Qui a perdu le Kazakhstan et au profit de qui ?


Par The Saker – Le 9 janvier 2022 – Source The Saker’s Blog

L’ampleur de la crise au Kazakhstan en a surpris plus d’un, moi y compris. Certains l’ont comparé à l’Euromaïdan de Kiev, mais c’est une très mauvaise comparaison, ne serait-ce que parce que l’Euromaïdan s’est déroulé sur la place d’une ville alors que la violente insurrection (car c’est bien de cela qu’il s’agit !) au Kazakhstan a commencé dans les régions occidentales mais s’est rapidement étendue à l’ensemble du pays (qui est immense). Rien que par l’ampleur de l’insurrection (environ 20 000 combattants bien organisés et entraînés dans tout le pays) et son extrême violence (des policiers ont été décapités !), il est évident qu’il ne s’agissait pas de quelque chose de spontané, mais de quelque chose de soigneusement préparé, organisé et exécuté. La façon dont certains insurgés ont immédiatement attaqué toutes les stations de télévision et les aéroports, tandis que le reste de la foule saccageaient les rues et pillaient les magasins, montre un degré de sophistication qu’Ed Luttwak aurait approuvé !

Pour moi, cela ressemble beaucoup plus à ce qui s’est passé en Syrie dans les villes de Daraa, Homs, Hama, Alep, Damas, et bien d’autres.

Continuer la lecture

Les mystères derrière la rébellion ratée au Kazakhstan


Par Moon of Alabama – Le 8 janvier 2022

Le mystère demeure entier quant aux forces qui se cachent derrière la rébellion au Kazakhstan. Alors que j’avais présumé qu’il s’agissait d’une opération de la CIA, il se peut qu’elle ait été confiée au MI6 britannique. Il existe aussi d’autres possibilités.

L’action observée ces derniers jours sentait fortement la révolution de couleur, typiquement fomentée par les États-Unis. Les gangs qui ont attaqué les forces de police, incendié des bâtiments et pris d’assaut les lieux où étaient stockées des armes semblaient très bien entraînés. Ils travaillaient en formation et étaient manifestement sous le commandement de quelqu’un. Certains d’entre eux semblaient être des tireurs d’élite entraînés, car certains tirs atteignaient les policiers à grande distance. Trois des policiers tués ont été décapités, ce qui indique la présence d’éléments djihadistes. Certains d’entre eux seraient également des étrangers et la taille de la force totale a été estimée à 20 000 personnes. Certains ont émis l’hypothèse que ces personnes venaient de Turquie, où le président Erdogan utilise des djihadistes syriens à des fins de politique étrangère. Mais dans l’intérêt de qui ferait-il cela au Kazakhstan ?

Continuer la lecture

L’intervention russe au Kazakhstan crée un précédent


Les acteurs étrangers n’ont peut-être pas déclenché les troubles, mais ils joueront un rôle déterminant dans la façon dont ils se termineront.


Par Fyodor Lukyanov − Le 7 janvier 2021 − Source RT

La soudaine flambée de violence au Kazakhstan a pris les analystes et les observateurs internationaux par surprise. Maintenant, la décision de déployer une force régionale de maintien de la paix est devenue le dernier jalon majeur pour l’espace post-soviétique.

Aux premières heures de la matinée de jeudi, l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) dirigée par la Russie, qui regroupe les forces armées de six anciennes républiques de l’URSS, dont le Kazakhstan, a annoncé qu’elle enverrait une force de maintien de la paix pour aider à maintenir l’ordre alors que les troubles se propageaient dans ce vaste pays d’Asie centrale.

Continuer la lecture

La rébellion dirigée par les États-Unis au Kazakhstan pourrait bien renforcer la Russie


Par Moon of Alabama – Le 6 janvier 2022

Début 2019, le think tank RAND, financé par le Pentagone, a publié un vaste plan d’attaques non militaires contre la Russie.

“Extending Russia : Competing from Advantageous Ground”. [Faire que la Russie s’éparpille ; Entrer en compétition là où nous avons l’avantage]

Ce rapport de 350 pages recommande certaines mesures à prendre par les États-Unis pour contenir la Russie. Comme le dit son résumé :

Continuer la lecture

Quels virus sont étudiés par les laboratoires biologiques de l’armée américaine au Kazakhstan ?


Par Vladimir Platov – Le 6 août 2021 – Source New Eastern Outlook

De nombreuses plaintes ont été formulées ces derniers temps au sujet de l’activité des États Unis dans le domaine du développement d’armes biologiques, car la liste des raisons de ces plaintes ne cesse de s’allonger. L’une des principales est l’activité permanente de plus de 400 laboratoires biologiques militaires créés par les États-Unis dans 25 pays, dont les anciennes républiques soviétiques – Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Kazakhstan, Moldavie, Ukraine et Ouzbékistan.

Continuer la lecture