Message de soutien à Iurie Rosca


valerie_bugault

Valérie Bugault – Juin 2018

 Mon cher Iurie, 

La plume étant ma meilleure arme, la plus efficace, c’est par elle que je viendrai te soutenir. Jusqu’à il y a peu, j’ignorais et ton nom et le lieu de situation exact de ton pays, la Moldavie ; petit pays par sa superficie mais grand pays par sa position géographique et par sa culture, à la croisée des chemins de l’Est et de l’Ouest, avec le christianisme comme point de jonction. 

Continuer la lecture de Message de soutien à Iurie Rosca

Les banques internationales contre les États


Par Valérie Bugault − Avril 2018

Résultat de recherche d'images pour "images banques internationales"
medias-presse.info

Une analyse de la question monétaire permet d’atteindre très rapidement la question, essentielle, de la souveraineté, elle-même liée à la notion d’État. La privatisation de la monnaie est la cause première de la perte de souveraineté de l’État car celui qui finance est toujours en position de force par rapport à celui qui a besoin d’être financé. Cause première de la dégradation politique, cette privatisation n’est néanmoins pas la seule cause de la déchéance étatique, laquelle répond à une chaîne de causalité de nature institutionnelle.

Nous allons distinguer les deux étapes essentielles de la privatisation de la monnaie (I) avant de considérer pourquoi (II) et comment (III) cette privatisation a pris le contrôle du phénomène politique.

Continuer la lecture de Les banques internationales contre les États

Faut-il appeler de nos vœux l’avènement des cryptomonnaies ?


valerie_bugault

Par Valérie Bugault − le 7 février 2018

Valérie Bugault nous propose une série de deux articles en écho à l’interview de Xavier Moreau  publiée récemment sur le site des Non Alignés. Dans ce second article, elle commente l’analyse que Xavier Moreau fait du Bitcoin et développe sa vision.

2017-year-of-the-bitcoin

Continuer la lecture de Faut-il appeler de nos vœux l’avènement des cryptomonnaies ?

La France est-elle réellement un « État socialiste » ?


valerie_bugault

Par Valérie Bugault − le 2 février 2018

Résultat de recherche d'images pour ""etat socialiste""

Valérie Bugault nous propose une série de deux articles en écho à l’interview de Xavier Moreau  publiée récemment sur le site des Non Alignés. Dans ce premier article, elle reprend les mots de l’interviewé qui parle d’État socialiste pour qualifier la France. Dans un second article à venir, elle commentera l’analyse que Xavier Moreau fait du Bitcoin et développera la sienne.

Cela permet aussi de montrer que sur des sujets aussi complexes, on peut avoir des analyses différentes. En 5000 mots, Valérie Bugault prend le temps  d’aller au fond des choses alors qu’en quelques minutes, au pied levé comme le fait Xavier Moreau, et en articulant en plus le sujet avec la situation en Russie, on reste dans le commentaire de surface.

Continuer la lecture de La France est-elle réellement un « État socialiste » ?

Les données dématérialisées


Les « datas » doivent-elles être mondialement régies par la sacro-sainte « propriété économique » du droit anglo-saxon ?


Par Valérie Bugault – Le 19 janvier 2018

Résultat de recherche d'images pour "big data"

Les postulats idéologiques de la « propriété économique »

Le concept de « propriété économique » a été longtemps très largement méconnu par le droit français et plus largement par le droit continental classique. La « propriété économique » est un concept de droit anglo-saxon, lequel droit s’est très largement développé autour de l’idée selon laquelle la vie en société est tout entière comprise dans des rapports de nature commerciale. Par essence, le droit anglo-saxon inverse la relation naturelle entre « politique » et « économique » en soumettant le premier au second. A l’inverse, le droit continental classique a toujours considéré la question politique comme supérieure à la question économique. De façon objective et si l’on veut bien retourner à la notion même de ce qu’est la politique, on ne peut en effet que constater que la politique doit, avant toute autre chose, organiser la vie de la Cité, laquelle vie ne tourne pas exclusivement autour du commerce. Le commerce fait partie de la vie de la Cité, mais cette dernière ne se réduit évidemment pas au simple commerce.
Continuer la lecture de Les données dématérialisées

