Vous pensez camionnage ? Passez à la conduite en peloton !


Par Ugo Bardi – Le 11 février 2018 – Source Cassandra Legacy

image de scania.com

Le concept de « peloton » implique des camions connectés électroniquement et proches les uns des autres. C’est une idée beaucoup plus innovante que celle des voitures particulières auto-pilotées et elle a le potentiel de révolutionner le transport routier en réduisant drastiquement les coûts.

Les voitures autonomes (ou « véhicules automatisés » VA) font fureur dans le débat. Dans la plupart des cas, nous avons beaucoup de battage publicitaire et peu de preuves, mais il est également vrai que de telles voitures ne sont pas impossibles. Alors, que pouvons-nous dire à propos de cette idée ?

Continuer la lecture de Vous pensez camionnage ? Passez à la conduite en peloton !

Élections italiennes : la grande surprise 5 étoiles


Par Ugo Bardi – Le 6 Mars 2018 – Source Cassandra Legacy


Résultats presque définitifs des élections nationales italiennes du 4 mars 2018. Le « Mouvement cinq étoiles » (M5s) a obtenu le plus de votes, bien que la coalition de centre-droite (CDX) ait le plus grand nombre de sièges au parlement italien. Pour le centre-gauche (CSX), c’était un désastre total. Donc, qu’est-ce qui a fait le succès du parti M5s ? Mon impression est que son mode de fonctionnement pourrait être décrit comme un « gouvernement par Facebook, pour Facebook, au nom de Facebook ». Est-ce notre avenir politique ?

Continuer la lecture de Élections italiennes : la grande surprise 5 étoiles

Épistémologie de Terremer: l’univers est-il une machine ?


Par Ugo Bardi – Le 14 janvier 2018 – Source CassandraLegacy

Deux personnages du monde de Terremer : Ged et Vetch (Ged est celui qui a les cicatrices sur le visage). Derrière Ged, l’Ombre. Une image merveilleuse de Paul Duffield.

Je propose ici une version modifiée d’un post que j’ai publié l’année dernière sur mon blog Chimeras. Je soutiens ici que tous nos problèmes sont de nature épistémologique : nous ne savons pas comment trouver la vérité. Dans la série Terremer, Ursula Le Guin nous a donné quelques indices, mais aucune solution, sur ce dilemme.

« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. » (Arthur C. Clarke)

Imaginez que vous n’avez jamais été exposé aux milliers d’années d’accumulation de ce que nous appelons la « culture ». Imaginez que vous regardez le monde avec de nouveaux yeux ; comme si vous le voyiez pour la première fois. Vous y verrez toutes sortes de choses : des gens, des animaux, des rivières, des rochers, des bâtiments, des montagnes, et bien plus encore. Et vous allez essayer de donner un sens à tout cela. Alors, vous remarquez que certaines choses bougent, grandissent, rétrécissent et changent de forme. Il semble y avoir une certaine hiérarchie dans ce genre d’entités ; certaines bougent vite et d’autres lentement, d’autres ne bougent pas du tout, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne le font jamais (pensez à un volcan). Vous pourriez penser que toutes ces choses ont une âme   ; que, d’une certaine manière, elles sont comme vous, il y a une certaine parenté dans toutes choses.

Continuer la lecture de Épistémologie de Terremer: l’univers est-il une machine ?

Combien de temps les riches seront-ils prêts à partager les routes avec les pauvres ?


Par Ugo Bardi – Le 23 janvier 2018 – Source CassandraLegacy

Film de 1966 de François Truffaut

Dans le roman de Ray Bradbury « Fahrenheit 451 » on nous parle d’un monde sans voitures particulières. Bradbury avait correctement compris que les dictatures ont non seulement tendance à brûler les livres, mais n’aiment pas non plus que leurs citoyens possèdent des voitures particulières. Dans ce post, je soutiens que l’inégalité sociale croissante en Occident peut conduire à la disparition de la voiture privée pour la classe moyenne. Cette évolution peut être aidée par des concepts tels que le TTQS (transport en tant que service).

Continuer la lecture de Combien de temps les riches seront-ils prêts à partager les routes avec les pauvres ?

Donald Trump : empereur sage ou condamné à la damnation éternelle ?


Par Ugo Bardi – Le 28 janvier 2018 – Source CassandraLegacy

Il y a environ un an, peu avant les élections américaines, j’ai publié un article sur Cassandra’s Legacy où je me demandais à quoi ressembleraient Donald Trump et Hillary Clinton s’ils étaient des empereurs romains. Je pensais que l’Empire romain des Ier et IIe siècles avait beaucoup de problèmes auxquels l’Empire américain est confronté de nos jours : ressources en baisse, coûts excessifs, appareils militaires surdimensionnés et autres. J’en ai conclu que Hillary Clinton aurait pu ressembler à l’empereur Trajan, qui s’est embarqué dans une tentative militaire difficile pour étendre son empire qui, finalement, s’est soldée par une défaite. Trump, au contraire, aurait pu ressembler à l’empereur Hadrien, successeur de Trajan, qui a pris le chemin inverse : arrêter toutes les guerres d’expansion et consolider l’Empire à l’intérieur de ses frontières.

Continuer la lecture de Donald Trump : empereur sage ou condamné à la damnation éternelle ?

