États-Unis : le théâtre autour de la destitution


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 1er novembre 2019

L’UkraineGate est le nouveau RussiaGate. La « plainte du lanceur d’alerte » est le nouveau « dossier sale ». À l’«ancien» espion du MI6, Christopher Steele, qui avait rédigé le dossier sale, succède Eric Ciaramella, l’espion actuel de la CIA, qui a écrit la « plainte », description :

Des documents fédéraux révèlent que Ciaramella, 33 ans, un démocrate appartenant à la Maison-Blanche sous Obama, avait déjà travaillé avec l'ancien vice-président Joe Biden et l'ancien directeur de la CIA, John Brennan, critique virulent de Trump qui avait contribué à initier la «collusion russe» : l'enquête sur la campagne Trump lors de l'élection de 2016.
 
En outre, Ciaramella (prononcé char-a-MEL-ah) a quitté son poste de membre du Conseil de sécurité nationale (NSC) dans l'aile ouest de la Maison Blanche à la mi-2017, au milieu des inquiétudes suscitées par les fuites négatives dans les médias. Il est depuis retourné au siège de la CIA à Langley, en Virginie.

"Il a été accusé d'avoir travaillé contre Trump et d'avoir provoqué des fuites contre lui", a déclaré un ancien responsable du NSC, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat afin de discuter de questions liées au renseignement.

De plus, Ciaramella demandait des conseils au président du Comité du renseignement de la Chambre, Adam Schiff, ainsi qu'à d'anciens collègues appartenant également à l'ère Obama et que le bureau de Schiff avait récemment recrutés au sein du NSC. Schiff est le procureur principal de l'enquête de destitution.

Et Ciaramella a travaillé avec un membre du Comité national démocrate qui a sali la campagne Trump lors des élections de 2016, il était invité à la Maison-Blanche pour des réunions, ont déclaré d'anciens collègues de la Maison-Blanche. L'agent  Alexandra Chalupa, une américano-ukrainienne qui a soutenu Hillary Clinton, a fortement tenté de relier la campagne républicaine au gouvernement russe. «Il la connaît. Il était avec elle à la Maison Blanche », a déclaré un ancien collègue, qui a requis l'anonymat pour discuter de cette question délicate.

Tout le processus de mise en accusation montre que les démocrates ont commis  une erreur politique majeure.

impeachmenttheater-s
Le théâtre. Agrandir

Les démocrates ont choisi la mauvais pioche, l’Ukraine, où ils traînent eux-mêmes de grosses casseroles. Le choix d’une conversation téléphonique de Trump avec le président ukrainien comme élément sur lequel baser la destitution est particulièrement stupide. L’appel de Trump était moins incriminant que la pression de Biden sur le président ukrainien pour aider le pourvoyeur de fonds de son fils. C’est également une erreur de laisser Adam Schiff, président du Comité du renseignement de la Chambre, diriger le processus de destitution. Schiff a déjà fait volte-face en demandant au « lanceur d’alerte » de ne pas témoigner après qu’il a été rapporté que deux membres de son personnel, qui connaissaient Ciaramella pour avoir travaillé avec lui au Conseil de sécurité nationale d’Obama, l’avaient conseillé.

Le processus créera beaucoup de dommages collatéraux. Cela va faire mal à un certain nombre de personnes impliquées, mais ça ne fera pas mal à Trump avec son électorat. Cela ne finira pas par une destitution. Je pense, comme Noam Chomsky, que cela aidera même Trump au bout du compte :

Est-ce politiquement sage ? J’en doute franchement. Je pense que cela ressemblera beaucoup au rapport Mueller, qui, selon moi, était aussi une erreur politique. Ce qui va arriver, c’est que la Chambre va probablement se prononcer pour la destitution, cela ira ensuite au Sénat. Les sénateurs républicains sont des froussards, ils sont terrifiés par la base électorale de Trump. Ils voteront donc pour rejeter la demande de mise en accusation des Démocrates essayant de renverser l’élection. Trump arrivera  en disant qu’il avait raison, que les Démocrates et l’État profond veulent trahir les électeurs. Oh, votez pour moi.

Trump peut être battu par de bonnes politiques. Au lieu d’en offrir, quelles qu’elles soient, les Démocrates essaient de le vaincre avec du théâtre. Mais Trump est un meilleur animateur de spectacles que Schiff ou tout autre Démocrate. On dirait presque qu’ils veulent que Trump gagne.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF