Une attaque de propagande menée par l’université d’Oxford vise Veterans Today.


La chasse aux sorcières menée par les néocons commence.


Par Gordon Duff – Le 21 octobre 2017 – Source New Eastern Outlook

Un « article de calomnies » basé sur une « étude de l’université d’Oxford » à propos d’un obscur site internet connu sous le nom de Veterans Today, a été récemment débattu dans la presse de droite américaine. Ce site, certainement obscur pour de nombreux milieux mais pas celui des militaires et du renseignement, est accusé d’être financé et dirigé par la Russie pour influencer les meilleurs généraux américains, adoucir la politique américaine en Syrie et promouvoir la coopération militaire avec la Russie.

Ce que personne ne se demande, c’est qui a financé cette « enquête ». Un examen rapide révèle que Google Jigsaw, une filiale de Google Corporation chargée des changements de régime, c’est-à-dire un groupe de défense paramilitaire opérant au Moyen-Orient et en Afrique, a financé cette étude d’Oxford.

Comme par hasard, Veterans Today venait de révéler que Google Jigsaw, ou son précurseur Google Idea Groups, fournissait des armes, des services de renseignement et de propagande aux groupes terroristes ISIS et al Nusra / al-Qaïda au nom de clients israéliens et saoudiens. L’une des informatrices de Veterans Today, Serena Shimm, une journaliste de Detroit née en Turquie, a été assassinée après que l’article sur Google Idea Groups a été publié.

Continuer la lecture de Une attaque de propagande menée par l’université d’Oxford vise Veterans Today.