérique – il est probable qu’il s’agisse d’une erreur stratégique.


Par Alastair Crooke – Le 19 août 2023 – Source Al Mayadeen

La semaine dernière, une délégation Démocrate du Congrès américain (organisée par l’AIPAC) a visité une batterie du Dôme de Fer et ce qu’elle a appelé les “tunnels terroristes du Hezbollah dans le nord d’Israël” . Cette visite reflète les tensions croissantes dans les régions frontalières de la Palestine occupée et du Liban. Ces tensions annoncent-elles l’imminence d’une guerre ou sont-elles le symptôme de la crise intérieure d’“Israël” ? Continuer la lecture

La guerre de 2006 au Liban : Une guerre pilote de rééquilibrage militaire ?


Le Hezbollah avait pris la peine d’étudier en profondeur son ennemi, de connaître ses forces et ses faiblesses, et donc de savoir comment monter les feintes pour le tromper.


Par Alastair Crooke – Le 22 juillet 2023 – Source Al Mayadeen

crooke alastairLa relecture de mon article (avec Mark Perry) sur la guerre de 2006 – longtemps en préparation, mais ostensiblement déclenchée par la réponse militaire d’“Israël” à l’enlèvement par le Hezbollah de deux soldats et à l’assassinat de huit autres le 12 juillet – me rappelle des souvenirs, en particulier cette semaine, alors que la guerre en Ukraine atteint son point d’inflexion. Je vois naturellement des résonances entre les deux guerres, mais aussi une lacune majeure dans cet article. Continuer la lecture

Un vent de guerre souffle dans la région


Ce dilemme pour “Israël” a précisément été au centre des discussions lors de la visite de Biden en “Israël”. “Israël” a insisté pour que Biden trace une “ligne rouge” pour l’Iran : soit accepter une solution diplomatique avec Téhéran dans un délai déterminé, soit faire face à une guerre contre l’Amérique. Biden s’est défilé.


Par Alastair Crooke – Le 8 août 2022 – Source Al Mayadeen

Sayyed Hassan Nasrallah a averti explicitement que si les droits d’exploration de la ZEE maritime du Liban vis-à-vis d’“Israël” n’étaient pas résolus, il entrerait en guerre. Il a même fixé une date limite : septembre. Dans un mois seulement. Dans ce contexte, il existe un précédent potentiellement explosif : la situation des champs libanais contestés (Karish et Qana) rappelle étrangement celle des champs de gaz volés dans la bande de Gaza en Palestine. Les habitants de Gaza ne peuvent que regarder les plates-formes de forage gazier israéliennes opérer à quelques kilomètres de leur propre côte, ce qui ne leur rapporte que quelques maigres pourcentages de la valeur extraite. Continuer la lecture

Retour de bâton de la politique étatsunienne de sanctions contre la Syrie


Par Moon of Alabama – Le 7 septembre 2021

L’hostilité des États-Unis envers l’axe de la résistance en Iran, en Irak, en Syrie et au Liban conduit à des objectifs contradictoires. Si les États-Unis veulent isoler la “résistance”, ils veulent aussi conserver leur rôle dominant au Liban. Ces objectifs sont désormais en conflit. Les États-Unis se trouvent donc dans une situation où ils devront lever les sanctions contre la Syrie pour pouvoir concurrencer politiquement le Hezbollah au Liban.

Les États-Unis avaient assiégé économiquement le Liban pour le contraindre à obéir :

Continuer la lecture

Israël punit les médias pour avoir informé le public de l’escalade militaire contre la Palestine


Par Moon of Alabama – Le 15 mai 2021

Aujourd’hui est le jour de la Nakba, date commémorative de l’expulsion violente de plus de 700 000 Palestiniens de leurs maisons, il y a 74 ans, expulsions qui ont encore lieu aujourd’hui.

Hier encore, Fares Akram, reporter de l’Associated Press à Gaza, écrivait dans son journal intime au sujet de l’expulsion de sa famille et de sa vie sous les bombardements des colons :

Continuer la lecture

Escalade militaire en Palestine. Le Hezbollah est prêt à se joindre au combat


Par Moon of Alabama – Le 13 mai 2021

La bataille actuelle que les occupants de la Palestine ont lancé contre la population indigène présente des caractéristiques inhabituelles.

Alors que le conflit a, sans aucun doute, été déclenché par les occupants coloniaux, l’escalade récente semble être entretenue par la résistance. Elle pourrait bien faire partie d’un plan plus vaste.

L’armée israélienne avait prévu depuis un certain temps une manœuvre de grande envergure, d’une durée de 30 jours, pour s’exercer à une attaque contre le Hezbollah libanais. La semaine dernière, le Hezbollah avait réagi :

Continuer la lecture

Des responsables américains affirment que des Kurdes irakiens ont aidé à tuer Qassam Soleimani


Par Moon of Alabama – Le 8 mai 2021

Yahoo a mis en première page un long article sur le meurtre, début 2020, du général iranien Qassem Soleimani et du chef de la résistance irakienne Abu Mahdi al-Muhandis.

« Comploter est difficile » : Le plan secret de l’administration Trump pour tuer Qassem Soleimani.

Cet article, basé sur des entretiens avec 15 responsables américains, en poste ou à la retraite, révèle de nouveaux détails sur l’assassinat de Soleimani, dont les longues délibérations de l'administration Trump sur l'assassinat du général iranien et d'autres hauts responsables et mandataires iraniens. Il dépeint une opération plus sophistiquée que l’on ne pensait et une longue liste de personnes potentiellement ciblées pour être tuées. Il décrit également des menaces à l'encontre de responsables américains suite à cette attaque, une information qui n'avaient pas encore été divulguée.

MoA a longuement parlé des conséquences de l’assassinat et la plupart de ce qui est dit dans l’article de Yahoo n’est pas du tout nouveau. C’est ce qui le rend suspect.

Soleimani et Muhandis pendant une bataille contre État Islamique

Continuer la lecture

Liban : l’ambassade britannique dans ses oeuvres …


L’ambassade britannique au Liban infiltre les renseignements militaires, fournit du matériel de surveillance et endoctrine les jeunes Palestiniens


Par Moon of Alabama − Le 1er février 2021

L’ambassadeur britannique au Liban est “très excité” par l’idée de remettre à l’armée libanaise d’inutiles véhicules de patrouille à moitié blindés :

Continuer la lecture