La politique africaine de la France sous la présidence d’Emmanuel Macron


Par Pavel Nastine – Le 7 juillet 2018 – Source New Eastern Outlook

C’est bien connu, avant le début des années 1960, la France était la plus grande puissance coloniale. Tout le Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc, Mauritanie) ainsi que les actuels Burkina Faso, Djibouti, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Union des Comores, République centrafricaine et Tchad étaient sous son contrôle en Afrique. En fait, le pillage de ces pays est devenu une base de la prospérité française au XXe siècle. De nombreuses nations, comme les Algériens, qui ont sacrifié plus d’un million de vies sur l’autel de la liberté et de l’indépendance, se souviennent trop bien des crimes des colonialistes et certains, par exemple au Rwanda, posent la question du rôle de la France dans le génocide rampant dans ces pays au cours de la période post-coloniale. Continuer la lecture de La politique africaine de la France sous la présidence d’Emmanuel Macron

Le panafricanisme, clé de la libération de l’Afrique


Par John Wight – Le 25 mai 2018 – Source Sputnik

Il y a des idées qui ne mourront jamais, malgré le temps qui passe ; leur force et leur portée sont trop grandes. L’une de ces idées est le panafricanisme.

La Journée de la libération de l’Afrique rappelle, célèbre et réaffirme chaque année l’idée, l’histoire et la vision du panafricanisme. En 2018, elle tombe le vendredi 25 mai. Ce jour-là, les communautés africaines, non seulement dans l’Afrique elle-même, mais aussi dans les Caraïbes, en Europe et en Amérique du Nord, se réunissent pour honorer les grands héros du panafricanisme – Haile Selassie, Julius Nyerere, Patrice Lumumba, Kwame Nkrumah, Ben Bella, Kwame Toure, Muammar Kadhafi, ainsi que Marcus Garvey, W E DuBois et Malcolm X qui appartenaient à la diaspora africaine au sens large. Continuer la lecture de Le panafricanisme, clé de la libération de l’Afrique