HYPOCALYPSE NOW. L’énorme hypocrisie étasunienne est dangereuse pour le reste du monde


Pour les médias traditionnels américains, la mort de millions de personnes au Moyen-Orient est moins grave que de se moquer d’une opération de chirurgie esthétique.

Par Adam Garrie – Le 1er juillet 2017 – Source The Duran

  « Ils forment des jeunes hommes pour bombarder des gens, mais leurs commandants ne leur permettent pas d’écrire ‘fuck’ sur leur avion parce que c’est obscène. »

Ainsi parlait le personnage de Marlon Brando, Walter E Kurtz, dans le film Apocalypse Now et cette phrase n’a jamais été plus représentative de l’attitude américaine contemporaine envers le monde et envers elle-même. On peut la résumer en un mot : hypocrisie. Plus précisément, c’est une sorte d’hypocrisie qui valorise la vie humaine à l’étranger beaucoup moins qu’elle ne valorise les « sentiments » des riches célébrités du pays.

Cette semaine où les manchettes devraient être dominées par les menaces d’agression illégale contre la République arabe syrienne souveraine, les craintes d’une attaque chimique qui ne s’est pas produite et qui ne peut objectivement pas se produire, la presse est plutôt en train d’essayer de faire craquer Donald Trump pour une remarque dirigée contre deux célébrités télévisées, qu’il a faite sur Twitter.

Personne, dans les médias traditionnels étasuniens, n’analyse vraiment les remarques de Sean Spicer ou les propos encore plus scandaleux de l’ambassadeur étasunien aux Nations Unies, Nikki Haley, qui a menacé non seulement la Syrie mais aussi la Russie et l’Iran.

Nikki Haley ✔ @nikkihaley

« Toute autre attaque lancée contre la population syrienne sera attribuée à Assad, mais aussi à la Russie et à l’Iran, qui l’aident à tuer son propre peuple. »

10:36 – 27 Juin 2017

3,920 Retweets   8,191 likes

Cette menace, équivalente à une déclaration de guerre, venant de la part d’une femme qui est supposée être une diplomate, arrive peu de temps après qu’elle a posté une photo d’elle-même en compagnie de la vedette de rock Bono, affirmant qu’elle était « startruck ». On pourrait penser que Mme Haley est dans une émission de télé réalité, mais elle est hélas représentante à l’ONU d’un pays équipé de l’arme nucléaire.

Nikki Haley ✔ @nikkihaley

« Et cela vient de se passer … »  #Starstruck #Bono #DidIEvenMakeSense

7h18 – 22 juin 2017

 333 Retweets   2,375 likes

Mais il semble que l’Amérique ne se préoccupe pas de la guerre en Syrie, l’Amérique ne se préoccupe pas des crimes contre l’humanité que l’Amérique voit se passer en Irak et qu’elle approuve tacitement. Les États-Unis ne se préoccupent même pas du fait que les producteurs et les présentateurs de CNN aient admis que le Russiagate est une totale invention, vide de sens.

Ce qui importe, c’est qu’en Amérique, le pays qui montre aux gens du monde entier qu’ils doivent payer un chirurgien pour mutiler leur corps afin de paraître « normal », le président s’est moqué d’une femme qui saignait à un endroit inhabituel à cause de ce genre de chirurgie. Je parle bien sûr du tweet de Donald Trump qui a vexé Mika Brzezinski, la fille d’un homme que le monde entier considère comme un terroriste, Zbigniew Brzezinski.

Donald J. Trump ✔ @realDonaldTrump

« J’ai écouté @Morning Joe, aux taux d’écoute si bas, qui parlait en mal de moi (Je ne regarde plus). Alors pourquoi Mika la Folle, au QI si bas, avec Joe le Psycho, sont venus… 

20:52 – 29 Juin 2017

  21,855 21,855 Retweets   82,247 82,247 likes

Donald J. Trump ✔ @realDonaldTrump

… à Mar-a-Lago, 3 nuits de suite aux alentours du jour de l’an, et ont insisté pour prendre contact avec moi. Son visage saignait gravement à cause d’un lifting. J’ai dit non ! »

20:58 PM – 29 Jun 2017

  20,904 20,904 Retweets   79,022 79,022 likes

On peut ajouter que le tweet de Trump explosant Brzezinski et son co-animateur, Joe Scarborough, a reçu plus d’attention que la glorification d’EI par l’ex-CNN Kathy Griffin,  lorsqu’elle s’est prise en photo tenant une maquette sanguinolente de la tête coupée du président des États-Unis.

Dans l’Amérique moderne, se moquer des effets de la chirurgie plastique est maintenant plus scandaleux que de laisser tomber des armes chimiques sur la Syrie (ce que les États-Unis ont fait, mais pas les forces syriennes), plus sérieux que de menacer de guerre la Russie et l’Iran et plus grave que la glorification des méthodes d’État islamique.

Et oui, il semble qu’Apocalypse Now, l’histoire surréaliste du chaos, de la folie, de l’honneur, de la trahison et de la mort au beau milieu de la guerre au Vietnam, définisse mieux la mentalité américaine moderne que M. Smith Goes To Washington.

Adam Garrie

Traduit par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PDF24    Send article as PDF   

2 réflexions au sujet de « HYPOCALYPSE NOW. L’énorme hypocrisie étasunienne est dangereuse pour le reste du monde »

Les commentaires sont fermés.