Les vétos russes à l’ONU, dernier rempart de la vérité


Par Israël Shamir – Le 17 juillet 2015 – Source CounterPunch

J’adore les vétos de la Russie. Rares, forts, durement frappés, ils marquent les limites de la puissance de l’Empire. Ils ont dit niet, et le Zimbabwe est resté en paix, son vieux non-conformiste, Robert Mugabe, est toujours bien vivant et a proposé sa main en mariage à Obama. Ils ont dit niet, et la Birmanie a pu continuer de croître à son rythme. Ils ont dit niet, et la Syrie… Eh bien, la Syrie souffre encore énormément, mais elle n’a pas été détruite par la Sixième flotte. Tous les vétos américains sont similaires – habituellement en faveur d’Israël ; les vétos de la Russie sont moins nombreux et uniformément répartis. Le récent véto russe (la semaine dernière) a stoppé l’utilisation abusive de l’horrible cliché de génocide, et c’est une bonne chose. Il serait bon d’interdire ce mot complètement.

Continuer la lecture de Les vétos russes à l’ONU, dernier rempart de la vérité

Slobodan Despot : le rôle du traducteur

Préambule du Saker Francophone

Je vous laisse profiter de cette excellente conférence à Nice de Slobodan Despot sur son livre Le Miel, un éditeur/auteur qui porte fort mal son nom. J’ai retranscrit ici ses mots concernant son travail de traducteur, qui représente parfaitement le travail de l’équipe du Saker Francophone. Les mots sont notre arme principale contre la barbarie qui arrive et quand ils sont bien dits, ils se doivent d’être entendus.

Le Miel est le fruit d’une longue rumination sur la guerre civile en ex-Yougoslavie et sur les multiples fossés d’incompréhension et de méfiance divisant les communautés yougoslaves entre elles, mais qui existent également entre les peuples balkaniques et l’Europe occidentale. Comment rendre compte de ces abîmes tout en aidant à les surmonter? La littérature est apparue comme la meilleure passerelle, la seule peut-être?

Continuer la lecture de Slobodan Despot : le rôle du traducteur