Les États du Conseil de coopération du Golfe, dirigé par l’Arabie saoudite, vont disparaitre dans l’oubli


Par Moon of Alabama – Le 5 juin 2017

Encouragée par le soutien des États-Unis, l’Arabie saoudite a lancé une campagne pour subordonner finalement le Qatar au statut d’État client. Le plan a maintenant atteint un point culminant. Il y a quelques heures, Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont rompu tous leurs liens avec le Qatar.

Tous les espaces terrestres et aériens ont été fermés au trafic qatari et les routes terrestres coupées. Tous les Qataris devront quitter ces pays dans les 14 jours. Les diplomates qataris n’ont que 48 heures.

Continuer la lecture de Les États du Conseil de coopération du Golfe, dirigé par l’Arabie saoudite, vont disparaitre dans l’oubli

Les jours de honte arabe

«Les dirigeants palestiniens ne sont pas aussi dogmatiques et endoctrinés que l’était Arafat. Ils sont tout simplement des vendus. Les dirigeants de l’Autorité palestinienne se sont mis à aimer l’argent du pétrole saoudien et les dirigeants du Hamas sont à vendre ou à louer en échange de n’importe quel argent sunnite.» Ghassan Kadi.

Par Ghassan Kadi – Le 7 Mars 2016 – thesaker.is

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a finalement obtenu ce qu’il voulait. Au cours d’une réunion, le mois dernier, le CCG et d’autres ministres des Affaires étrangères arabes ont condamné l’Iran pour les violences commises contre l’ambassade saoudienne. Le ministre libanais des Affaires étrangères, Basil, membre pro-Hezbollah de la coalition du 8 mars, s’est abstenu. En conséquence, le Liban a été puni par l’Arabie saoudite lorsque celle-ci a décidé de ne pas honorer son contrat d’aide de 4 milliards de dollars envers l’armée et la police libanaise.

Continuer la lecture de Les jours de honte arabe