Valérie Bugault : Discours de Chișinău


valerie_bugault

Par Valérie Bugault − Le 14 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

« Le Libéralisme et ses alternatives pour le XXIe siècle. Contribution à la 4e théorie économique. »

English VersionRussian Version

Mesdames et Messieurs,

Je suis très honorée d’avoir été invitée à ce deuxième colloque de Chișinău consacré aux questions économiques. Une analyse de la problématique économique sera d’autant plus utile que la question sera abordée sous différents angles, qui permettront d’en mieux cerner les contours. Pour comprendre la question économique, il me semble en effet tout à fait impératif de mettre cette dernière dans un contexte spatio-temporel de nature institutionnelle. Aucune dissertation sur la question économique ne peut valablement trouver de fil conducteur si l’on ne fait pas l’effort de pratiquer une analyse sérieuse de son évolution institutionnelle dans le temps et dans l’espace.

Continuer la lecture de Valérie Bugault : Discours de Chișinău

Initiative Monnaie pleine : Les Suisses font la révolution


Par Philippe Bourcier de Carbon − Le 15 décembre 2017 − Source Radio Courtoisie

Résultat de recherche d'images pour "monnaie pleine"

Le Professeur Paul Deheuvels, membre de l’Académie des Sciences, consacre les trois heures d’émission de son « Libre Journal des Sciences et des Techniques » à l’initiative suisse dite Monnaie pleine, votation nationale constitutionnelle exceptionnelle depuis 1891. Elle modifiera le statut constitutionnel de la Banque centrale de la Confédération helvétique, la Banque nationale suisse, ainsi que ses rapports avec les banques commerciales privées établies sur le territoire de la Confédération, en sorte que soit restitué à la seule banque centrale BNS, le monopole absolu d’émettre des francs suisses, monnaie nationale, non seulement en billets et pièces de monnaie, mais aussi en monnaie scripturale (monnaie électronique en particulier), soit l’exclusivité de l’émission monétaire et à l’exclusion des banques commerciales privées, comme la Constitution suisse en avait énoncé le principe dès 1891.

Continuer la lecture de Initiative Monnaie pleine : Les Suisses font la révolution

A propos des cryptomonnaies : la stratégie blockchain à la loupe


valerie_bugault

Par Valérie Bugault − 16 octobre 2017

Rappel du contexte politico-économique

La domination du fait politique par les principaux détenteurs des capitaux s’analyse en réalité en la domination du fait politique par le fait économique. Ce faisant, il apparaît que le « fait politique », qui consiste à organiser la vie en commun dans une société donnée, n’existe plus réellement car il est soumis aux intérêts privés de quelques personnes qui dominent l’édifice institutionnel à la fois au niveau des États et, plus grave encore, au niveau international.

L’évolution de la domination du fait économique sur le fait politique est une longue histoire qui a commencé au moment des Grandes Découvertes et qui se terminera par l’avènement d’un gouvernement mondial aux mains des principaux détenteurs de capitaux de la planète. Ces détenteurs de capitaux ont développé leur emprise politique au moyen de l’accaparement des biens et des capitaux. Ils ont utilisé différents moyens pour arriver à leurs fins politiques parmi lesquels :

  • La centralisation de la gestion des masses monétaire dans leurs mains, au moyen du système des banques centrales,
  • L’anonymat juridique des capitaux,
  • Le système commercial mondial de libre-échange à la façon OMC, qui s’analyse en un libre investissement des multinationales, allié à la liberté pour les grandes entreprises d’absorber les entreprises de taille inférieure et in fine les États eux-mêmes.

Ce constat, d’ordre politique, juridique et institutionnel, est évidemment, et même plus que tout autre, encore d’actualité. Nous assistons aujourd’hui à un double mouvement initié par les grands banquiers internationaux visant à durcir leur domination politique, en imposant une monnaie mondiale sous forme dématérialisée, dans le même temps qu’ils accroîtront encore le niveau général de leur accaparement des richesses.

Continuer la lecture de A propos des cryptomonnaies : la stratégie blockchain à la loupe