Trump et Berlusconi : signes avant-coureurs de la prochaine falaise de Sénèque


Par Ugo Bardi – Le 20 janvier 2018 – Source CassandraLegacy


Donald Trump et Silvio Berlusconi ont de nombreux points communs comme leaders nationaux. Je soutiens ici qu’ils sont le symptôme d’une transition politique majeure qui inverse des tendances qui ont débuté il y a plus de deux siècles avec la Révolution française. Les droits de l’homme ont un coût et jusqu’à présent, ce coût a été payé par des combustibles fossiles (nos « esclaves énergétiques »). Maintenant que nos esclaves de l’ombre nous quittent, qui paiera ? Ce n’est pas un petit problème et le résultat semble être une « transition de type Sénèque » en cours qui va nous catapulter dans un monde nouveau et différent.

Continuer la lecture de Trump et Berlusconi : signes avant-coureurs de la prochaine falaise de Sénèque

Les Romains et nous. Pourquoi la violence de l’État est en hausse


Par Ugo Bardi – Le 8 janvier 2018 – Source CassandraLegacy

La police espagnole a blessé des centaines de personnes, y compris des femmes et des personnes âgées, lors du référendum pour l’indépendance de la Catalogne, en 2017. Ce n’était pas le pire de ce que les États peuvent faire – et qu’ils ont fait – à leurs citoyens, mais c’est une indication que la violence de l’État est en hausse. Peut-être pouvons-nous trouver des raisons à cette tendance si nous regardons l’histoire de la Rome antique. Les Romains étaient extrêmement cruels et violents, peut-être un effet de leur dépendance aux esclaves. Dans notre cas, nous avons remplacé les esclaves humains par des esclaves fossiles (combustibles fossiles) mais, comme ils nous abandonnent, nous risquons de revenir à la violence des temps anciens.
Continuer la lecture de Les Romains et nous. Pourquoi la violence de l’État est en hausse

Pourquoi avons-nous besoin d’emplois si nous pouvons avoir des esclaves qui travaillent pour nous ?


Par Ugo Bardi – Le 26 novembre 2017 – Source CassandraLegacy

Nous supposons normalement que tout ce qui crée des emplois est une bonne chose, mais est-ce vraiment le cas ? Notre prospérité actuelle est-elle liée au fait d’avoir des « emplois » ? N’est-ce pas plutôt le résultat du grand nombre d’esclaves énergétiques qui travaillent pour nous sous la forme de combustibles fossiles ? Aujourd’hui, chacun d’entre nous a probablement plus d’esclaves en termes de production d’énergie disponible que même les plus riches du monde antique pouvaient rêver d’en avoir. Mais, dans le monde antique, les riches patriciens romains connaissaient la source de leur richesse et pratiquaient l’« otium » la recherche du plaisir et du savoir sans les besoins de la survie quotidienne, pris en charge par les esclaves humains. De nos jours, au contraire, nous avons tendance à négliger, voire à nier activement, le rôle de nos esclaves fossiles.

Nous affirmons, et peut-être même le croyons-nous, que nos antiques boulots sont ce qui nous fait vivre et nous nous engageons avec enthousiasme dans l’équivalent de creuser des trous dans le sol pour les remplir dans la foulée, ceci comme moyen de nous enrichir en augmentant la valeur numérique de cette divinité curieuse que nous appelons « PIB ». C’est peut-être parce qu’au fond, nous savons que, tôt ou tard, nos esclaves fossiles vont s’évaporer dans l’air et nous quitter.
Continuer la lecture de Pourquoi avons-nous besoin d’emplois si nous pouvons avoir des esclaves qui travaillent pour nous ?

La règle d’or du progrès technologique


L’innovation ne résout pas les problèmes, elle les crée


Par Ugo Bardi – Le 21 décembre 2017 – Source CassandraLegacy

 

Tu vois cette chose là-bas ? C’est un robot de sécurité autonome, quelque chose qui est à la mode de nos jours. Évidemment, pour chaque problème, il doit y avoir une solution technologique. Alors, qu’est-ce qui pourrait mal se passer avec l’idée que le problème des sans-abri peut être résolu au moyen de robots de sécurité ? Après tout, ils ne sont pas armés… Je veux dire, pas encore.

Continuer la lecture de La règle d’or du progrès technologique

Êtes-vous prêt pour une nouvelle série d’exterminations de masses ?


Par Ugo Bardi – Le 12 novembre 2017 – Source CassandraLegacy


Voici la grande « pulsation » des exterminations de masse survenues au cours du XXe siècle (graphique créé par Rummel). Selon ce tableau, 262 millions de personnes ont été exterminées au cours du siècle dernier, principalement par les gouvernements dans une série d’actions que Rummel définit comme des « démocides ». La question est : « est-ce que quelque chose de similaire pourrait se produire dans le futur ? » Il s’avère que les exterminations de masse sont comme des tremblements de terre, leur occurrence ne peut pas être prédite exactement ; mais nous pouvons estimer la probabilité d’un événement d’une certaine taille à se produire. Et plus le temps passe, plus il est probable qu’une nouvelle impulsion d’exterminations massives se produise.

Continuer la lecture de Êtes-vous prêt pour une nouvelle série d’exterminations de masses ?